Dupont-Aignan a raison ! Il faut voter Marine Le Pen !

18juin2016Les Français découvrent la cruauté de la situation. Ils se retrouvent devant un choix par défaut entre deux candidats qui n’ont aucune expérience du pouvoir à ce niveau. Après cinq ans d’une présidence lamentable dont les derniers chiffres du chômage rappellent l’effarante nullité, ils avaient cru voir l’homme providentiel, un gaulliste expérimenté, brillamment désigné par une primaire réussie. Son projet déployait une rigueur à la hauteur de la débâcle nationale. Il faisait appel au patriotisme et au courage. La meute politicienne et médiatique, quant à elle,  a aussitôt fait appel au travers français qui est de préférer les demi-mesures qui frappent les autres plutôt que les solutions radicales.  » Le sang, la sueur et les larmes », c’est bon pour les Anglais ! L’étoile de Fillon a pâli. L’opération montée par l’Elysée sur ses arrangements familiaux à l’Assemblée l’a rabougrie. Sa sortie de scène avec un stupéfiant ralliement à Macron, le mondialiste qui n’avait pas hésité à salir la France en l’accusant de crimes contre l’humanité, l’a définitivement éteinte. Son gaullisme était donc une imposture. Il est vrai que Les Républicains ont tout abandonné du gaullisme ! Bien sûr que de Gaulle était souverainiste ! C’était l’axe d’une politique qui lui avait fait pratiquer la politique de la chaise vide à Bruxelles, refuser l’entrée du Royaume-Uni dans le Marché Commun, et quitter l’Otan. Le RPR qui incarnait l’héritage avait, dans ses débuts, maintenu cette ligne en prônant la préférence nationale, et en étant plutôt eurosceptique avec Pasqua et Seguin. Or par un incroyable renversement de la vérité, qui correspond bien à la post-démocratie à laquelle nous sommes désormais soumis, des gens qui n’ont jamais été gaullistes, ou qui ne le sont plus, osent aujourd’hui injurier, traiter d’imposteur Nicolas Dupont-Aignan parce qu’il a passé un accord avec Marine Le Pen qu’il soutient désormais pour la présidentielle.

Cette élection aura été d’un bout à l’autre obscurcie par un brouillard de calomnies et de mensonges. De Gaulle aurait-il pu dire « La France aux Français » ? Telle est la question d’une stupidité abyssale posée sur France 2 à Nicolas Dupont-Aignan. Les journalistes d’aujourd’hui ont remplacé les connaissances et la réflexion par des préjugés et des réflexes. Parce que l’extrême-droite a combattu le général sur le devenir de l’Algérie, le gaullisme serait son adversaire éternel. Non, le général de Gaulle faisait appel à tous les patriotes de bonne volonté. Il y avait des hommes très à droite autour de lui à Londres. D’autres l’ont entouré pour créer le RPF en 1947. D’autres encore ont contribué à son retour au pouvoir en 1958. Les Comités de Défense de la République qui l’ont aidé à vaincre la chienlit en 1968, et que j’ai fréquentés à l’époque, n’étaient pas précisément des centristes. Quant à ce slogan, il était tellement au coeur de sa politique, qu’il n’avait pas besoin de l’énoncer, il le pratiquait. La France aux Français, cela voulait dire deux choses : d’abord que c’était aux Français de choisir leur destin, pas à quelques Français, au peuple français ! Ce qui l’a toujours conduit à faire respecter la démocratie, au moyen des référendums notamment. On peut être conservateur, voire réactionnaire et être gaulliste, fasciste certainement pas ! C’est là que se situe la frontière. Ensuite, cela signifiait que les nations devaient se diriger elles-mêmes, sans être inféodées à des blocs, ou à des entités supranationales. Il employait le mot « machin » pour désigner l’ONU, ce « machin » qui vient d’intégrer l’Arabie Saoudite dans la commission qui traite de la condition féminine ! La France aux Français avait dans son esprit pour corollaire l’Algérie aux Algériens. Dans la confusion mentale qui les habite, certains ont construit, à partir de là, un « de Gaulle » illusoire quasiment de gauche, mobilisé pour les droits de l’homme contre l’extrême-droite. De Gaulle était un patriote humaniste qui pensait qu’il ne fallait pas mélanger des peuples trop différents pour que chaque nation puisse garder son identité et son indépendance. Macron, mondialiste, eurolâtre, immigrationniste, communautariste, qui soumet la politique à l’économie, est aux antipodes du gaullisme. En revanche, les idées défendues par le Front National sur ces questions sont évidemment compatibles avec le gaullisme. Par ailleurs, le FN s’est efforcé de rompre avec un passé et des relations qui le rendaient peu fréquentable. Vouloir nier ces efforts quand on copine effrontément avec une gauche antinationale qu’on a fait semblant de combattre pendant des années, et cela pour préserver une parcelle de pouvoir, relève de l’imposture la plus grossière. La trahison est un mot qui résume l’histoire du mouvement fondé par Jacques Chirac en 1976 et qui a renoncé à toutes ses valeurs pour devenir une officine de placement électoral qu’on appelle Les Républicains.

