Catégorie : Mes idées politiques

Le danger de l’impérialisme néo-ottoman.

Contrairement à ce que disait le calamiteux Mitterrand, ce n’est pas le nationalisme qui est la guerre, mais l’impérialisme. Une nation a vocation à défendre son identité, sa population, son territoire et non à s’en prendre à ses semblables. La guerre sera pour elle défensive, fondée sur la légitime défense et compatible avec la conception […]

On ne peut vaincre l’ensauvagement qu’en restaurant Notre civilisation ! (III)

L’ensauvagement n’est pas une nouvelle de l’été parmi d’autres. C’est entre le retour du virus, la crise économique et les six millions de chômeurs, le vote dans l’indifférence estivale de la PMA pour les lesbiennes, et les mesures écolos pondues par la convention dite citoyenne, le sujet décisif parce que mortel à moyen ou long […]

On ne peut vaincre l’ensauvagement qu’en restaurant Notre civilisation ! (II)

Les violences urbaines de Dijon, de Nice et d’ailleurs, les meurtres gratuits qui témoignent d’une totale indifférence à la vie des autres ont propulsé la notion d’ensauvagement au premier plan de l’actualité. Le fonctionnement médiatique de notre société nous habitue à traverser au pas de charge des séquences saturées par un sujet dominant. Certains sont […]

On ne peut vaincre l’ensauvagement qu’en restaurant Notre civilisation ! (I)

En 2017, les Français avaient élu par défaut E. Macron et avaient assuré une large majorité à son parti « En Marche ». Celui-ci aurait perdu 95% de ses adhérents, mais garde une imposante majorité à l’Assemblée Nationale totalement déligitimée par les scrutins plus récents. Le pouvoir tente de se relancer. La multiplication des annonces par de […]

Une leçon du Covid-19 : le mondialisme est mort !

Et si dans la guerre des civilisations, le vainqueur était l’Extrême-Orient ? L’idée que le monde convergeait vers une civilisation universelle et pourquoi pas un jour vers un gouvernement planétaire, vers la fin de l’Histoire avec l’avènement d’une démocratie éclairée fondée davantage sur le règne conjoint du droit et du marché que sur celui de […]

Le feuilleton Macron, saison II..

Sous le Général de Gaulle, les gouvernements étaient en grande partie fondés sur la compétence des ministres, et sur leur stature personnelle acquise par leur parcours politique et intellectuel. Malraux à la Culture, Couve de Murville aux Affaires Etrangères, Foyer à la Justice, Messmer à la Défense, Giscard d’Estaing aux Finances, Peyrefitte à l’Information etc…. […]