Pompiers : Brice Hortefeux veut plus de sécurité

J’ai interrogé, lors des Questions au Gouvernement de ce jour, le Ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, sur les violences -de plus en plus fréquentes- commises à l’encontre des pompiers.

Il y a en France 250 000 pompiers, 50 000 professionnels et militaires et 200 000 volontaires qui interviennent plus de 4 millions de fois chaque année. Notre pays peut être très fier de ces hommes et de ces femmes. Or, l’un des aspects les plus consternants de la violence propre à certains quartiers dans notre pays réside dans les agressions que subissent les soldats du feu. L’Observatoire national de la Délinquance et des Réponses pénales vient de publier un rapport. Dans celui-ci, on apprend qu’en 2009, 1080 pompiers ont été agressés. Le 12 novembre, lors d’une intervention dans le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, les pompiers ont essuyé des coups de feu et l’un d’entre eux a été blessé par balle. Les agresseurs souvent mineurs sont de plus en plus violents et désormais armés ; c’est ainsi que des pompiers ont été attaqués dans leur caserne, en région parisienne, à Chanteloup-les-Vignes, mais ce phénomène s’étend au territoire tout entier : à Auxerre, dans le Nord Pas-de-Calais… La semaine dernière, un pompier a été agressé dans la caserne de Clichy-sous-Bois. Ces agressions sont difficilement compréhensibles puisqu’elles visent la sécurité civile, celle qui est la plus proche des gens et vient à leur secours. Ce phénomène risque de tarir les vocations chez les volontaires. On en mesure donc les effets négatifs : on s’attaque à des secours en les dissuadant ou en les retardant. On s’attaque aussi à un symbole puisqu’il s’agit de représentants particulièrement visibles des pouvoirs publics.

Ma question était double (vidéo) : quelle conclusion tirez-vous, Monsieur le Ministre de cette violence à l’encontre des services publics de l’Etat, même lorsqu’il s’agit de ceux qui dans la plupart des autres pays jouissent d’une totale immunité dans la mesure où ils sont proches de la population et lui rendent d’éminents services au quotidien?

En second lieu, quels moyens comptez-vous mettre en oeuvre afin de briser cette dérive ?

La dépêche AFP relate la réponse du ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux. :

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé mercredi à l’Assemblée nationale qu’il voulait que soient systématisées dans les “quartiers sensibles” les escortes de police ou de gendarmerie pour assurer la sécurité des interventions de sapeurs-pompiers.

Le ministre, qui répondait au député Christian Vanneste (UMP, Nord), a reconnu que “trop souvent, les sapeurs-pompiers sont victimes d’agressions ou d’incivilités” lors de leurs interventions.

Parmi les mesures qu’il entend prendre ou poursuivre, le ministre a évoqué la “systématisation de l’escorte (des pompiers) par les forces de sécurité” lorsqu’ils interviennent dans les quartiers sensibles et à chaque fois que nécessaire”.

Il a également demandé au directeur de la Défense et de la sécurité civiles que “soit mis en place un module de formation spécifique pour les secteurs sensibles” à l’école nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers.

Ces derniers “exercent une mission difficile et ils méritent notre soutien le plus total”, a conclu Brice Hortefeux.

Articles liés

5 commentaires

  1. Ceux qui tirent sur les pompiers sont des incendiaires encouragés par nos juges-casseurs. En plus, la légitime défense est peu à peu vidée de sa substance et il faudra donc des policiers et des gendarmes prêts à riposter en dépit de la pression maintenue par les juges rouges.

  2. Thibault,

    Je sais bien que les juges et vous cela fait deux…Mais il faut arrêter un peu ! Croyez vous les magistrats – sous tutelle gouvernementale – à ce point influents ?

    En revanche, M. HORTEFEUX est effectivement une bonne “cible”. Vu sa manière très particulière de mettre en oeuvre les principes de 1789 – pour lui, il semble clair que lesdits principes valent pour la base non pour les membres du Gouvernement ! Idem pour M. FILLON qui n’a rien trouvé de mieux à faire que d’attaquer Météo France au lieu d’accepter sa responsabilité ! Dans tous les pays voisins, cela aurait été une démission rapide…Malheureusement, nous sommes en France… – je comprends que des crétins aillent balancer des trucs sur “ses” forces (de police, de gendarmerie, de secours) !

  3. @ seb:

    Je le répète: les juges du sièges ne sont pas sous la tutelle, mais sous l’autorité du Ministre de la Justice !

    En plus, ils se sanctionnent entre eux…

  4. Et, en fait d’autorité, elle est surtout morale. Par contre, le Parquet est tenu par les injonctions du Minstre.

    Alors, vous me direz: et le juge des libertés (en deuil) et de la détention (des innocents) ? Eh bien, quoiqu’à mi-chemin entre les deux statuts, il est essentiellement un juge du siège de par ses pouvoirs et son indépendance vis-à-vis du Ministère de la Justice.

  5. bartolone a surnommé hortefeux le “touriste des catastrophes”. ça lui va très bien…la france aura rarement eu un ministre de l’intérieur aussi médiocre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services