Les Français sont devant un dilemme auquel l’oligarchie régnante les a conduits par ses manoeuvres. Elire Macron serait couronner le bilan d’un quinquennat désastreux qu’une manipulation politicienne aurait ainsi sauvé. Ce serait poursuivre l’effacement de la France, et la destruction de ses bases les plus solides, comme la famille. Ce serait faire rentrer à l’Elysée le candidat de Bergé…  La machine de diabolisation du Front National est à nouveau en route. Elle ne vise pas l’intelligence, mais procède par suggestions, elle suscite le réflexe plus que la réflexion. Le comportement des élus de ce parti ne pose cependant plus de problème. En revanche, les positions économiques, sociales, sociétales de Mme Le Pen ne sont pas satisfaisantes. Elles ne mettent pas fin à la dérive suicidaire d’un Etat-Providence à bout de souffle et annoncent avec l’Europe une rupture brutale qui ne pourra pas être réalisée sans conséquences néfastes pour le pays. La France n’est pas le Royaume-Uni. Qu’il faille revenir aux monnaies nationales et reconstruire l’Europe sur d’autres bases est un objectif souhaitable, mais qu’on doit envisager de manière réaliste. Il semblerait que l’accord passé entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen aille, sur ce point, dans la bonne direction. Les élections législatives doivent, de toute manière, permettre de recomposer la droite en l’appuyant sur ses valeurs authentiques, en la délestant des opportunistes prêts à toutes les compromissions. Elles seront décisives !

Mot clés:

17 commentaires

  1. NICOLAS - 30 avril 2017 6 h 39 min

    Monsieur DUPONT-AIGNAN Nicolas a rejoint Madame Marine Le Pen. Cette décision permettra de faire comprendre aux français que le Front National n’est pas un parti fasciste mais un parti à la tête duquel une femme pétrie d’esprit gauliste et de réalisme dont le but est de sauver la France du quasi chaos .En élisant Marine Le Pen avec monsieur DUPONT-AIGNAN premier ministre ce sera une victoire des français sur la nullité de ceux qui déclaraient qu’avec MACRON ce serait le bonheur. Les français ont enfin compris – je l’espère. Le 7 mai, les français pourront chanter l’hymne national dans la joie retrouvée. Nicolas – ex.officier de police judiciaire

    Répondre
    • Espoir 07 - 30 avril 2017 8 h 52 min

      Cet espoir je l’ai comme vous, mais les français vont ils cesser d’écouter la diabolisation que Macron et sa clique aux abois n’ont de cesse de mettre en avant. Il suffit de le voir gesticuler et aboyer à chaque meeting pour se dire qu’il n’a pas l’étoffe d’un président. Nous avons sélectionné hélas peu de jours pour convaincre autour de nous, j’espère énormément du face à face qui aura lieu mercredi, Marine ancienne avocate sait parler, en douceur, sans s’énerver

      Répondre
  2. Jean - 30 avril 2017 8 h 52 min

    Delahousse ose dire « Au regard de l’Histoire, le gaullisme n’a jamais été compatible avec l’extrême-droite »…
    Alors :
    1. C’est faux, à Londres ce sont les juifs et l’extrême-droite d’alors qui ont rejoint de Gaulle, de sorte que ce dernier a dit « Je n’ai trouvé à Londres que la cagoule et la synagogue », la cagoule étant l’extrême-droite.

    2. Le FN n’est pas d’extrême-droite dans son idéologie. On le classe là arbitrairement, et il n’y a rien de mal en soi à y être : c’est juste que historiquement dans l’assemblée, certains étaient au centre, d’autres à gauche, d’autres à droite et ainsi de suite. Cela ne préjugeait en rien des idées.

    3. Il suffit de regarder de Gaulle auquel se réfère sans cesse LR pour manipuler ses électeurs : ses propos, son idéologie étaient nettement plus « durs » que ceux du FN, et à raison. Il parlait plus fortement d’identité nationale. Mais le traiterait-on de raciste, lui qui a fait de certains territoires ultra-marins des départements ?

    Répondre
  3. Jean - 30 avril 2017 9 h 05 min

    Ils peuvent parler de honte, d’estrème drouate, etc., ils n’ont aucun argument, et ils me font penser à ce qu’a décrit Klemperer dans « LTI, la langue de IIIe Reich ». J’attends de ce prétendu front républicain qu’il nous expose son programme. Ah mais oui, j’oubliais : depuis le début, tout a été fait, d’une part pour surexposer médiatiquement Macron, d’autre part pour éviter de vraiment discuter de son programme : avant le premier tour, on a parlé des affaires, ensuite on a parlé de front républicain, de menaces de guerre, et un jeune prétentieux s’est découvert une passion pour l’Histoire en instrumentalisant Oradour-sur-Glane, avec la complicité des médias et des prétendus gaullistes. Mais de programme, que dalle !!

    J’étais proche du RPR, même si c’était surtout une machine électorale au service de Chirac. La création de l’UMP a déplacé le centre de gravité idéologique vers davantage de bienpensance, et aujourd’hui, les héritiers du giscardisme, sans rien de gaulliste, qui semblent être majoritaires dans LR où l’on ne trouve quasiment plus grand chose des restes du RPR et qui osent définir le gaullisme. Parce que je suis proche du gaullisme, je ne peux accepter que l’on prétende que cette doctrine impose de s’associer avec le mondialisme pour éviter un parti qui dénonce la destruction de notre souveraineté et la mutation de notre identité. Je crois que, aujourd’hui, le Général voterait Marine Le Pen, comme l’a décidé Dupont-Aignan.

    J’aimerais voir Villiers intervenir, mais je me demande s’il ne se retient pas afin d’éviter que les médias et la gauche ne le pointent du doigt pour diaboliser Le Pen. Car, c’est connu chez les bienpensants (dont des chrétiens) que Villiers est « pabi1 », la preuve étant que les médias le disent. Le récent rapprochement de P2V avec le FN, ses mots sur la fermeté de la main de Marine qui ne tremblera pas quand il faudra prendre les bonnes décisions sont peut-être suffisants… Quoi que, le vote Macron a été fort en Vendée.

    Répondre
  4. ADAM - 30 avril 2017 11 h 34 min

    Merci mon Ami de cette LUCIDITÉ, tardive, mais je la sait sincère!
    Comme le dit l’adage : il n’y a que les CONS qui ne changent pas d’avis!
    or, tu es LOIN, très loin, d’être CON.
    Je te retrouve dans la lignée des Démocrates, même si, à mon sens, tu as encore quelques pas à faire dans ta « marche » vers une réelle compréhension du PEUPLE SOUVERAIN, de la VRAI SOUVERAINETÉ du PEUPLE, la Souveraineté « POPULISTE » et pour « voir » nos VRAI VALEURS!

    Comme j’ai eu l’occasion de l’écrire, ici, sur tes pages, et sur les réseaux sociaux qui pourtant nous dé-socialisent tant, en regard des RAPPORTS HUMAINS, SOCIAUX, qui disparaissent peu à peu au profit des IMAGES que nous imposent les GOUROUS, et qui font reculer la réflexion, les IDÉES!

    Nous partageons « une certaine Idée de la France, et de la Société. Nous ne divergeons que sur les MOYENS de lui faire honneur dans le respect de nos VALEURS!

    Ce n’est pas « entre les 2 tours » de cochon de cette mascarade du CASTING dans la course à la COURONNE de Monarch Républicain que nous pourrons « faire le poids » dans l’avancée des IDÉES!
    Les Législatives ne seront pas plus d’une quelconque UTILITÉ dans cette nécessité de confrontation sereine des idées sur la « mise en page » d’une Constitution à la hauteur de nos aspirations et fixant ENFIN cette VISION de la FRANCE et non plus seulement les « règles à géométrie variable » de la gouvernance au gré des GOUROUS et des « ÉLITES » planquées dans les SECTES détentrice du sceptre de la DICTATURE RÉPUBLICAINE!

    Nicolas vient de « se ranger » dans le sillon de Marine… Bien, mais ce n’est pas une fin en soi!
    Est-ce même si sincère que cela?
    N’y a-t-il pas encore derrière ce ralliement une préoccupation de ne pas disparaître, d’exister demain, de trouver SON strapontin à la table d’un CLAN, d’une SECTE, d’un « AUTRE SYSTÈME »?
    La LUTTE du PEUPLE ne s’arrêtera pas là!

    Certes, comme je le dis depuis 2012, sans avoir attendu de voir des GOUROUS se ranger à la raison, je voterai pour Marine des deux mains, ne serait-ce que parce que c’est ELLE qui nous permet de VIRER le SYSTÈME du Nouvel Ordre Mondial représenté par les Européistes de l’UMPS et de leurs Satellites parasitaires!

    Mais ce n’est qu’une ETAPE!
    Le PEUPLE SOUVERAIN ne peut pas, ne DOIT PAS, se contenter de cette étape!
    Ni MARINE, ni NICOLAS, c’est à dire NI LE FN, NI DEBOUT LA FRANCE, Aucun des représentants du Rassemblement Bleu Marine, maintenant étendu, ne s’engage sur la voie de la mise en oeuvre d’une réelle REPRÉSENTATIVITÉ POLITIQUE ET SYNDICALE, ni sur un FINANCEMENT DÉMOCRATIQUE de la vie Politique et Syndicale!

    Demain, si Marine est élue, le VOTE OBLIGATOIRE en contrepartie de l’OBLIGATION CITOYENNE d’ADHÉSION À UN PARTI ET À UN SYNDICAT n’est même pas envisagé!
    Ce qui revient à dire que nous devrions nous RÉSIGNER à devoir encore financer les Partis et Syndicats que nous combattons, plus fortement que ceux auxquels nous ADHÉRONS, par le jeu des SUBVENTIONS imposées via l’IMPÔT!
    NOUS ne saurions accepter plus longtemps cette ADHÉSION OBLIGATOIRE À DES PARTIS et SYNDICATS qui ne représenteraient plus qu’eux-mêmes en interdisant les moyens d’existence aux Mouvements Populaires réels!
    LA SEULE REPRÉSENTATIVITÉ ACCEPTABLE est celle résultant de l’engagement collectif, résultant lui même de l’adhésion Citoyenne Démocratique et Individuelle de chaque Français à SON Parti et à SON Syndicat!

    De même, aucun des Mentors de cette ALLIANCE ne parle de la nécessité de renvoyer notre INJUSTICE NATIONALE SECTAIRE à son CONTRÔLE et sa LÉGITIMITÉ par le SUFFRAGE UNIVERSEL auquel les Autorités de Justice doivent être assujettis, PROCUREURS et Conseil Supérieur de la Magistrature, mais aussi les Présidents de COURS!

    Le « protocole » d’accord entre Marine et Nicolas ne mentionne pas l’orientation de nos COOPÉRATIONS INTERNATIONALES par rapport à nos VALEURS!
    Nulle mention relative aux CONDITIONS de nos Interventions EXTÉRIEURES :
    – Nos aides au développement du Tiers Monde assujetties aux VALEURS, et l’harmonisation SOCIALE au profit des PEUPLES et non aux intérêts FINANCIERS de la WORLD-COMPANY…
    – Nos ventes d’armes aux DICTATURES et CALIFATS connus pour leurs assistance au terrorisme,
    – Notre « recul » dans l’OTAN et la proposition d’une organisation des NON ALIGNÉS porteuse d’un autre message et d’une protection OBJECTIVE des PEUPLES et non de leurs GOUROUS, conditionnée à la Démocratie, et au Pacifisme « réaliste » …

    D’une manière générale, nul ne fait référence à la nécessité d’une Nouvelle Constitution FIXANT NOTRE CHOIX DE SOCIÉTÉ et enterrant ENFIN la Vème RAIE-PUBLIQUE du Général qui est MORTE avec LUI!

    Nous allons démontrer notre MATURITÉ CITOYENNE en VIRANT LE SYSTÈME DES LOGES du Nouvel Ordre Mondial!
    Nous devrons ensuite envisager de VIRER le prochain SYSTÈME s’il ne FAIT PAS LE JOB et s’il persiste à priver le PEUPLE de sa SOUVERAINETÉ TOTALE et PERMANENTE!

    Ce n’est qu’un DÉBUT…
    LA LUTTE CONTINUE APRES LE 7 MAI 2017!

    OSONS ENFIN NOUS AFFIRMER « PO-PU-LISTES »!

    NOUS SOMMES LE PEUPLE, POPULAIRE et POPULISTE!

    NOUS VOULONS LA DEMOCRATIE par une Nouvelle Constitution, DU Peuple, rédigée PAR le Peuple, POUR le Peuple, et soumettant TOUS les mandataires à la SANCTION POPULISTE!

    Il t’appartient donc, mon Ami Christian, de réfléchir à cette perspective et de le faire savoir… de NOUS le faire savoir, en déterminant TA PLACE dans nos COMBATS!

    Avec TOUTE mon amité…

    Eric Adam, CRD-CVD
    Citoyen encore « un peu LIBRE »…
    Mais certainement plus pour longtemps!

    Porte Parole des Forces Combattantes
    de la Résistance Démocrate du PEUPLE de FRANCE:
    « Combattants pour les Valeurs de la Démocratie »

    Répondre
  5. Pingback: DIRECT. Présidentielle : Marine Le Pen annonce la création d'une "monnaie nationale" si elle est élue - MEDIAVOR

  6. Pingback: Présidentielle : l’ancien député UMP Christian Vanneste appelle à voter pour Marine Le Pen

  7. erwan - 30 avril 2017 15 h 12 min

    En réalité, il y a deux sortes de gaullistes: les vrais, les gaullistes historiques dont MF Garaud , qui l’est restée toute sa vie et vient encore de le prouver courageusement avec son ralliement à Le Pen, et les gaullistes d’opérette tels Sarkozy, Fillon, Juppé et consors « gaullistes » collabos qui se bousculent dans ce pseudo parti dit gaulliste!!! Chirac fut un opportuniste qui n ‘a pensé qu conquérir le pouvoir et s’y maintenir: gaulliste jusque dans les années 70, il fut ensuite tour à tour capitaliste dans les années 80 puis socialiste à partir des années 90! Bravo l’artiste! Le général , de là où il est, doit vraiment se retourner dans sa tombe à voir son pays décliner de la sorte….

    Répondre
    • ADAM - 1 mai 2017 12 h 46 min

      ARRÊTEZ avec le « GAULLISME »!
      Le GAULLISME est mort avec le Général qui n’a laissé aucun héritier testamentaire du GAULLISME… Il ne reste que quelques ANCIENS, Patriotes et Souverainistes, indépendantistes, porteurs d’une « INSPIRATION » Gaulliste, d’une part, et des TRAÎTRES GAULLIENS qui s’arroge une référence hors de valeur pour TRIPATOUILLER et DÉNATURER la Vème RAIE-PUBLIQUE!
      Cette Vème qui, elle aussi, est MORTE avec le Général!
      Le GAULLISME, c’est une PHILOSOPHIE HUMANISTE et CITOYENNE, une VISION de la SOCIÉTÉ, une IDÉE du Monde… Pas une SECTE de NOSTALGIQUES en rupture de GOUROU!
      Il n’y a plus de GAULLISME car le GAULLISME c’est le CHOIX de la remise en cause PERMANENTE de SOI, et des acquis, pour AVANCER, DEBOUT et DEVANT, la Tête HAUTE, avec le COURAGE de savoir dire NON, de déplaire aux SYSTÈMES des OLIGARCHIES et des SECTES, et la conviction de faire le BIEN en écoutant le PEUPLE SOUVERAIN, et de le faire savoir par la Pédagogie… Par le Référendum s’il le faut.. Mais pas par l’abus du 49-3 et la TRAHISON des CHOIX du PEUPLE!

      Pas par la restrictions SECTAIRE de l’expression Populaire, pas par l’appropriation de l’ETAT au profit de GOUROUS!

      INVENTONS le POST-GAULLISME, mais cessez de vous accrocher comme des MORPIONS au CUL du Général! VOUS LE TRAHISSEZ en devenant ses GROUPIES IDOLÂTRES!

      Osez AVANCER DEVANT et non en vous retournant vers le PASSÉ et en tendant vos fesses aux SYSTÈMES qui nous privent de la Démocratie à laquelle le Général n’a pas eu le TEMPS de nous faire accéder!

      Et si vous persistez à revendiquer cet Héritage, alors de quel GAULLISME vous revendiquez VOUS?
      Du GAULLISME DE GAUCHE? celui du TRAÎTRE CHIRAC et de ses SUCCESSEURS? Gaulliste de GAUCHE comme les GOUROUS du PS et les Revanchards Communistes qui font référence à la Résistance en gommant les Trahisons de 1940 et le FASCISME STALINIEN COLLECTIVISTE et SECTAIRE?
      Du Gaullisme Centriste que le Général qualifiait de « GODILLOTS » sans âme et sans foi, des GIROUETTES qu’il méprisait?
      Du Gaullisme GAUCHE-UNIE Mithe-errant-dien qui n’a pas accepté la Constitution du Général, mais qui a VOLÉ son Costume, bien trop grand pour de si petits « COMBINNATIONNISTES », PARTISANS et MANIPULATEURS?
      GAULLISTE, ça ne veut RIEN DIRE!

      Laissez le Général dormir en PAIX, ne salissez pas sa Mémoire par vos petites ambitions mesquines et sectaires!

      De grâce, AGISSEZ en GAULLISTES mais TAISEZ VOUS quand vous restez bien au chaud dans vos fauteuils, devant des plats trop gras pour vous laisser encore des forces de COMBAT!

      VOUS ÊTES PITOYABLES dans votre COSTARD GAULLIEN où vous devez vous mettre à des centaines, MUETS et soumis, pour vous planquer et pour n’être que des LÂCHES attendant que d’AUTRES fassent le ménage pour VOUS!

      Vous méritez ce qui vous arrive puisque VOUS donnez sans cesse, à chaque consultation, alternativement, le POUVOIR à vos MAÎTRES… SANS RÉSISTANCE GAULLISTE et PATRIOTE!

      Répondre
      • DELAFOSSE - 2 mai 2017 7 h 50 min

        Pas faux….d’autant que ces grands personnages « Jeanne d’Arc,Napoléon, De Gaulle » ont fini  » brûlée, exilé, destitué  » Il ne leur reste que la gloire éternelle et posthume…et encore pas pour tout le monde !
        Défendre, faire ou refaire la France est un véritable don de soi, alors Dimanche, vous aussi, n’ayez pas peur de donner !

        Répondre
  8. Pingback: L’ancien député UMP Christian Vanneste appelle à voter pour Marine Le Pen – Make France Great Again – Comité officiel des Français avec Donald TRUMP

  9. Pingback: Christan Vanneste votera Marine Le Pen | Le Salon Beige

  10. Pingback: Christan Vanneste votera Marine Le Pen | La-Nouvelle-Gazette-Française

  11. JohnDeuf - 30 avril 2017 21 h 24 min

    1) Que vient faire l’expérience dans la direction d’un pays quand on sait que ce sont les fonctionnaires et en particulier ceux du cadre A qui font tourner la machine et qui d’ailleurs ont porté des jugements négatifs sur le personnel politique de la 5 ème 2) Que Fillon soit considéré comme gaulliste me réjouit parce que je l’ait toujours considéré comme assez incompétent et peu intelligent ce qui est un des caractères du gaulliste et pour cette raison ne l’aimait pas du tout . Bêtement et pour la première fois j’ai voté pour lui non pas à la primaire mais au 1er tour me laissant aller à mon âge pour la première fois à un vote « utile ». Et je ne suis pas étonné de sa prise de position en faveur de Macron et heureusement qu’il a été écarté du second tour parce qu’il n’aurait certainement même pas fait sa politique si peu libérale. Des gens comme lui qui ne sont même pas capables de voir que la loi taubira est une loi liberticide , qui porte atteinte à l’Etat de Droit comme l’ont fait les pseudo lois Pleven, Gayssot, Lellouche, perben et Taubira 1 ne devraient pas faire de politique. Faire référence à de Gaulle, un assassin inculte et à Césaire, un communiste, un national socialiste soviétique, complice de crimes contre l’humanité m’avait pourtant refroidi mais comme il n’y avait pas de candidat libéral, je votais contre Macron un anti libéral au service de cette finance qui avait engagé des fonds considérables pour soutenir le national socialisme russe et le national socialisme allemand.
    3) Si la France aux français avait pour corollaire l’Algérie aux algériens, il n’aurait jamais dû remettre l’Algérie aux FLN puisqu’en 61 et j’y étais la guerre était finie faute de combattants FLN. Remettre l’Algérie aux Algériens c’était la remettre aux Pieds noirs, aux harkis et aux musulmans non FLN qui étaient majoritaires selon le principe du droit des peuples à disposer d’eux mêmes. A son apogée le FLN n’a jamais représenté plus d’un million d’habitants sur 10 millions. le seul but de ce politicard était d’être le leader des non alignés mais même la remise de ce pays ne lui a pas permis de le devenir. Quant à l’indépendance nationale laissez moi rire comment être indépendant quand vous n’avez plus de pétrole et de gaz ?
    Il n’était ni de gauche, ni de droite mais pour lui, c’était un politicard opportuniste, ambitieux et orgueilleux vouant une haine aux Américains qui l’avaient écartés avant le débarquement en AFN car pour eux c’était un dictateur.Mais par contre il traînait des marxistes avec lui qui ont eu une très mauvaise influence comme les Joxe, Baumel etc dont les enfants ont intégré le PS qui est un parti d’extrême gauche.
    J’ai toujours été pour une droite libérale et j’affirme que le FN n’a jamais été un parti d’extrême droite mais par contre le PS est un parti d’extrême gauche. S’il ya de bonnes choses dans le programme du FN, il y a des errements d’importance en économie comme revenir au franc. Pour un économiste libéral il y a une autre alternative conserver l’euro et remettre en parallèle le franc . 2 monnaies libératoires et peut être une bonne et une mauvaise, la bonne chassant la mauvaise. Cela revient à avoir une monnaie commune et non plus unique ce qui aurait rassuré certains électeurs dont la culture est trop insuffisante comme celle des cadres salariés des services. Pour éviter des erreurs économiques car contrairement à ce que l’on entend souvent c’est l’économie qui prime sur le politique, il suffit que MLP nomme un bon économiste et libéral comme Ch Gave ou Ph Monnerot au ministère de l’Economie et des Finances.

