Théorie du genre : la réponse de la Présidence

En septembre dernier, une polémique s’est développée autour de l’enseignement consacré à l’identité sexuelle, dans le programme de SVT des premières L et ES (voir notamment mes courriers). La confusion qui est entretenue entre l’identité et l’orientation sexuelles fait déborder une question d’ordre public qui relève de l’enseignement sur la sphère privée, qui doit dépendre des familles. J’avais écrit à Nicolas SARKOZY à ce propos, vous trouverez ci-dessous la réponse que j’ai récemment reçue.

Mot clés:

17 commentaires

  1. diego - 30 novembre 2011 20 h 49 min

    Ca s’appelle botter en touche… Ce qui veut dire que Sarkozy comme Flamby drague le vote homo communautaire au dépend de nombreuses voix à droite qui iront se porter ailleurs…

    Répondre
  2. Pingback: Gender : la non-réponse de la présidence | Chrétienté Info | Eglise Catholique

  3. seb - 1 décembre 2011 12 h 18 min

    Incroyable, mais vrai ! Les « conseillers » présidentiels auraient dû se contenter de répondre « no comment »…Cela aurait épargné leur énergie et le coût du papier (ou du courriel).

    J’adore le raisonnement : la DDHC est responsable de notre impuissance !

    C’est assez cocasse (bien que triste) comme « réponse » : selon la présidence, il ne serait pas possible de demander des comptes aux éditeurs…Au nom de la liberté d’édition !

    Argument stupide…Qui montre à quel point vous êtes personnellement estimé M. VANNESTE, par « la présidence » !

    En effet, on peut (grosso modo) comparer la « liberté d’édition » à « la liberté pédagogique » d’un enseignant.

    -un éditeur – Pygmalion pour ex – a le droit (sans avoir besoin de la bénédiction de l’auteur) de séparer en plusieurs morceaux une oeuvre autant de fois qu’il le juge nécessaire (et bon pour ses marges).

    Ainsi, la série SF « trone de fer » compte douze tomes en France, alors que l’édition anglaise n’en compte que 4 ! Et notre langue ne peut expliquer à elle seule ce différentiel !

    En revanche, il ne peut « triturer » l’histoire racontée…Une fois qu’un accord à valider la commercialisation de l’oeuvre. Si, traduction oblige, des différences existent entre la VO et VF…La « protection du cadre général » est effective.

    De son coté, un enseignant peut utiliser tous les supports et toutes les méthodes qu’il souhaite, pour transmettre un savoir.

    En revanche, il ne peut passer outre le « programme » fixé par son Ministre de tutelle. Ainsi, mon épouse (qui fait présentement classe à des CM2) ne leur parle t elle pas des Romains, des Vikings ou de la guerre de Cent Ans…Mais bien de ce que nous appelons « les Temps modernes » à savoir toute la période suivant l’annonce des Etats généraux de 1789.

    En effet, la liberté d’édition, comme celle pédagogique, est limitée. En ce que les enseignants, comme les éditeurs, sont mandatés. Leur liberté est donc conditionnée au respect de leur mandat.

    Pour les premiers, ils doivent respecter le « droit moral » qui, même si la loi ne le dit pas explicitement, impose le respect d’une oeuvre.

    En achetant les « droits » de Hergé pour « Tintin » (superbe film au passage)…Spilberg et cie ont pris l’engagement (écrit) de ne pas dénaturer l’oeuvre initiale (la BD) voire l’esprit d’icelle. La vente des droits faisant, en effet, office de contrat.

    En vendant ses « droits » à endemol, sans préciser les conditions de préservation de « l’identité miss France » une certaine dame en noir et blanc, n’a rien pu faire quand ladite endemol a commencé à faire de miss France une star du porno. En l’espèce, seul la reconnaissance « institutionnelle » de miss France permettrait de donner raison à la dame au chapeau !

    En vendant ses droits à HBO, pour réaliser une série TV reprenant la trame du « trone de fer », l’auteur de la « saga » a accepté certaines « entorses » à son oeuvre…Mais a bien négocié pour garder « la main » sur celle ci.

    Pour les deuxièmes, le respect du programme est (quelque part) la contrepartie de l’acceptation de leur mission publique. C’est pourquoi l’on peut s’insurger contre des enseignants qui feraient cours sur les dinosaures en classe de CM1…Alors qu’en principe on est censé étudier la renaissance et louis XIV. En revanche, dénoncer le « non vouloir » des enseignants à « lire la lettre de guy moquet » serait une entrave à leur liberté…En ce qu’ils se sont vus reconnaitre, par le Législateur, la possibilité de choisir les supports du savoir à transmettre.

    Bref…Le Ministre aurait pu agir sur plusieurs points (aurait dû même) :

    -en dénonçant la dénaturation des programmes : quand un auteur voit son oeuvre « affadie » (ex l’auteur d’eragon) ou carrément travestie (ex l’auteur de l’épée de vérité)…Il réagit généralement, et ses lecteurs SUIVENT !

    C’est pourquoi (d’ailleurs) les éditeurs/réalisateurs/scénaristes respectent (généralement) la base d’une oeuvre. Parce qu’ils savent (ils ne sont pas fous !) que celle ci ne sera apprécie des « fidèles » que si ce qui leur a plu dans le format initial (bd, livre par ex) se retrouve (à l’écran par ex) !

    Si quelques entorses sont faites – tintin au ciné prend plusieurs bd – elles sont le plus souvent très minimes.

    En dénonçant (quelque part) la « trahison des éditeurs » au programme…Le Ministre aurait pu faire (ainsi) peser une menace directe puisque les parents (évidemment) auraient acheté le « choix du Ministre ». Là, son silence est complice…!

    -le Ministre aurait pu, aussi, faire valoir la négation du « droit moral ». (l’Etat agissant en tant qu’auteur)

    Le « communiqué » (plutôt que la « réponse ») des services de la présidence ont (au moins) l’avantage de montrer que l’UMP est fidèle à ses couleurs : prônant la France elle abandonne sciemment cette dernière.

    Répondre
  4. Thibault Loosveld - 1 décembre 2011 20 h 05 min

    @ seb:

     » Le « communiqué » (plutôt que la « réponse ») des services de la présidence ont (au moins) l’avantage de montrer que l’UMP est fidèle à ses couleurs : prônant la France elle abandonne sciemment cette dernière.  »

    Comme toujours, vous omettez sciemment de préciser la France dont nous parlons: l’UMP abandonne la France homosexualiste, c’est à dire celle des Abel Bonnard et autres homo-érotistes de la gauche collabo !

    Répondre
  5. Théodore - 2 décembre 2011 3 h 09 min

    Je trouve qu’au contraire la lettre souligne, qu’en aucun cas Nicolas Sarkozy ainsi que son ministre de, de l’éducation nationale, ne souscrivent à ses théories à la fois fumeuses et subversives.

    Maintenant, quoi de plus normal que de voir se répandre dans le système éducatif français des théories aberrantes, fruits de l’intelligentsia gauchiste?

    Vous savez beaucoup de politiques américains se battent pour l’apprentissage du néo-créationnisme à l’école à travers le « dessein intelligent ».

    En France, cela fait bien longtemps que dans nos manuels scolaires, l’on fait l’apologie de la théorie évolutionniste.

    Au lycée, il n’y a pas si longtemps, j’avais un professeur de philosophie qui nous enseignait les vertus cardinales du marxisme et les plus longues tirades de Sartre. Donc, plus rien ne m’étonne.

    Répondre
  6. Thibault Loosveld - 3 décembre 2011 10 h 33 min

    @ Théodore:

     » Au lycée, il n’y a pas si longtemps, j’avais un professeur de philosophie qui nous enseignait les vertus cardinales du marxisme et les plus longues tirades de Sartre. Donc, plus rien ne m’étonne.  »

    Oui, c’est un peu comme Rance 2 -la chaîne du sévice public audiovisuel- lorsqu’elle nous répète en boucle que la politique est soumise à l’économie.

    Répondre
  7. Xavier Collet - 5 décembre 2011 1 h 04 min

    Comme quoi la présidence de la république ne contrôle vraiment rien tout en faisant croire le contraire, à qui faut-il écrire alors pour que cela bouge à la FSU qui tient l’éducation nationale ?

    Répondre
  8. Titus - 6 décembre 2011 14 h 08 min

    Le député UMP Franck riester vient de révéler son homosexualité, vous allez demander sa démission ?

    Répondre
    • Christian Vanneste - 7 décembre 2011 10 h 58 min

      C’était un secret de polichinelle ! Je n’ai jamais demandé aux députés homosexuels de démissionner, je suis contre le mariage homosexuel et défends l’idée selon laquelle les enfants ont besoin d’un père et d’une mère pour leur éducation…

      Répondre
  9. Titus - 7 décembre 2011 13 h 09 min

    @Christian Vanneste

    Mais vous avez tout à fait le droit de défendre cette position là. Mais de là à nous traiter de menaces pour l’humanité ou considérer le mariage gay comme une aberration anthropologique est excessif surtout quand vos propos sont relayés dans la presse, à la vue de n’importe quel jeune qui se sent mal dans sa peau en raison de son orientation sexuelle. Xavier Bertrand est contre le mariage et l’adoption pour les gays, pourtant il mesure ses propos et a condamné les vôtres, il ne reste pas fermé au débat.

    Répondre
    • Christian Vanneste - 7 décembre 2011 16 h 09 min

      Vous ne pouvez pas prétendre le contraire, si l’homosexualité était poussée à l’universel, cela serait une menace pour l’espèce humaine, non?? Je pense qu’effectivement le mariage entre homosexuels est une aberration anthropologique car le mariage est pour moi l’union d’un homme et d’une femme, en vue d’avoir des enfants et donc de fonder une famille. Je ne pense pas avoir une position plus dure que celle de X. Bertrand, c’est simplement les médias qui ont la fâcheuse habitude de me faire passer pour un excessif , et que je ne suis pas un béni oui-oui !

      Répondre
  10. Boubou - 7 décembre 2011 16 h 22 min

    Mais M. Vanneste, cette théorie du gender n’est pas profitable aux seuls homosexuels mais d’abord aux femmes!

    Je constate comme chaque année avec consternation et révolte que les jouets de Noël en France en 2011, font perdurer les mêmes stéréotypes minables qui promettent jouets d’éveil et intelligents pour les garçons et conditionnement à la bonnicherie pour les filles! au lieu de créer enfin un magasin mixte avec pour chaque jouet des photos de filles et de garçons ensemble, que ce soit pour la dinette, le poupon ou le bricolage et bannir enfin ce rose bêtifiant 🙁
    C’est déjà assez pénible quand on a un bébé fille d’échapper à cette couleur!

    Une grande enseigne ose proposer un jouet révolutionnaire pour bricoler avec un matériau nouveau (le concept s’appelle Fabrikid) et a le culot de parler de la joie des « enfants » mais ne montre que des petits garçons! alors qu’à notre époque de plus en plus de bricoleurs sont des bricoleuses qui, Dieu merci, n’ont pas attendu après la publicité sexiste pour s’épanouir à leur guise et non selon des clichés abjects de soumission à un ordre patriarcal révolu!

    Alors quand j’entends vos chers collègues de la droite dure (Luca et Myard) dire qu’il faut se résigner à la prostitution suite au vote pour son abolition alors qu’il s’agit avant tout de traite humaine (comme l’esclavage), je redis la nécessite de telles théories!

    D’ailleurs, je ne comprends pas leur logique à vos collègues car question « addictions », les seuls coupables sont les consommateurs et en matière de drogues illégales (pas de notre culture), votre droit pop’ est hyper-répressive mais l’addiction au sexe et le trafic humain engendré, il faut laisser faire????!!

    Une piqûre de rappel qui démontre le sexisme quotidien de notre société et notamment cette illustration sur les jouets « conditionnés » à la discrimination :

    http://www.viedemeuf.blogspot.com/
    ____
    Les femmes ne font la cuisine QU’À la maison !

    Dans un magasin, je vois deux cadeaux « cuisine » pour enfants. Le premier, « petit pâtissier », comporte ce que l’on trouve dans une vraie cuisine : beaucoup de couleurs, toutes sortes d’ustensiles, etc. Le deuxième : la même marque, mais pour « la petite cuisinière », avec deux ou trois outils, juste pour la décoration,… roses, évidemment !
    Les femmes ne cuisinent donc qu’à la maison, hein, et seuls les hommes peuvent faire carrière en tant que cuisiniers…?
    #Viedemeuf

    Chloé.
    ____

    Enfin pour en revenir aux homos pensez-vous que votre ami Mariano Rajoy pourra revenir sur le mariage homo en Espagne, je veux dire juridiquement par rapport à l’Europe?
    Si la gauche gagne en France vous serez confronté au même cas de figure…

    Répondre
  11. Boubou - 8 décembre 2011 15 h 47 min

    Sympa la censure alors que je suis on ne peut plus correcte!
    Puisque vous ne voulez pas répondre à mon message d’hier, on ne peut fondé quant à la dignité des femmes, répondez sur la fin :

    …Enfin pour en revenir aux homos pensez-vous que votre ami Mariano Rajoy pourra revenir sur le mariage homo en Espagne, je veux dire juridiquement par rapport à l’Europe?
    Si la gauche gagne en France vous serez confronté au même cas de figure…

    Répondre
    • Christian Vanneste - 9 décembre 2011 10 h 19 min

      @ Boubou: votre commentaire n’était pas censuré, il existe juste un temps incompressible entre la rédaction et le moment de la publication sur mon site. Les élections présidentielles (et législatives, je le rappelle) approchant, de nombreux sujets ressortent, mais je ne pense pas que le débat pour ou contre le mariage homo passionnent les électeurs…La question sous-jacente est bien évidemment celle de l’adoption. Je pense pour ma part que le mariage est fondé sur l’union d’un homme et d’une femme, en vue d’élever des enfants qui ont, selon moi, besoin d’un père et d’une mère. Après, la discussion est ouverte !

      Répondre
  12. Boubou - 10 décembre 2011 11 h 38 min

    Autant pour moi! désolée…
    C’est vrai que l’actualité (grave) est chargée et en plus il est d’autres sujets comme le sexisme (surtout depuis l’affaire DSK) et le mariage gay qui suscitent des débats passionnels donc ça créé des bouchons « en ligne »…
    OK je m’en souviendrai avant de dégainer 🙂

    En attendant, que chacun passe une période/trêve joyeuse et nécessaire avant non pas les élections à venir (je ne voudrais pas être à la place des candidats quels qu’ils soient!!) mais des austérités à venir qui étranglent toujours plus les salariés modestes et/ou pauvres.
    Joyeux Noël ou joyeuse Nativité selon les convictions de chacun et meilleurs voeux de santé et d’amour pour 2012!

    Répondre
  13. Thibault Loosveld - 6 janvier 2012 23 h 56 min

    Et François Hollande propose, lui, d’introduire l’identité de genre dans les motifs de discrimination punis par la Loi !

    Répondre
  14. pons - 15 mars 2012 18 h 02 min

    La réponse de la présidence est parfaitement hypocrite elle esquive la responsabilité qui lui incombe

    Répondre

Exprimez vous!