Action contre la zoophilie : soutien à la Fondation Brigitte Bardot

La Fondation Brigitte Bardot a de nouveau alerté, début avril, les parlementaires français et a sollicité leur intervention auprès du gouvernement pour que les dispositions prises en 2004, réprimant les actes zoophiles, soient complétées et élargies à l’interdiction de promouvoir ces actes illégaux via des DVD, revues, etc.

Une fois encore, les parlementaires ont été nombreux à soutenir notre démarche et à intervenir auprès de la ministre de la Justice, le plus souvent sous forme de question écrite (enregistrée au journal officiel). Nous tenons à remercier particulièrement : Christian Vanneste, député du Nord ; (…) De son côté, la ministre de la Justice nous informe qu’elle a chargé ses services de procéder « avec le plus grand soin » à l’examen des arguments développés par la Fondation Brigitte Bardot… L’espoir est donc permis.

l’Info-Journal, 2ème trimestre 2010

Articles liés

7 commentaires

  1. Vous devriez d’abord vous préoccuper des propos explicites tenus par un ministre de la culture dans un de ses livres sur la prostitution à laquelle il avoue d’ailleurs publiquement avoir eu recours, et des propos tendancieux sur l’âge de ses fréquentations prostitutionnelles.
    Tenir de beaux discours indignés sur la zoophilie alors que la pédophilie est plus que jamais d’actualité ressemble davantage à un moyen de diversion qu’à un réel combat pour les valeurs morales.
    Vous auriez dû exiger la démission dudit ministre en question, vous ne l’avez pas fait.
    Mêlez vous à présent aux autres moutons et cessez donc cette comédie de défenseur de la famille qui ne sert qu’à faire de la récupération électorale au profit de votre camp politique, car vous ne trompez plus que les gogos.
    Et n’oubliez pas de répondre à ce commentaire, si vous avez encore le courage de le publier.

  2. @ Babeil : vous me connaissez bien mal et votre lecture de ce site est de toute évidence bien récente…
    Mea Culpa (7 octobre 2009) (http://www.christianvanneste.fr/2009/10/07/mea-culpa/)

    Un entretien pour le Fig Mag (24 octobre 2009) (http://www.christianvanneste.fr/2009/10/24/laffaire-frederic-mitterrand-nest-pas-terminee/)

    J’en parle à nouveau lors de la venue du Ministre dans ma circonscription, visite que je qualifie encore aujourd’hui d’opportune et de très haut niveau (28 avril 2010) (http://www.christianvanneste.fr/2010/04/28/frederic-mitterrand-au-fresnoy-la-bonne-visite/)

    Je vous invite par ailleurs à visiter le site et bien évidemment à adhérer à l’association Famille & Liberté, association que je préside (http://www.familleliberte.org/).

  3. C’est plutôt maladroit de votre part d’oser me demander d’adhérer à l’association que vous présidez après les critiques formulées dans mon 1er commentaire.
    Pour demander des cotisations, des taxes, des impôts, et des bulletins de vote – n’oublions pas que c’est grâce aux bulletins déposés par les électeurs dans les urnes que des hommes et des femmes ont un emploi et sont grassement rémunérés – les élus sont très forts. Quand il s’agit de faire le minimum pour remercier ces électeurs, tel que tenir ses promesses de campagne, respecter son programme, rester fidèle dans les actes à ses convictions, il n’y a plus personne. Et remarquez que je ne parle même pas de trouver la solution miracle à tous les problèmes.
    Ma lecture de ce site n’est pas aussi récente que vous le dites, car j’avais déjà lu à l’époque de l’affaire Mitterrand les deux 1ers liens sur le mea culpa et l’entretien du figaro, et mes souvenirs étaient que vous n’aviez pas exigé radicalement la démission de Mitterrand, ce qui aurait tout de même été la moindre des choses. Après relecture de ces deux liens et lecture du 3ème, je viens de voir que ma mémoire n’est pas défaillante car vous n’avez pas une seule fois demandé la démission du ministre de la culture. Au journaliste qui vous interroge sur une demande de démission, vous répondez que ça n’est pas votre rôle et vous en appelez à la conscience du ministre.
    Dans les pays Anglo Saxon, un élu ou ministre en fonction impliqué dans une simple affaire d’adultère aurait été contraint de démissionner sous la pression des médias et de ses collègues. Vous comprendrez donc que la fermeté dont vous prétendez avoir fait preuve lors de la révélation des propos de Mitterrand dans son livre fait sourire.
    D’ailleurs, un mea culpa est me semble-t-il l’aveu d’une faute, en l’occurence dans votre cas celle d’avoir relégué au rang de vie privée un extraît relatant l’expérience personnelle d’un ministre dans sa fréquentation de la prostitution, extrait dont vous prétendiez ignorer tout du fond lorsque le journaliste de l’express vous a interrogé, alors que celui-ci vous avait précisé qu’il s’agissait d’un extrait à polémique ouverte par Marine Le Pen.
    Si vous n’aviez pas lu le livre de Mitterrand, pourquoi ne pas avoir répondu que vous attendiez d’abord de le lire avant de vous prononcer au lieu de faire comme s’il s’agissait de propos sans importance? Cela aurait été plus logique.
    Toutes ces incohérences me confortent dans l’idée que vous n’êtes pas le chevalier blanc que vous prétendez être.
    Mais vous pouvez vous rattrapper. Il vous suffit de porter plainte contre Mitterrand et en tant que président d’une association familiale, vous avez probablement le droit de vous constituer partie civile. Je sais qu’une association Belge porte plainte ainsi qu’une autre association étrangère.
    Mais que font les français directement concernés pendant ce temps?
    C’est ce que j’appelle se montrer combattif, c’est à dire utiliser tout l’arsenal législatif pour faire comdamner l’inacceptable. Quand vous aurez montré l’utilité de votre association, peut être réfléchirai je à prendre un bulletin d’adhésion.

  4. je ne suis pas d’accord de vos reactions envers les animaux que vont il fait ! il est normal de les torturer de les encourager a avoir des relations sexuelles c’est ignoble les humains actuels sont sans etat d’ame, il faut que cela arrete et les grosses merdes que vous etes, qui osent faire du mal a un animal quelqu’il soit vous serez puni , meme chose qu’ a un enfant on n’a pas le droit de toucher a tout je vous avertie tout simplement que le jugement sera terrible pour les personnes qui font du mal sur cette terre et je soutiens entiere brigitte bardot c’est une femme correcte et qui defend ce qui y a a defendre elle a des couilles, pas comme certain dans<ce pays de merde j’ai honte d’etre francais avec tout ces pourritures d’etrangers on n’ a marre qu’il reparte dans leur pays et qu’il arrete de nous emmerder la france aux francais politique y compris on a ras le bol de tout et que l’on protege les animaux et les enfants et les personnes agees apres le reste rien a foutre des gens de la prostitution , les drogues c’est leur prob si seulement les parents s’occupaient de leur gosses la societe se porteraient mieux

  5. @ babeil:

    Je pense que vous n’avez pas compris. Les critiques contre Frédéric Mitterrand viennent de la confusion entre ses devoirs de Ministre et ceux des avocats de Roman Polanski. Et c’est précisément cette sortie du rôle, du personnage de Ministre -en charge des intérêts de la Nation- qui fît s’interroger les Français sur les raisons du soutien de Frédéric Mitterrand à un pédophile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *