Remaniement…

  • Quelques bonnes nouvelles…

Moins de ministres, mais encore trop. Quelques arrivées sympathiques : Thierry Mariani, Jeannette Bougrab, Patrick Ollier. Des départs réjouissants… L’ouverture improductive et le casting contreproductif ont été remis en cause. L’intelligent Éric Besson sera utile à l’Industrie. L’exhumation du Parti Radical et son cortège d’ambitions opportunistes semblent écartés. Lagarde, MAM, et Pécresse restent.

  • Quelques nouvelles moins bonnes…

Des absents : Douillet, Longuet. Des thèmes essentiels paraissent occultés : la Famille, l’Identité Nationale. Il s’agit d’un resserrement militant plutôt que d’une sélection des compétences et des talents. Le Nord perd ses trois ministres et n’est plus représenté au Gouvernement.

  • Des craintes…

Si la droite populaire rentre un peu avec Thierry Mariani, le centre, et notamment le vrai centre héritier de la démocratie chrétienne et du libéralisme est quelque peu marginalisé au profit de ministres issus de l’ex RPR. Les frustrations ainsi créées, ainsi que les ambitions, à l’intérieur comme à l’extérieur du Gouvernement, des anciens Chiraquiens vont rendre la navigation présidentielle bien difficile.

  • Un espoir…

Mes vœux visaient un Gouvernement plus dense et resserré, mais aussi un retour à une conception plus logique de nos institutions. Le premier est en partie exaucé. Il faut maintenant que le Président préside – aux destinées du pays, notamment sur la scène mondiale – et que le Premier Ministre gouverne. Son maintien lui octroie la légitimité et le poids politique pour conduire la bataille pour l’emploi des français.

Articles liés

15 commentaires

  1. Ce qui était prévisible pour les esprits de bon sens, se confirme. François Fillon s’impose sous certaines conditions, et l’objectif des échéances de 2012 est fixé. La présidence de la France du G20, donnera à Nicolas Sarkozy de la hauteur, et du recul, même si chez le français de base cela ne change rien quant à sa perception de la personnalité de Nicolas Sarkozy. A contrario, François Fillon, dont l’aura est de nature totalement différente, pourra beaucoup plus aisément, faire passer les réformes à venir sans trop écorner son image. Ce remaniement va bien au delà du principe des vases communicants, il est de nature à fédérer à nouveau les forces de droite classique qui s’étaient étiolées depuis quelques années.

  2. Il semble important – urgent même – que le gouvernement fasse prendre un vrai virage à l’Etat. Garantir la sécurité de tous les citoyens, sur l’ensemble du territoire, est une urgence car il s’agit d’un socle fondamental pour la France -pour toute démocratie libérale-.
    Il faut plus de policiers, et moins de subventions à tout va, de saupoudrage. Tant qu’on n’aura pas pris ce virage, les citoyens contribuables continueront de regarder avec méfiance les politiciens. Ce n’est que mon humble avis.

  3. « Moins de ministres, mais encore trop. »

    Effectivement…Encore trop de monde, surtout que la plupart seront des pantins, téléguidés.

    « Quelques arrivées sympathiques : Thierry Mariani, Jeannette Bougrab, Patrick Ollier. »

    Perso…En dehors de vouloir rendre l’ascenseur à quelques uns, ou céder aux désidératas d’autres, je ne comprends pas l’intérêt. M. MARIANI ne se retrouve aux Transports…Qui connait il ? La Bougrad est en difficulté à la HALDE…Donc on la met au Gouv. Et si Ollier se retrouve en piste, c’est sans doute pour agréer à sa « compagne » MAM ! (Qui lui avait déjà obtenu le poste de « perchiste » par interim ! Ollier serait il un Bel ami inconnu ?)

    « Des départs réjouissants… L’ouverture improductive et le casting contreproductif ont été remis en cause. »

    Vous trouvez ? Et M. MITTERRAND est meilleur sans doute ? Maintenu pour son nom ! Nombre d’électeurs ramenés ? O. Nombre d’électeurs perdus, grâce à lui ? Je n’ose compter !

    M. BESSON…Je sais bien qu’il est maintenant à l’UMP, mais c’est le genre de type qui, dès que cela sentira le roussi, partira vite et bien. D’ailleurs la France l’en remerciera.

    Voilà le cher BESSON responsable de l’industrie. Cela l’intéressera sans doute que son très très très indifférent prédécesseur, plus attiré par l’intérieur, et heureusement viré ! Néanmoins, je me demande si BESSON serait plus capable de ramener des emplois en France que ses prédecesseurs. Faire l’inverse…Il sait bien. Mais retourner, semble très dur.

    « Douillet, Longuet. »

    Deux types qui ont avoué être coupable dans des « affaires ». Cela aurait été une promotion bien imméritée !

    « La Famille, l’Identité Nationale.  »

    Et oui, vous avez été grugé, M. VANNESTE ! Les promesses faites aux élus n’engagent pas plus M. SARKOZY que celles faites aux citoyens. En plus, avez vous remarqué qu’on nous file au Social la catastrophique BACHELOT, qui a affiché son penchant pour les salles de choot, le « mariage » de même sexe, et l’adoption desdits couples de même sexe. Et qui, surtout, a failli – heureusement les Français ont été allergiques à sa propagande – empoisonné le pays, avec son soit disant vaccin contre la grippe ! Belle Ministre de la Famille ! Ce n’est pas MORANO…Mais presque.

    « Il s’agit d’un resserrement militant plutôt que d’une sélection des compétences et des talents. »

    Non, vraiment ?

    « Si la droite populaire rentre un peu avec Thierry Mariani »

    Vous plaisantez ? On le file aux Transports ! Bref, le brave Mariani va s’occuper de l’axe Lyon Turin ou du Grand Paris…Mais pour le reste…!

    « Le centre, et notamment le vrai centre héritier de la démocratie chrétienne et du libéralisme est quelque peu marginalisé »

    Vous voudriez un Modem au Gouv ? Le Modem est l’héritier de l’UDF ! Ce n’est pas le cas du NC.

    « au profit de ministres issus de l’ex RPR. »

    MAM s’en sort bien. Juppé…Que fait il là ?

    Je constate que vous ne dites pas un mot du brave BERTRAND !

    « un retour à une conception plus logique de nos institutions. Il faut maintenant que le Président préside – aux destinées du pays, notamment sur la scène mondiale – et que le Premier Ministre gouverne. »

    Il faut surtout que les deux arrêtent de prendre les Français pour des idiots. M. SARKOZY a lâché « son » G20 pour soit disant venir s’occuper de l’armistice de 1918. Quelques temps plus tôt, il prétendait que « son » G20 justifiait sa non présence pendant la bataille des retraites ! M. SARKOZY est un Louis XIV sans le panache du roi Soleil.

  4. Ben entre une gauche française la plus bête, laxiste et archaïque d’Europe et une droite avec trop de réacs discriminateurs, je crois que je voterai pour Villepin et s’il s’allie avec Bayrou ça peut draîner les droitistes modérés et les gauchistes réalistes?

  5. @ seb:

    « Juppé, que fait-il là ? ». Eh bien, il vaut mieux un RPR anciennement chiraquien qu’un membre du club Galouzeau !

    Alain Juppé, et je cite à nouveau Edouard Balladur, avait des qualités de chef de Gouvernement. Le problème venait du programme démagogique et irréalisable qu’il était chargé d’appliquer. Pouvait-il -politiquement- dissuader Jacques Chirac de dissoudre l’Assemblée Nationale ? Je ne le pense pas.

  6. En tout cas avec le départ de la Dame Amara la moyenne du nombre de fautes de français par membre du gouvernement va considérablement baisser. De ce point vue félicitations.

    Je donne pas 15 jours aux éjectés pour venir dans le potage, la semoule ou les boulettes de viande au manioc.

  7. Je regrette le départ de Mr Daubresse, par contre je me réjouis du départ de Rama Yade vu les propos qu’elle a pu tenir envers Mr Vanneste, propos qui n’étaient pas justifiés, encore une fois. Mme Yade peut avoir sa liberté de parole, en revanche parler à tort et à travers n’est pas judicieux, Justement je pense que sa liberté de parole débridée à causée sa perte. Heureuse de voir Mr Fillion reconduit.
    Pour finir, un regret, celui de ne pas voir Mr Vanneste à l’intérieur!!!!
    Bien à vous Mr Vanneste!

    Caroline

  8. A Thibault :

    Loin de moi l’idée de mettre un membre du club VILLEPIN au Gouvernement – du reste, ils sont maintenant trois là bas – mais je pense que c’était une mauvaise opération.

    D’une part, parce que M. JUPPE avait fait des promesses qui une fois de plus discréditent les politiques.
    http://www.europe1.fr/Politique/Qui-a-dit-Je-serai-un-maire-a-plein-temps-310937/

    Ensuite, si l’on avait à ce point besoin de JUPPE…Pourquoi ne pas l’avoir envoyé à Bruxelles pour obtenir le poste de directeur de l’agence européenne ? Comme l’explique « bruxelles2 » site sur la défense européenne, le Gouv s’est discrédité en proposant des candidats au petit bonheur la chance. Je pense qu’on aurait pu proposer à M. JUPPE (après tout, si on donne le FMI à DSK…) le poste de directeur de l’agence. Le parcours de JUPPE aurait ainsi pu « terrasser » ses adversaires, notamment allemand (Angie cherche à recaser son Ministre des Finances) et Anglais (qui sont peut être eurosceptiques mais pas idiots ! Vous voyez l’actuel Ministre des Affaires Etrangères anglais à Bruxelles ! Cela risque d’être sympa !)

    Bref, moi j’aurai envoyé JUPPE à Bruxelles. Très utile…Et il aurait pu organiser, grâce à sa fonction, des rendez vous « européens » en France sur une thématique où nous sommes en force.

    Pour le Ministre de la Défense, je pense qu’il y avait le choix…Reprendre MAM – pourquoi l’avoir fichu aux Affaires Etrangères ? Elle ne parle pas plus de deux langues ! – ou par ex prendre un député de la « majorité »…Pourquoi M. LAMASSOURE, qui en tant que « ex député européen » aurait pu faire vraiment beaucoup ! (Surtout qu’il est sur place)

  9. Autant pour moi ! Je pensais que son audition pour la présidence de la Halde -en remplacement du liquidateur de Renault Vilvoorde- avait permis sa nomination grâce à vos questions et votre avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *