Evasion en garde à vue à Dreux (QE)

M. Christian Vanneste interroge M. le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales sur l’incroyable évasion d’un dangereux malfaiteur en garde à vue au commissariat de Dreux. Le caïd, condamné pour vol avec arme, a bénéficié d’une série d’erreurs et de manquements lors de sa garde à vue au commissariat de police. Ainsi, d’après Le Figaro (7 mai 2010) qui relate l’affaire : “Des policiers en sous-effectif, des médecins refusant de se déplacer au commissariat, des magistrats injoignables au téléphone et une clé restée dans la serrure de la cellule du gardé à vue […] Tous les ingrédients étaient réunis, le 25 avril dernier, pour faciliter l’évasion, à Dreux, de […], dangereux récidiviste versé dans le trafic de stupéfiants. Révélée par […] la secrétaire générale du Syndicat des commissaires, qui a alerté Brice Hortefeux, l’affaire vire désormais au règlement de comptes entre juges et policiers“. Il aimerait connaître les conséquences de cette malheureuse affaire, quatre mois après celle-ci, pour le magistrat, pour les médecins qui ne se sont pas déplacés, pour les effectifs de police de Dreux et surtout pour le récidiviste.

Réponse du Gouvernement :

Le 25 avril 2010, un dangereux malfaiteur s’est évadé, avec l’aide de complices, des locaux de garde à vue du commissariat de police de Dreux. Dès le 26 mai, il était de nouveau interpellé et écroué. À la suite ce cette affaire, la direction générale de la police nationale a pris toutes les mesures correctives, tandis qu’un audit de l’organisation et du fonctionnement de la circonscription de sécurité publique de Dreux a été réalisé par l’inspection générale de la police nationale. Des travaux ont également été menés pour renforcer la sécurité des locaux.

Question publiée au JO le : 31/08/2010 page : 9422
Réponse publiée au JO le : 18/01/2011 page : 530
Date de changement d’attribution : 14/11/2010

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.