La jouissance du politiquement incorrect

Quel bonheur ! Le troupeau des « matons de panurge » s’est encore une fois ébranlé, au son d’une cloche plus ou moins fêlée. Sans analyse, sans recul, en un mot, sans réflexion, le mécanisme pavlovien de la pensée unique a permis à quelques journaleux (il faut entendre Éric Zemmour ce matin) et à certains de mes chers amis politiques, de se soumettre en chœur au knout du terrorisme intellectuel. Ne mettons pas tous les moutons dans le même bateau : l’article de la Voix du Nord reprend objectivement mes propos (Nord Éclair). En revanche, quel déluge de préjugés, de désinformations, et de citations inexactes et malveillantes dans certains quotidiens nationaux, heureusement peu lus !

Pour ceux qui souhaitent connaître ma pensée, exprimée depuis longtemps avec constance, je la résume :

  • l’exemple italien d’une droite large allant des héritiers de la démocratie chrétienne jusqu’à des partis situés très à droite mérite qu’on s’y intéresse,
  • l’évolution de Gianfranco Fini qui a réussi à faire du MSI, héritier du fascisme, un parti de droite particulièrement fréquentable est à méditer. C’est l’un de ses membres qui est aujourd’hui maire de Rome.
  • Une telle évolution en France me paraît possible, sans doute à long terme et non pour 2012, comme on me le fait dire de manière inexacte,
  • La généralisation du mode de scrutin uninominal par circonscription conduit logiquement au bipartisme.  Dans ce cadre, le grand parti de droite va du centre à la droite, comme c’est le cas par exemple pour le parti républicain aux États-Unis.
  • Le complexe imposé par la gauche à la droite, est d’autant plus efficace pour la première qu’elle ne se prive pas, elle, de tendre la main à l’extrême gauche, comme l’a fait récemment Monsieur Hamon envers Monsieur Besancenot.

Comme on le voit, mon propos n’est ni nouveau, ni « sulfureux ». Il est simplement de bon sens.

Articles liés

17 commentaires

  1. Vous avez totalement raison d’ouvrir le débat sur le rapprochement des droites. De plus en plus, en France et en Europe, on refuse cette idiotie qu’on nous répète depuis 40 ans, qui voudrait que “l’Immigration soit une chance”. Accepter de le reconnaître, c’est accepter de partager le pouvoir avec ceux qui soulèvent ce point depuis longtemps. Ce n’est pas refuser l’immigration, mais plaider pour “Moins d’immigration et Mieux d’immigration”

  2. Bravo monsieur le député d’avoir ainsi ouvert la discussion sur ce sujet. La gauche le fait sans vergogne : pourquoi pas nous ? Je me sens en tant que militant UMP plus proche parfois de certains candidats FN que de Raffarin qui critique toujours le Président.

  3. Je ne comprend pas cette réaction les partis de gauche font bien alliance avec l’extrème gauche et personne ne trouve à redire .
    C’est faites ce que je vous dit mais ne faites pas ce que je fais.

  4. Sur le principe d’un rapprochement avec le FN , vous avez raison. Surtout lorsque J.M Lepen en aura quitté la Présidence. On peut ne pas être d’accord avec le FN (ceci est valable pour moi) mais il serait suicidaire pour la droite de continuer à l’ignorer. Il faut en finir avec ce diktat de la gauche qui elle ne se prive pas de faire alliance avec les communistes et les gauchistes qui ont ,pourtant, au cours du XXème siècle faits plus cent millions de morts dans les pays qu’ils tenaient sous leur coupe. Cela continue encore en Corée du Nord, à Cuba , etc. Quant aux médias sous contrôle de la gauche, ils diffusent la pensée unique et le politiquement correct. C’est bien pour cela qu’il ne faut plus acheter un journal, et limiter les temps d’écoute que les radios et les télés.

  5. Vos propos sont peut être “de bon sens” M. VANNESTE…Mais, pour changer, encore une fois incohérents :

    Pour commencer, la France n’est pas l’Italie. Vouloir comparer un pays morcelé qui s’est réuni par les échecs militaires avec un autre qui s’est construit autour de l’Etat n’est pas très “logique”.

    Que l’UMP – c’est normal – regarde à trouver des alliés électoraux, me semble assez logique. Mais vous conviendrez, en tout cas sur le papier, qu’entre l’UMP et le FN, il y a quand même au niveau des valeurs, un obstacle plus fort qu’entre la “droite” italienne et les extrêmes du pays ! Ne serait ce que parce que Franco garde une bonne image pour les Italiens (un peu comme Napoléon pour les Français) quand le FN est systématiquement associé à un parti “pétainiste” dans ses valeurs, en tout cas.

    Ensuite, que vous regardiez du coté de Mme LE PEN ou M. GOLNISH en espérant que ceux ci donneront une image plus positive à leur parti (le FN) est naturel.

    Mais à condition de ne pas prendre les gens pour des idiots.

    La “droite italienne” a essayé de trouver un allié. L’UMP cherche seulement à récupérer les voix du FN. Ce n’est pas exactement la même chose. La “droite italienne” a su “chouchouter” et entendre ses alliés. On ne pas dire que l’UMP tienne beaucoup compte des propos des “centristes” par ex ! Surtout que M. SARKOZY est plutôt du genre à dire “marchez derrière moi” que “écoutons nous les uns les autres” !

    “La généralisation du mode de scrutin uninominal par circonscription conduit logiquement au bipartisme.”

    Non, M. VANNESTE…Cela conduit à l’abstention !

    “Dans ce cadre, le grand parti de droite va du centre à la droite, comme c’est le cas par exemple pour le parti républicain aux États-Unis.”

    Mais la France n’a jamais été “bipartiste” M. VANNESTE ! Les USA..Si !

    “Le complexe imposé par la gauche à la droite, est d’autant plus efficace pour la première qu’elle ne se prive pas, elle, de tendre la main à l’extrême gauche, comme l’a fait récemment Monsieur Hamon envers Monsieur Besancenot.”

    Il ne faut pas tout confondre M. VANNESTE. Si vous reprochez le coté “communiste” de M. BESANCENOT…Que peut on dire de l’UMP qui s’allié avec la Chine politiciennement parlant ?

    La “gauche” n’impose aucun complexe. C’est la “droite” qui ne s’assume pas, nuance ! Personne n’oblige la “droite” à voter n’importe quoi. Du reste, son auto complexe lui fait perdre les élections !

    Mais bon…

    En tout cas, avant toute “alliance” il va falloir un sacré ménage dans votre parti. Parce que, peut être l’oubliez vous, mais entre les centristes, les sarkozystes, les villepinistes, et bientôt les FMistes…Ce sera plus de la ratatouille qu’un parti qu’on aura.

    Et avec quelles idées ?

    Je prends l’Europe. Le FN veut la sortie de la France, le NC qu’on pousse à l’édification d’un Etat européen.

    Quel “choix” reste à l’électeur ? Sinon l’abstention ? Premier parti de France…Bien malheureusement.

    A quand la reconnaissance du vote blanc ?

  6. Mr Vanneste je suis tout à fait en accord avec vous sans pour autant adhérer aux thèses du FN.Ce qui me révolte c’est l’hypocrisie de l’UMP qui veut bien récupérer les voix du FN mais surtout n’ en pas parler.La Gauche a moins de scrupules!Ayons le courage d’admettre que le FN pense juste lorsqu’il s’agit d’immigration ou des problèmes de société qui mettent à mal notre identité nationale. il n’est qu’à se référer aux images que nos écrans télé nous révèlent chaque jour: délinquance , drogue,mépris de la femme…

  7. Le troupeau s’est aussi ébranlé à propos de l idée d instaurer un éxamen d examen d’entrée en 6e …. Je ne sais pas ce qu en pense Christian Vanneste ?
    Je juste signaler qu en Belgique …les gosses passent des examens !!
    A la fin de CHAQUE ANNÉE , les élèves passent des examens déterminant s’ils sont aptes à passer à l’année supérieure .(primaires et secondaires !!!).

    Et ils survivent !!!!

  8. Non à la dictature écolo socialiste, oui à un vrai parti républcain et au retour de la reaganomics seule vrai politique libérale ayant aboutie au plein emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services