Un soldat pour sauver la démocratie ?

Il y avait 6 élections législatives partielles dimanche dernier. Celles-ci seraient presque passées inaperçues si le numéro 2 de LREM n’avait pas démissionné dans la foulée et qu’un bureau exécutif du « parti » n’avait pas laissé apparaître le désarroi de ses dirigeants. La France est atteinte d’une maladie politique infiniment plus[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Aventures en Méditerranée….

En cette année doublement désastreuse pour la santé et pour l’économie, M. Macron dont les Français jugent l’autorité inférieure à celle de ses deux premiers ministres successifs, a décidé de se refaire… une santé sur la scène internationale. C’est une année « de Gaulle » et le voilà parti aux dires de[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le danger de l’impérialisme néo-ottoman.

Contrairement à ce que disait le calamiteux Mitterrand, ce n’est pas le nationalisme qui est la guerre, mais l’impérialisme. Une nation a vocation à défendre son identité, sa population, son territoire et non à s’en prendre à ses semblables. La guerre sera pour elle défensive, fondée sur la légitime défense[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Plus ça va mal, plus « IL » va bien…

« Levez-vous vite, orages désirés ! » Cet appel romantique que Chateaubriand prête à René connaît aujourd’hui une relecture machiavélique avec Macron. Ce dernier, après avoir promis une véritable renaissance du pays, avait surtout essuyé les intempéries sociales que sa politique et plus encore son style avaient provoquées. Néanmoins, la météorologie médiatique[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Union Européenne : un accord en trompe l’oeil !

On pouvait difficilement imaginer que les dirigeants européens quittent le sommet sans avoir trouvé un accord. Cela aurait signifié que le rafiot de l’UE coulait, et qu’on devait se préparer à un sauve-qui-peut général. Aussi, un compromis – quelle surprise ! – a-t-il été trouvé. Chacun repart donc chez soi[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le feuilleton Macron, saison II..

Sous le Général de Gaulle, les gouvernements étaient en grande partie fondés sur la compétence des ministres, et sur leur stature personnelle acquise par leur parcours politique et intellectuel. Malraux à la Culture, Couve de Murville aux Affaires Etrangères, Foyer à la Justice, Messmer à la Défense, Giscard d’Estaing aux[…]

Lire la suite »
Mot clés:

A côté de de Gaulle, Macron n’est… rien !

La récupération, l’instrumentalisation des anniversaires liés à la personnalité du Général de Gaulle par son indigne successeur à l’Elysée, ne peut que révulser ceux qui étaient présents et conscients lors des événements que l’on commémore. Ils sont de moins en moins nombreux, et à part ceux qui s’intéressent à l’histoire[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Macron ou l’impuissance du discours !

Il a osé crier victoire ! Dans le fond, Macron, c’est comme Napoléon, qui voudrait se relancer après Waterloo, se réinventer, prendre un nouveau chemin, bref continuer à exercer le pouvoir, mais avec cette différence abyssale qu’il n’y a pas eu d’Austerlitz, ni aucune autre bataille gagnée auparavant, ni aucune[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Castaner, Belloubet, Ndiaye : dehors, pour bêtise !

Ce qui est terrifiant, c’est l’effondrement de l’intelligence collective dans notre pays ! L’exemple est donné en haut par le gouvernement le plus lamentable que la France ait eu à subir : d’abord, il y a Castaner, ce personnage au passé douteux occupant la Place Beauvau uniquement en raison de[…]

Lire la suite »
Mot clés: