Benoit XVI et l’usage du préservatif

Benoit XVI, lorsqu’il n’était que le Cardinal Ratzinger, a été l’homme d’Eglise sans doute le plus proche de Jean-Paul II. On serait bien en peine de déceler la moindre différence dans leur approche des réalités du monde et des principes intangibles de l’Église. Jean-Paul II comme Benoit XVI ont toujours souhaité l’unité des chrétiens, la rencontre des croyants et ils ont toujours rappelé les exigences morales qui sont indissociables du catholicisme. Simplement, le premier était polonais et le second est allemand, le premier était un homme de communication et le second s’est voué à l’étude, le premier était le symbole d’un pays victime de l’oppression communiste ce que n’est pas le second, né dans la riche Bavière. Tous ceux qui détestaient Jean-Paul II et ses principes savaient fort bien qu’il aurait été mal venu de s’en prendre à cet homme dont chacun avait pu admirer le courage lors de l’attentat commis contre lui, la charité à l’égard de son auteur et cette grandeur dans la souffrance et la faiblesse physique à la fin de sa vie. Jean-Paul II était inattaquable. Enfin, l’heure de la revanche a sonné contre Benoit XVI dont on saisit les moindres actes ou les moindres paroles pour les critiquer non sans les avoir auparavant déformés et amplifiés.

Il y a eu Ratisbonne, il y a eu Williamson, il y a maintenant le préservatif et l’Afrique.

Jean-Paul II n’avait cependant rien dit d’autre car aucun Pape ne pourrait préférer une réponse mécanique d’ailleurs imparfaite, à une pratique morale et spirituelle qui est, elle, véritablement libératrice.

Il faut se rappeler que le Pape n’est pas un politicien démagogue, que c’est le porteur d’une Espérance, certains diront d’un idéal, et que c’est toujours en regardant vers ce dernier qu’on doit comprendre et juger ces paroles. Il est sûr que la meute médiatique des matérialistes et des hédonistes est évidemment très éloignée de pouvoir comprendre un tel message. Les foules plus concrètes des fidèles qui se pressent autour du Saint-Père à ce moment-même apportent une meilleure réponse.

♦ Pour aller au-delà du flot de stupidités entendu cette semaine, notamment dans la classe politique française, je vous invite à lire également l’excellent article de mon collègue UMP et ami Jacques REMILLER, député-maire de Vienne.

Articles liés

31 commentaires

  1. Sacré Ben 1664…

    Son malheur : etre brillant théologien (moi, l’anticlérical de base qui écrit ça !! on aura tout lu sur ce blog !!!) dans un monde d’imbéciles.

    La théologie n’a pas vocation à se mélanger à la communication de masse : il serait peut-être temps que ce vieux monsieur apprenne à manier les médias. JP II avait ce talent d’attirer la sympathie : je ne crois pas que ca vie ou ses origines y soient pour grand chose : il savait user des médias. Ca ne s’apprend pas : c’est un don, un aspect naturel. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Ben parait sympathique à ses ouailles, mais très antipathique au reste de la population : il devrait limiter ses interventions publiques…il voudrait saborder sa religion qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

    Si la théologie ne peut suivre les modes, la communication est un art : il y a fort à parier que si jesus 1.0 avait été aussi chiant et mal entouré que benoit XVI soutanes, la religion chrétienne en serait restée à l’état de secte.
    Bon, reste quand même une évidence : le préservatif est quand même le moyen le plus fiable d’éviter de choper le sida puisque, par définition, l’homme n’est pas fiable.
    Reste une autre évidence : demander à de “simples hommes” une abstinence que même des prêtres ne peuvent respecter (tiens, des enfants..), c’est assez hypocrite. Quant à la fidélité…demandons à nos responsables politiques mâles ce qu’ils en pensent, de la fidélité, tiens, par exemple…et puis, il faut bien admettre une chose : connaitre une seule partenaire sexuelle dans sa vie, c’est se faire chier à mourrir ! c’est pour les moches et les timides, ça. 😉

    Sur ce, je quitte le territoire des grèves. (Un signe ? à chaque fois que je remets les pieds en france, il y a une grève…C’est dingue, ça !! je ne me souviens même plus d’une france apaisée, c’est vous dire !! y’a comme qui dirait un problème, là…)

  2. Je vous admire. Et vous remercie de me faire croire encore que nos représentants politiques ont une conscience qu’ils essayent d’éclairer en vérité. Merci de vous exprimer aussi courageusement.

  3. Merci, Monsieur le Député, pour votre prise de position courageuse en faveur du pape face à cette nouvelle campagne médiatique de désinformation. Hors contexte, les quelques paroles extraites de l’interview du pape deviennent une provocation et une caricature ; encore une fois, l’Eglise, seul rempart contre la déshumanisation en route, est ridiculisée pour discréditer son message.
    Soyez remercié pour votre courage et votre constance dans votre engagement en faveur de la civilisation de l’amour.
    Avec toute mon admiration, soyez assuré de ma profonde gratitude.