    Répondre
  12. Pitton Rita - 1 mai 2017 10 h 11 min

    Eh oui De Gaulle aurait voté Marine Le Pen à ces élections .
    Permettez moi de vous donner un petit conseil à tous :
    N’oubliez pas d’invoquer l’Esprit Transcendant pour qu’il éclaire Marine surtout avant le débat de mercredi sur France 2.
    Car elle aura en face d’elle le GOUROU des puissantes forces sionistes ,maçonniques ,sodomites ,oligarchiques , mondialistes .

    Répondre
    • ADAM - 1 mai 2017 13 h 25 min

      Le Général n’aurait pas VOTE Marine…

      Le Général n’aurait JAMAIS accepté cette UNION EUROPÉISTE TRAÎTRESSE à nos VALEURS… à SES Valeurs!
      Le Général aurait MOBILISÉ toutes les Forces de la NATION contre le TERRORISME, par une MOBILISATION ARMÉE si nécessaire, pour éradiquer l’ISLAMISME LÀ où IL PREND RACINES!
      Le Général aurait IMPOSÉ des SANCTIONS aux USA après le MENSONGE sur les ARMES de DESTRUCTION MASSIVES en IRAK!
      Le Général n’aurait pas laissé faire des LOIS sacrifiant notre INDUSTRIE aux intérêts de la Finance et des Spéculateurs Internationaux!
      Le Général aurait fait la PÉDAGOGIE des MUTATIONS MONDIALES nous imposant des RUPTURES avec nos PRIVILÈGES et nos AVANTAGES MAL ACQUIS!
      Le Général ne nous aurai pas ENFUMÉE avec des promesses vouées à la TRAHISON!
      Le Général n’aurait pas eu à DÉMISSIONNER sur un projet Européen, car SON référendum aurait été ADOPTÉ et RESPECTÉ, en RESPECTANT NOTRE SOUVERAINETÉ!

      NON, le Général n’aurait pas VOTE Marine… Il aurait, bien avant la possibilité de ce choix imposé aujourd’hui, DONNÉ à la France une Constitution plus Démocratique où les PARTIS et les SYNDICATS ne seraient pas des SECTES de GROUPIES aux basques de GOUROUS soumis aux intérêts étrangers!

      Et sans doute que c’est MARINE qui aurait rejoint le Général et VOTÉ pour LUI!
      Et ce n’aurait pas été considéré par LUI comme une TRAHISON, mais comme un COURAGE CITOYEN PATRIOTE !!!

      Vous faites PITIÉ avec le GAULLISME à toutes les sauces aigres et allergisantes…

      Répondre
      • DELAFOSSE - 2 mai 2017 7 h 56 min

        Pas certain qu’il aurait voté MACRON non plus !

        L » historifiction » n’a pas lieu d’être en cette période décisive pour notre pays .

        Répondre

Exprimez vous!