Macron ou 5 années de perdues !

Certes, la pluie de cadeaux financés par un endettement qui ressemble à de la cavalerie d’Etat, la diplomatie continentale, et les annonces qui enjambent allègrement l’élection présidentielle, comme si celle-ci n’existait pas, doivent éberluer bon nombre de Français, certes les calculs et les connivences des élus socialistes et autres ralliés à la Macronie tissent un […]

Mais pour qui se prend-il ? (2)

Le président de tous les toupets, élu grâce à un coup d’Etat médiatico-judiciaire, est en marche sur les pas de son prédécesseur, le second Bonaparte qui après avoir instauré un Empire, s’appuyait sur les candidats “officiels”, ceux du pouvoir, avantagés lors des élections. M. Macron veut faire de lui-même “le” candidat officiel, menant campagne en […]

Mais pour qui se prend-il ? (1)

On ne dira jamais assez que l’élection de 2017 a été volée aux Français. Une opération politique, médiatique et judiciaire savamment orchestrée sans doute à partir du cabinet de l’Elysée et des amis socialistes de M. Macron, lui-même issu du PS, tendance caviar, et arrivé près de Hollande par la filière Attali-Jouyet, a éliminé le […]

Zemmour comme un taureau dans l’arène.

Eric Zemmour ressemble de plus en plus à la bille du flippeur ( parlons français !) et notre vie politique au billard électrique. Sur le plateau, sur les plateaux plutôt, la bille est lancée. C’est elle la vedette, qui retient toute l’attention en pulvérisant les records d’audience, et c’est elle qui, repoussée d’un “bumper” à […]

Eric Zemmour, ou la Révolution conservatrice !

Lors des prochaines élections présidentielles et législatives, le choix crucial auquel les Français sont confrontés est celui de la survie de la France, ou non, puisque son identité, sa souveraineté, et donc son existence sont aujourd’hui menacées culturellement par la double pression d’une démographie par trop dépendante d’une immigration non-européenne et de l’impérialisme économique et […]

Le totalitarisme a changé de côté ! (II)

L’évolution paradoxale des démocraties occidentales du pluralisme au totalitarisme mou représenté par un centre porteur, pour le fond de la “pensée unique” inscrite dans le “cercle de raison” et pour la forme du “politiquement correct”, avait été prévu par de nombreux auteurs depuis Tocqueville, qui imaginait les “traits nouveaux” d’un despotisme fondé sur un Etat […]

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services