  4. bravo .
    comme vous le dites il faut etre un minimum instruit dans ce qu’enseigne l’eglise pour comprendre qu’elle n’a d’autre interêt à defendre ses valeurs de vie qu’au nom de l’amour qu’elle portent aux hommes et au femmes , et non pour servir une cause ridicule et utopique. A quoi cela servirait-il alors de se battre contre des moulin à vents.
    louis avant de parler de tout et de n’importe quoi , renseignez vous sur ce que fait l’eglise pour les malades du sida, vous vous rendrez compte de l’investissement des BENEVOLES et l’attention qu’ils portent à ces malheureux, d’une gratuité exemplaire, plus gratuit q’un preservatif et avec le coeur en plus. et vous, que faites vous pour les malades? vous preferez peut etre avoir plusieurs partenaire pour tester “l’amour vrai” plutot que d’aimer une seule personne dans les bons et mauvais moment. j’aimerais voir votre tete, histoire de voir si vous etes plutot sympatique ou antipathique.
    relisez l’evangile ( ou lisez le) Jesus n’avait pas des chemises à fleur et une feuille de canabis en guise de boucle d’oreille, il aime les hommes plus que quiconque, et pourtant il n’a cessait de les reprendre pour leur peu de confiance en Lui, ce que fait Ben XVI. il prefere et “preche” la confiance à la protection du preservatif, à la peur d’etre malade, à la peur de ne pas jouir sans entave et sans …amour.l’industrie du préservatif étant une industrie multimillionnaire, L’Afrique du Sud et les pays voisins du Botswana et du Swaziland ont les taux d’infection les plus élevés au monde et les taux de distribution de préservatifs également les plus élevés. il y a cent ans il y avait des maladies veneriene pas de preservatif mais rien de comparable avec le sida aujourd’hui avec des preservatifs. si vous avez le courage lisez ça:

    Déclarations du président du Burkina Faso Blaise Compaoré :

    Vous présidez personnellement le Comité national de lutte contre le sida. Pourquoi ?

    C’est un engagement moral quand on est responsable d’une communauté de 12 millions de personnes. En Afrique de l’Ouest, le sida menace la vie de millions d’hommes et de femmes. Son impact sur la société est considérable. Le chef de l’Etat doit être à l’avant-garde. Le Burkina a développé un cadre stratégique classique avec les éléments clés de la lutte contre le sida : la prévention, le suivi épidémiologique, et la prise en charge des malades. Nous commençons à enregistrer des résultats – le taux de prévalence est passé de 7% en 1997 à 4% en 2003. […]

    Face aux organismes internationaux, il faut savoir résister. On peut nous conseiller, mais pas faire à notre place. […] Les Européens n’éprouvent pas le danger du sida de la même manière que nous. Pour les Burkinabés, le danger est immédiat. La pandémie est une réalité visible, elle frappe votre famille, vos amis les plus proches. En Europe, vous avez peut-être le loisir de faire des thèses pour ou contre la morale. Au Burkina, nous n’avons pas le temps. […]

    Il y a souvent un gouffre entre ce que disent les médias et ce qui se passe sur le terrain. En Afrique, nous vivons avec le sida au quotidien. Le débat sur le préservatif, tel que vous le présentez, ne nous concerne pas. Les Français aiment la polémique, c’est leur côté gaulois ! Certains critiquent la position de l’Eglise en prétendant défendre les Africains. Soit. Mais la plupart n’ont jamais mis les pieds chez nous ! Je leur conseille de venir faire un séjour au Burkina. Chez nous, l’imam, le prêtre et le chef coutumier travaillent de concert : tous ont l’ambition d’affronter le même mal. Se focaliser sur le préservatif, c’est passer à côté du problème du sida. […]

    Beaucoup de gens ignorent le travail de l’Eglise en Afrique. En France, l’intelligentsia ne comprend pas cette proximité avec les responsables catholiques. Chez nous, l’Eglise est d’abord synonyme d’écoles et de dispensaires. Le débat sur le sida n’est pas théorique, il est pratique. L’Eglise apporte sa contribution. Si l’abstinence est un moyen de prévention, nous n’allons pas nous en priver ! […] L’Eglise n’a pas le monopole de l’abstinence ! En tant que chef de l’Etat, j’ai pris des engagements dans ce sens depuis 2002 dans le cadre de la campagne “C’est ma vie”. L’objectif était de mettre les gens devant leurs responsabilités. Parmi les engagements proposés, certains faisaient directement appel à l’abstinence : “J’ai décidé de m’abstenir de tout rapport sexuel quand mon mari (ma femme) est absent(e)”, et “J’ai décidé de m’abstenir de toute relation sexuelle jusqu’au mariage”.”

  5. @ Pierre.

    – Ai-je critiqué un seul instant le travail de l’Eglise auprès des malades ? je ne crois pas.

    – Ma sexualité ne vous regarde pas : ai-je une nouvelle fois critiqué le mode de vie monogame ? J’ai exprimé mon opinion sur les plaisirs charnels : et qui vous dit que ma femme (qui est de plus en plus belle chaque jour, au passage) ne m’accompagne pas lors de mes expériences charnelles ? Et en quoi l’amour serait forcément lié à une sexualité monogame ? Ma vie est belle aujourd’hui, elle ne l’a pas toujours été….et pourtant, cela fait plus de 15 ans que celle qui est aujourd’hui ma femme est à mes côtés…et moi aux siens.

    – Ce que je fais pour les malades du sida ? rien, je l’avoue sans aucune honte, d’autres ont cette vocation – professionnelle ou spirituelle -, je les laisse volontiers le faire mieux que je ne le ferais. Je m’occupe de ma famille, c’est déjà le principal, et ma vocation à aider n’est pas tournée vers les malades du sida : “j’aide” une autre cause : les “malheurs” ne manquent pas sur terre.

    – L’évangile ? ouais, je l’ai lu, comme le coran et autres légendes : hé ben quoi ?

    – pour en revenir au sujet de la capote : ok, fidélité, abstinance, bien sur, c’est l’idéal !! mais tellement inhumain…. faut-il donc condamner à mort ceux qui ne respectent pas ces précepts ? Faut-il présenter le préservatif comme innefficace voire dangereux à des populations qui n’ont que ce rempart contre la maladie (une fois dépassée la bien fragile volonté ) ? N’est-ce pas une forme de pousse au crime ? Genre : sois abstinent ou crève ?
    Une “éducation” morale est certes bienvenue (et encore… la sexualité est culturellement bien différente en afrique qu’en europe) : mais elle ne saurait se faire en opposition au seul moyen de protection existant à ce jour. L’un joue sur du long terme. L’autre sur l’instant présent. Allez-vous me dire que le sacrifice de quelques générations de désobéissants au dogme est nécessaire pour l’avènement d’une population africaine parfaitement catholique et moralement irréporchable ? Une sorte d’élite morale planétaire qui naitrait sur les montages de cadavres liés au sida ?

  6. Après avoir posté hier sur un précédent article, j’écris un nouveau message pour confirmer ce que dit Antoine un peu plus haut : les commentaires du Figaro sont assaillis par des catholiques à bout de nerfs.

    C’est un véritable tourbillon qui est en train de déferler sur les pages web du premier quotidien de “droite” français : face à des commentaires tous aussi lénifiants que vaseux contre les propos du Saint Père, un très grand nombre de lecteurs démontrent, preuves à l’appui et parfois avec une férocité à se tordre de rire, à quel point les propos de Benoît XVI sont justes. Les journaleux du Figaro doivent s’en retouner dans leurs slips sans toucher l’élastique.

    L’affaire Williamson avait fait douté les catholiques, la fillette avortée de Recife les avaient abattue, les critiques émises à l’encontre des positions du Saint Père sur le Sida sont la goutte qui fait déborder le vase : il est manifeste que depuis deux jours, les catholiques de France en ont assez de se voir lynchés dans les médias occidentaux.

    A la source de ces réponses cinglantes, il y a les mensonges et les inepties incessantes d’un microcosme médiatique, cathophobe, qui débite à longueur de journée, et cela depuis de trop longues années, des âneries plus grosses que la Papamobile. Cet énervement, palpable depuis quelques jours, a constamment été attisé par le traitement lamentablement pernicieux dont a fait l’objet le Saint Père, l’Eglise catholique et les croyants au cours des trois derniers mois.

    Enfin, pourrait-on dire… Cet énième acharnement va peut-être réveiller des croyants souvent tièdes ou timides par le passé, et montrer à l’épiscopat français où se situe réellement le troupeau qu’il doit conduire. Les déclarations de Mgr Di Falco, complaisantes et fades à souhait, montrent néanmoins que cette prise de conscience n’est pas encore d’actualité. On conseille à un certain nombres d’évèques de France de ne pas retarder le réveil…

  7. Petite analyse :

    Dans l’avion qui l’emportait mardi 17 mars après-midi vers le Cameroun, le Pape Benoît XVI a fait une déclaration.

    Les journalistes, que seules les petites phrases intéressent et qui se soucient comme d’une guigne de la vérité, n’ont retenu des propos du Pape que deux phrases approximativement reproduites et, surtout, isolées de leur contexte :

    “On ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs”

    “Au contraire leur utilisation aggrave le problème”

    Evidemment, comme on pouvait s’y attendre, mis à part quelques élus et gens sérieux (dont Monsieur Vanneste)…Le personnel politique, médiatique, et même des grands patrons (qui sont irréprochables comme chacun sait !) s’est emballé…Sans lire même les déclarations papales de toute évidence !…D’une manière qui me rappelle étrangement cette jeune fille, soit disant agressée dans le RER, et sur laquelle on aurait tatoué des croix nazies.

    A l’époque, tout ce que la France compte de “bien pensants” sans attendre l’enquête policière, s’était “émue” et avait dénoncé les actes horribles à l’encontre de cette jeune personne…Avant que soudain on découvre le submerfuge. Bien entendu, aucun des bien pensants…Ne trouva juste de faire un mea culpa !

    Aujourd’hui…Même topo (faut bien faire de la récupération n’est ce pas ? Ou brouiller les pistes ? Quand on parle du Pape…On ne parle plus de la crise, et des milliards versés, inutilement, par le Gouvernement !)

    “C’est presque du meurtre prémédité. Il y en a assez avec ce pape !” Signé…Cohn Bendit. Qu’importe le Pape…A cet athée ?

    Mais on pourrait citer Mme Sondage – Rama Yade – qui nous fait un complet sur le Pape méchant ! François Fillon…Qui aurait peut être mieux à faire que de se mêler de théologie (essayer de sauver la France au lieu de passer son temps à la détruire…Et qu’est ce qui au fait est le plus scandaleux : les propos du Pape…Ou bien les sommes déboursées pour la comm gouvernementale…Lequel Gouvernement nous assure ne plus avoir un sous vaillant en poche !)…Ou encore de Xavier Bertrand, qui a manqué une occasion de se taire !

    Parce que franchement, à l’heure d’Internet il est facile de se renseigner. Ce qu’a vraiment dit le Pape sur la distribution de préservatifs se trouve très facilement…A commencer par les sites “cathos” comme le “salon beige” que Monsieur Vanneste connait bien…Ou plus encore sur le site du Vatican ! (De la même manière qu’on peut trouver les discours présidentiels…Sur le site de l’Elysée !)

    Je cite le passage essentiel, laissant à l’internaute le soin de se reporter, pour un contexte plus large, à la source indiquée :

    “Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l’un avec l’autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent.”

    Dans la plupart des articles que j’ai pu lire, ou déclarations “politiques”…On trouve de nombreuses fois les auteurs de ces articles ou de déclarations qui laissent entendre – ce qui est criminel pour le coup – que le préservatif est la seule prévention possible contre le sida et que ne pas le mettre lors de relations sexuelles peut être mortel !

    Déduction : le Pape serait donc criminel d’encourager les Africains à ne pas utiliser de préservatif. Or…Comme on vient de le lire, ce n’est pas ce qu’a dit le Pape.

    Le Pape répète – ce que l’Eglise a toujours dit, et qu’elle dira toujours – que la sexualité ne peut pas être déconnectée de la spiritualité et de l’amour. Autrement dit que la seule et égoïste satisfaction sexuelle ne peut qu’engendrer des désordres et empêcher le plein épanouissement des hommes et des femmes.

    Ce n’est pas une nouveauté. C’est pourquoi l’Eglise a toujours prôné la fidélité et la monogamie, qui restent selon elle, en l’occurrence, la meilleure des préventions contre le sida.

    Quand j’entends certains auteurs de déclarations plus ou moins fantaisistes nous dire “il faut en finir avec ce Pape” ou “il faut en finir avec cette morale chrétienne”…J’aimerais savoir s’ils prônent, dès lors…L’inceste, la polygamie, et conteste les valeurs de la République…Lesquelles reposent clairement sur des fondement chrétiens !

    Revenons sur les fondements, justement, des propos du Pape. On l’oubli…Mais le Pape est le représentant de Dieu sur Terre…Et plus particulièrement de Jésus, son Fils, réssucité ou non peu importe…En tout cas d’un homme exceptionnel, au message aussi révolutionnaire aujourd’hui que jadis.

    Le Christ est un révolutionnaire. Il n’y va pas avec le dos de la cuiller quand il est question d’Amour. Il n’est pas venu abolir la loi, il est venu l’accomplir (Matthieu 5, versets 27 et 28) – et comment ! – :

    “Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : tu ne commettras point d’adultère. Mais moi je vous dis que quiconque aura regardé une femme pour la convoiter, a commis déjà l’adultère dans son coeur”

    Plus loin Il en rajoute une couche (versets 31 et 32) :

    “Il a été dit aussi : Quiconque renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Et moi je vous dis que quiconque renvoie sa femme hors le cas d’adultère, la rend adultère: et quiconque épouse une femme renvoyée, commet un adultère”

    Il faut reconnaître que ce n’est pas très XXIème siècle : en ce siècle il serait même recommandé de baiser tout ce qui bouge, à condition de mettre une protection…

    Aux yeux de l’Eglise, le préservatif – qui n’est pas, loin de là, fiable à 100% – n’est donc pas la meilleure prévention contre le sida. Utilisé d’abord comme moyen de contraception, puis comme protection contre les maladies sexuellement transmissibles, dont le sida est la plus redoutable, il a le fâcheux inconvénient de faire croire à l’utilisateur qu’il peut échapper sans risques aux conséquences de son vagabondage sexuel. Cela peut l’encourager, à tort, à persévérer dans cette voie risquée.

    Le Pape dit donc en substance – en termes moins directs bien sûr :

    “Vous n’êtes pas obligés de céder à toutes vos pulsions sexuelles et à toutes leurs dérives. Si vous le faites, vous augmentez vos risques. Le préservatif peut toujours vous lâcher, être déficient. Tandis que si vous êtes fidèles l’un à l’autre, entre époux, le risque par contamination sexuelle du moins sera nul.”

    L’autre volet de la déclaration du Pape, qui a été occulté généreusement par les média, est l’aide à apporter aux Africains pour soigner les malades en grand nombre atteints par le sida et les accompagner spirituellement et humainement dans leurs souffrances. Compte tenu de la gravité de la situation, le Pape a d’ailleurs demandé aux entreprises pharmaceutiques la gratuité des thérapies.

    Le père Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a rappelé opportunément le 18 mars que :

    “25% des structures s’occupant des malades du sida sont catholiques. Il faudrait aussi mentionner toutes les structures s’occupant des enfants nés séropositifs et spécialement des orphelins du sida”.

    Cela n’intéresse évidemment pas les journalistes de Libé et ses semblables…

    Alors on peut ne pas être d’accord avec la morale prônée par l’Eglise, ou avoir du mal à la respecter – dans ce cas, pourquoi ne pas mettre un préservatif ? cependant, c’est sans garantie -, mais dire qu’elle est criminelle c’est de la désinformation pure. L’Eglise ne demande pas de ne pas utiliser de préservatifs, elle demande d’avoir un comportement sexuel conforme à son enseignement, ce qui permet de s’affranchir de cette protection à risques.

    Personnellement, marié, avec des enfants…Je suis fidèle à mon épouse. Sans entrer dans les détails, après avoir fait le test…Elle et moi avons depuis une vie de couple très épanouie ! Et sans avoir besoin de s’embarrasser d’un truc en latex !

    Pourquoi ne pas encourager la fidélité conjugale (bon…Evidemment, ne pas recruter DSK ou Monsieur Sarkozy pour çà…Par contre, Monsieur Fillon, pourquoi pas !) ? Et faire la promotion du test avant tout rapport sexuel ?

    Est ce cela qui révulse nos bien pensants ? Le fait qu’aujourd’hui des personnes, saines d’esprit…Puissent passer de très bons moments, avec le même partenaire ? Et ne pas chercher ailleurs ?

    Même le plus Saint de nos rois avait compris qu’on pouvait avoir une sexualité épanouie (12 enfants !!!)…Et être heureux dans le mariage (jamais Louis ne regarda une autre femme que la sienne…Et jamais Marguerite de Provence n’eut besoin d’aller chercher un “amant” comme Alienor d’Aquitaine. (A quoi se résume certaines histoires ! Aurait on eu la guerre de Cent Ans, si Aliénor n’avait pas trouvé en Louis VII qu’un Appolon…Mais aussi un “bon coup”!?)
    Il faut dire que la sainteté n’a pas empêché le futur Saint Louis d’être un partenaire plus que satisfaisant aux dires du confesseur de ladite reine de France !)

  8. Parabéns Deputado Christian Vanneste!
    Sou do Brasil, Religiosa, trabalho na Pastoral da Aids(SIDA) na Igreja do Brasil. Obrigada por defender o Papa Bento XVI em sua luta em favor da Vida. Deus abençoe sua missão!

  9. Monsieur Vanneste,

    Parmi la classe politique, les catholiques Juppé, Bayrou et consorts ont aboyé avec les chiens. Je ne les condamne pas ; avant eux Saul de Tarse a porté les manteaux de ceux qui lapidaient St Etienne. Puissent-ils trouver leur chemin de Damas !
    Merci, en tout cas, du fond du coeur, d’avoir le courage de servir le royaume qui ne passe pas !

  10. Bravo pour votre soutien à notre très cher saint Père Benoît XVI! C’est vraiment la fidélité et la chasteté qui peuvent préserver des maladies du type du Sida. N’ayons pas peur de voir grand pour l’homme et de ne pas le considérer comme un animal qui serait incapable de se maîtriser.
    Le bonheur ne pourra venir que d’un amour fidèle entre un homme et une femme.La famille, cellule de base de la société a plus que jamais besoin d’être soutenue! M. Vanneste, on a besoin d’homme politique courageux qui comme vous affirmez la vérité qui a besoin d’être entendue dans ce monde!
    L’évangile de ce dimanche illustre bien les attaques contre le Saint Père:

    «Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
    En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ;
    mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. »
    saint Jean 3,17-21.

  11. “JOUISSEZ SANS ENTRAVES” qu’ils disaient en mai 68 !

    Si les graves problèmes d’insécurité à Tourcoing n’enfantent guère (par couardise ?) de commentaires malgré les pertinents écrits du député Christian Vanneste, il n’en est certainement pas de même dès que le sujet du “sacro-saint” préservatif médiatisé est abordé.

    Bien sûr, il y a le sida ; cette terrible maladie dont les plus à plaindre sont les innocentes victimes de transfusions sanguines contaminées et de certains contacts non sexuels.

    Evidemment, être croyant n’est pas une obligation, mais, concernant ce fléau, dans le moteur de recherche GOOGLE, ne suffit-il pas de taper “Sida, Punition ?” pour se créer une certaine opinion ?

  12. Moi, un Vietnamien, admire un homme politique français, qui voit encore clairement la vérité et qui dénonce la manipulation des média. A travers vous, je crois qu’une culture idéologique de préservatifs n’a pas de place, car elle attaque même la dignité de l’homme. Merci.

  13. Cet emballement médiatique est propre aux médias :
    -on embraye sans rien vérifier (une seule donnée : je regarde le reportage sur le barrage de l’Atlantique sur TF1. Selon le journaliste, trois cent mille personnes meurent chaque jours ! Multipliez par 365…Et vous vous dites : mais on nous prend vraiment pour des idiots !!! Mais bon, je suppose que pour les médias, les téléspectateurs ne sont que “du temps de cerveau disponible” ?
    -surtout, on reste entre ami (voir émission “dimanche prochain” : tous contre le Pape…Et pas un seul “opposant” pour venir le défendre ! C’est beau le débat en France !

    Comme d’habitude, les médias se trompent…Et la classe politique se déchaine (sans vérifier, elle non plus ! Et sans plus s’excuser ! Je n’ai par ex entendu aucun politique “choqué” par la jeune fille du RER aux signes nazis présenter ses excuses aux soient disants responsables de cette “torture” !)…Comme la machine judiciaire du reste : par ex, ce jeune garçon (Coupat il me semble) qui est en prison…Alors qu’aucune preuve n’est retenu contre lui ! (Mais comme MAM a expressément conclu qu’il s’agissait d’un dangereux “extrême gauche” terroriste…Le pauvre type est contraint à la prison ! (Vive la France !) Et que dire de l’absence d’excuse de la chancellerie à l’égard des victimes d’Outreau ?

    Comme le dit Bruno Paliard, nos médias sont dans le mépris et l’ignorance total, une fois encore !

    “C’est avec tristesse que je constate la pauvreté du débat actuel. Attaché au modèle unique et classique de la famille, avec un papa et une maman, telle que l’attend chaque enfant dans le monde entier, j’accueille avec compréhension les paroles du Saint-Père. Il nous rappelle simplement que la fidélité conjugale et la maîtrise des pulsions grandissent le couple et l’aident dans ses fins que sont la procréation et l’éducation des enfants. Ceux qui pensent que les africains ont une sexualité débridée et que la seule manière de les protéger contre le fléau du VIH est de leur distribuer massivement des préservatifs ont une vision condescendante et particulièrement méprisante de l’Afrique et des africains, attitude totalement inacceptable. Je leur préfère largement celui qui vient leur parler de respect de la femme, de fidélité conjugale et d’exaltation des valeurs familliales. Le Pape dérange parce qu’il enseigne simplement que la sexualité est le moyen mis à disposition des couples par Dieu pour participer à son œuvre créatrice. J’en appelle donc à plus de sérénité dans le débat sur ces questions et demande aux hommes politiques de tout bord de cesser de ternir l’image des africains et du Saint-Père.”

    Les Africains sont, en effet, loin d’avoir un comportement sexuel aussi débridé que “l’Occidental” DSK ! Et que…François Bayrou, qui peut bien jouer le mari et le père idéal…

    [Equipe CV : pas ce genre de ragots ici !]

    Si ces “donneurs de leçon” et “gardiens du Temple” s’étaient un tant soi peu renseigner…Ils auraient vu que le Pape est dans le vrai !

    La preuve ?

    Ecoutons le directeur du Projet de recherche sur la prévention du sida à l’université de Harvard aux Etats-Unis, Edward C. Green :

    “Le Pape a raison. Ou pour répondre plus précisément : les meilleures données dont nous disposons confirment les propos du Pape. Il existe une relation systématique, mise en évidence par nos meilleures enquêtes, y compris celles menées par l’organisme “Demographic Health Surveys” financé par les Etats-Unis, entre l’accès facilité aux préservatifs et leur usage plus fréquent et des taux d’infection par le virus du sida plus élevés, et non plus faibles. Cela pourrait être dû en partie au phénomène connu sous le nom de “compensation du risque”, ce qui veut dire que lorsque l’on a recours à une “technologie” de réduction du risque comme le préservatif, l’on perd souvent le bénéfice lié à la réduction du risque par une “compensation” qui consiste à prendre davantage de risques qu’on ne le ferait en l’absence de technologie de réduction du risque.”

    Autrement dit, le recours au préservatif encourage à adopter des conduites à risques ! Autant dire que le Pape a raison d’encourager la fidélité du couple ! Et à déclarer que le préservatif (qui ne protège pas entièrement, contrairement à ce que nous disent les médias…Les mêmes qui prétendaient que Chernobil s’arrêterait à nos frontières !) peut aggraver le problème au lieu d’y remédier !

    Ce que j’aimerais savoir, c’est si ces médias “bien pensants” et les “politiques” qui courent derrière…Rejettent le Pape pour certains de ses propos…Ou est ce le christianisme, et donc l’enseignement du Christ…Qui est totalement rejeté. Bref…Nous fait on de l’anticléarisme a haute dose…Histoire de désidentifier encore plus (au nom de la diversité pure et parfaite ?) les individus ?

  14. N’ayez pas peur, vous tous qui possédez les moyens de vous faire entendre, de redire, sans vous lasser, la vérité sur notre Pape. Représentant de Dieu sur terre, il nous transmet la VERITE de Dieu. La vérité est “UNE” et ne peut souffrir de “oui, mais…” comme on l’entend si souvent.

  15. A Equipe CV : ce ne sont pas des ragots ! C’est la vérité ! Où alors François Bayrou a de drôles de manières de dire “bonjour” et “comment allez vous”…

    Je ne pense pas que cela intéresse Monsieur Vanneste, mais un de mes amis (qui vit à Paris) à très souvent vu “donneur de leçon en chef” autrement dit Monsieur Bayrou avec d’autres dames que la sienne. (Croyait il donc, en tant que Ministre…Circuler dans Paris incognito ?)

    Personnellement, c’est une des raisons qui a compté dans mon vote de 2007. Impossible de voter pour un candidat qui avait trompé (et pas qu’une fois en plus !) son conjoint ! Car qui est capable de voler un oeuf…Peut voler un boeuf…Et donc qui est capable de trahir la confiance de son aimé(e) est tout aussi apte à trahir ceux qui l’ont élu.

    Certes, d’autres critères ont compté…Sachant qu’au moins trois des candidats à l’élection présidentielle (et pas les moindre) étaient dans la situation : ait été infidèle à mon conjoint. (Et cela n’a pas raté, les trois ont trahi ceux qui leur faisaient confiance)

    “paroles, paroles, paroles”

    De Gaulle trompait il son épouse ? Non. Et bien il a toujours été fidèle à la France.

    Mitterrand trompait il la sienne ? Oui. Et bien il a trahi la confiance de la France.

    Evidemment, ce n’est pas le seul point qui compte dans mes éventuels votes…Mais vue le taux de probabilité : trompe sa femme/trompe les électeurs…Ca devient pas mal pertinent de savoir ce genre d’informations.

  16. Pour en revenir au Pape :

    Les opposants du pape qui se prétendent “éclairés” mélangent en réalité la rationalité froide qu’exige la lutte contre le développement d’une maladie, et un dogme qu’ils refusent à tout prix d’abandonner, cette idée que “le préservatif baisse le sida”.

    Une idée fausse qui s’apparente à une croyance. Face à eux, le pape ne s’appuie même pas sur des textes religieux, son discours n’est qu’un discours de bon sens fondé sur l’observation de la nature humaine. (Il est peut être chaste, mais pas ignorant !)

    C’est le comportement et le discours du Pape qui est le plus proche de la méthode scientifique, alors que ses opposants, adorateurs d’un morceau de plastique, sont dans une croyance quasi-religieuse. Qui donc est dans l’arriération rétrograde ?

    Pour finir :

    Cette fort désagréable “polémique” autour des propos du Pape, montre…Une fois de plus, a quel point les media, le Figaro en tete, peuvent (tenter de) manipuler l’opinion.

    Le nombre d’inexactitudes, de malhonnetete intellectuelles touchant a cette affaire me laisse pantois.

    En réalité, il prouve une chose : la fainéantise d’auto proclamés “journalistes” qui en réalité ne font pas leur job.

    En effet, la plupart des sites de de médias se contentent souvent de reprendre les communiqués d’agences de presse, à peine modifiés ou juste raccourcis ce qui entraîne de vrais quiproquo avec les lecteurs, car le fond ne correspond pas toujours à la ligne habituelle des-dits médias.

    Le Figaro en a d’ailleurs fait l’expérience avec justement la “polémique” sur les propos du Pape.

    Le Figaro.fr se prend en effet des centaines de messages, soutenant le pape à 90% et se déclarant consternés par l’attitude du Figaro. Et c’est tant mieux !

    Car cela fait du bien de voir que les lecteurs ne sont pas aussi “manipulables” qu’on le croit. En témoigne les commentaires sur le pseudo sondage auprès des Français sur la question existentielle : faut il changer de Pape ? Que pensez vous des propos de Benoit XVI ?

    Panel : 600 personnes ! La bonne blague ! Pour être représentatif, il faut qu’un sondage ait au moins un panel de 1000 individus…Et encore on sait qu’une marge de 5% à 10% est possible, dans un cas ou dans l’autre ! Super sondage ! Faut dire qu’ils sont chers…Ce qui expliquent sans doute qu’ils soient bâclés.

    Ce qui est intéressant, c’est l’effet boule de neige qui va arriver, nécessairement…Quand le Pape sera réhabilité. Et il l’est déjà sur le Net ! Et à la radio !

    Car d’un coup, on va avoir bien sur les éternels Français qui voudraient que le Pape réactualise le message du Christ alors qu’il ne le peut pas…Mais aussi un nombre très important de Français qui seront encore plus défiants envers les médias, et envers les politiques lèche bottes…Et qui seront plus disposés à soutenir le Pape.

  17. Maintenant que l’on a les textes de ce qui a été dit et de ce qui a été diffusé par les journalistes, il conviendrait que des excuses soient prononcées. Les propos des hommes ,politiques sont incroyablement violents envers une personne qui porte des responsabilités importantes au niveau mondial. Si les déclarations (et les décisions !) des hommes politiques sont prises avec si peu de réflexion, sur la base d’informations manipulées, on peut douter de leur sérieux. En d’autres circonstances des explications officielles auraient été demandées.

  18. En tant que Chef d’Etat…Au moins…Le Pape mérite, de la part de Nicolas Sarkozy (qui s’est bien gardé de démentir ses “Ministres” (on ne sait plus très bien s’ils travaillent puisque au moins deux d’entre eux sont en campagne…Pour 2010 !(On a le sens des priorités au Gouvernement !)) des excuses officielles.

    Imaginons qu’un Chef d’Etat dise que notre Président…A des relations sexuelles avec la nouvelle Première Dame des USA.

    Et bien, en tant que Français, j’aimerais (si c’est un mensonge) que Monsieur Obama démente…Et que la personne auteur des rumeurs (par ex Berlusconi) présente ses excuses.

    Et bien là, c’est la même chose. Monsieur Sarkozy voit l’un de ses homologues conspués pour des motifs qui sont plein de fiel et qui ont plus à voir avec la calomnie qu’avec la recherche de la vérité.

    Et bien, pour la France, pour son honneur, il lui revient de démentir ce genre de propos outranciers (on voit mal, par ailleurs, le Pape aller faire un procès à tous les journalistes ! Et aux “(ir)responsables” politiques !) et de demander (j’ai dit demander : pas “virez moi tous ces types”) aux journalistes de présenter leurs excuses au Saint Père.

    A défaut du Président…L’Assemblée Nationale peut aussi demander une telle chose. Après tous, ses membres ne sont ils pas censés “représenter” le Peuple Souverain ? Et “agir en son nom”?

    Au passage…Tout autre sujet : pourquoi les sénateurs sont ils privés de débat et de vote sur le retour de la France dans les structures militaires de l’OTAN ? Seraient ils des élus indignes de la France…Pour se voir priver du droit qu’on eut (même sous chantage) les députés ?

    La “solidarité” parlementaire n’existerait elle que dans certains cas ? Et l’Assemblée Nationale juge t elle ses homologues du Sénat…Inaptes à étudier la question de ce retour de la France ? Et en raison de quels critères ?

  19. Merci Monsieur le député pour votre courage et l’intelligence de vos propos… je regrette qu’aucun de vos collégues parisiens où j’habite ne vous aient suivis….
    signé : un jeune actif de 30 ans.

  20. Merci à vous.. et honte à Monsieur Juppé qui décidément choisit le rôle du mauvais larron. Ou de l’art de n’appliquer la séparation de l’Eglise et de l’Et(at que quand elle favorise ce dernier.

  21. Jeannine, faut arrêtez les inepties style intégriste qui seul est en relation directe avec Dieu! quel orgueil!!!! et stupidité alimentant le moulin athéegriste!
    Personne n’a le droit de parler en son Nom! surtout que souvent ceux qui parlent en son Nom tuent et blasphèment en premier lieu puisque DIEU EST AMOUR.
    Le Pape n’est qu’un homme, il n’est pas infaillible! même les plus grands saints ne l’étaient, personne sur cette Terre est parfait…seul Jésus le fût mais même là on va me dire que je ne suis pas objective.

  22. Merci,Monsieur Vanneste, de votre courageuse et honnête prise de position en faveur de Benoit XVI. Vous avez raison de stigmatiser le souffle de décadence qui règne en Occident, surtout en France…Que des personnalités comme Alain Jupé en viennent à se joindre à la meute enragée d’Act-up et autres Cohen-Bendit est préoccupant
    préoccupant.

  23. Boh, alain juppé vient juste de déclarer qu’il était protestant : cela ne remet pas en cause sa foi, juste son obéissance béate envers le vieux monsieur qu’est le pape.
    Ce qui est intellectuellement plutôt sain, d’ailleurs : il est utile de conserver sa liberté de critique et ne pas s’aligner stupidement sur les déclarations d’un chef d’etat étranger qui parle essentiellement aux personnes qui partagent la même maladie mentale que lui.

    Ce qui aurait été préoccupant, c’est que toutes les personnalités politiques aient faire leur outing catholique : cela aurait mis clairement en danger la république française, qui est laïque.

  24. Je crois que beaucoup de gens n’ont pas bien compris, et que sont victimes de désinformation.

    Jamais la Sainte Eglise Catholique n’a recommandé d’avoir des rapports à risques non protégés.

    Ce qu’elle dit seulement, et ce que confirment l’Université de Harvard, l’Académie française de médecine et les fabricants de préservatifs eux-mêmes, c’est que le préservatif a un taux d’échec variant entre 4% et 12%.

    Si donc la fureur de ses glandes commande à quelqu’un d’avoir des rapports vagabonds, qu’utilise un préservatif : c’est le bon sens même. Selon les cas, il divise le risque par 25 ou par 8.

    Mais s’il y a des criminels dans cette affaire, ce sont ceux qui font une promotion effrénée du préservatif (que ce soit en Afrique ou dans les lycées), sans indiquer le risque qui lui reste associé.

    Pourquoi le faire pour l’alcool, la cigarette et pas pour le préservatif, alors que le risque est mille fois plus important ?

    S’il y a un comportement criminel dans cette affaire, il n’est pas à imputer à notre Saint Père que cette affaire doit au contraire nous faire chérir et vénérer plus encore.

    Considérez bien cette affaire, car il ne s’agit ici pas du tout de morale, mais de simple calcul des probabilités.

    Et réfléchissez à l’énorme intoxication causée par la grosse presse.

    Il y a des obscurantistes dans cette affaire mais ils ne sont pas où on pense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services