Intrusion de Greenpeace à l’Assemblée : un geste révélateur

Aujourd’hui, à l’Assemblée, alors que se déroulait un débat consacré au prochain Sommet de Copenhague, un groupe de militants de Greenpeace a tenté d’occuper de force la toiture de l’Assemblée nationale et en a été délogé par les Gardes républicains. Malheureusement, un autre groupe a réussi à transformer l’hémicycle en cirque en y déployant des banderoles et en se permettant une intrusion violente dans l’espace réservé aux parlementaires. Cette action est révélatrice de ce que sont réellement certains écologistes : des extrémistes intolérants et incapables de respecter la démocratie à travers ses symboles et ses Institutions. Plus grave encore : ils ont bénéficié de la complicité et des applaudissements des députés “Verts”. A écouter ceux-ci on comprend aisément qu’ils s’estiment détenteurs de la vérité absolue. A observer leurs agissements, on se souvient du comportement des groupes activistes anti-parlementaires qui se sont illustrés durant les sinistres années 30. Des gens pour qui une autre opinion que la leur est impossible, et qui se donnent le droit de tout faire n’ont rien en commun ni avec la science ni avec la démocratie. C’est le double mensonge de l’écologie en tant que mouvement politique.

Articles liés

8 commentaires

  1. Bizarre..je suis moins choqué par l’intrusion de la paix verte que par la présence mercantile d’un vivendi ou d’un fnac lors de dadvsi…
    D’un coté, la preuve que certaines personnes continuent à se battre pour leur idées. De l’autre, la preuve par l’image que la république est vendue au plus offrant, et que les députés sont soumis aux intérêts privés. Drôle de conception de ce que doit être le parlement que vous avez la : une vitrine commerciale bienveillante aux lobbys qui vous font des cadeaux et qui rédigent les textes pour vous ?

  2. Certainement un signe : les députés, élus du peuple, ne représentent plus, ni ne comprennent ceux qui les ont élus.

    L’année dernière, j’ai souhaité assister à une séance de l’Assemblée nationale. Faute d’avoir approché au préalable mon député, j’ai été refoulé à l’entrée du Palais.
    Alors comment ont fait les militants de Greenpeace pour accéder au Palais Boubon ?
    Ont-ils bénéficié de la bienveillance d’un député ou est-ce à son insu ?
    L’enquête faisait suite à la plainte du Président nous le dira, peut-être…

  3. Je suis effectivement très choqué. Cela me fait penser – et Max Gallo montre très bien cela dans ses deux livres sur la Révolution française – aux “enragés” qui venaient assister aux séances parlementaires de la “Convention”…Armés d’une pique ! (Au cas où le parlementaire ne donnerait pas la bonne réponse)

    Si aujourd’hui les parlementaires ne risquent plus de finir “dans le panier” (direction la guillotine) voire pire (car la guillotine a la “vertu” de tuer d’un coup : son créateur vantait à Louis XVI le caractère “hygiénique”, “sain” et “indolore” de l’appareil) sur une pique…Les militants de GreenPeace utilise des méthodes “coups de poing” qui, il faut le dire, ont un retentissement médiatique payant.

    Concernant la présence de ces militants, sans (apparemment) “invitation” parlementaire (question : un parlementaire peut il refuser “d’inviter” un citoyen qui lui en fait la demande ? (S’il s’appelle Ben Laden c’est justifié (quoique ? Il peut y avoir des Ben Laden sans lien avec vous savez qui) mais s’il s’appelle Etienne Martin ?), ne peut on l’expliquer par le fait que GreenPeace dispose d’une “entrée” – comme les lobbies – auprès des parlementaires ? Et que donc, tous ceux qui se réclament de GreenPeace, peuvent participer aux séances, sans avoir à demander une “invitation” ?

    NEANMOINS…Je ne peux donner tout a fait tort à GreenPeace. Si le Parlement n’est pas respecté par les militants de cette association…C’est peut être aussi parce qu’il ne se respecte pas, et ne respecte pas celui qu’il est censé représenter : à savoir le Peuple Souverain.

    En effet, j’ai appris M. Vanneste que l’Assemblée Nationale – voire M. ACCOYER seul – allait DESIGNER les deux députés européens qui manquent à la France ! (Puisque le traité de Lisbonne est entré en vigueur le 1er décembre 2009)

    Est il si difficile de retenir les 16 articles de la Déclaration de 1789 ?

    “la souveraineté nationale APPARTIENT au PEUPLE. NUL NE PEUT EXERCER D’AUTORITE QUI N’EN EMANE EXPRESSEMENT”.

    On ne saurait être plus clair ! Un député pour être légitime, dans un Etat républicain DOIT être ELU ! Principe qui n’a jamais été remis en cause depuis 1789 ! Et pour cause CE SERAIT VIOLER LA DECLARATION DE 1789 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Les députés de l’Assemblée Nationale, qui lors du vote du traité de Lisbonne se gargarisaient d’être LEGITIMES et EN DROIT DE SE PRONONCER car EMANANT EXPRESSEMENT de la SOUVERAINETE NATIONALE…Trouvent ils donc NORMAL que dans une REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE on DESIGNE les DEPUTES ? Qui plus est, sur demande de l’EXECUTIF ?

    Ainsi donc, on refuse dans la “République exemplaire” de l’UMP une enquête parlementaire sur les sondages réalisés par l’Elysée, ce qui est une demande légitime et surtout constitutionnelle (cf site de daloz)…Mais par contre il serait légitime et surtout constitutionnelle de DESIGNER des députés, pour agréer au Gouvernement ?

    Même si les députés en question sont EUROPEENS, et qu’ils sont plus proches des ETATS GENERAUX que de la CONVENTION, il m’avait semblé entendre DANS TOUS LES DISCOURS SUR LEDIT TRAITE DE LISBONNE que ce dernier devait rendre les INSTITUTIONS européennes plus DEMOCRATIQUES ? En DESIGNANT les députés…Est on vraiment sur d’aller dans le bon sens ? Ainsi donc la seule Institution “démocratique” auraient des représentants NOMMES ! ! La France est elle encore, dans ces conditions une Démocratie ?

    En 1789, les Français ont ELU leurs représentants aux Etats Généraux. En 2009, on leur retire le droit de vote ? Les députés nationaux sont plus compétents que le Peuple…C’est çà…Pour élire – pardon désigner/nommer – les représentants européens du Peuple ?

    Il est scandaleux qu’aucun élu – à commencer par vous, qui devriez fulminer de voir que la légitimité n’a que peu d’importance pour le Gouvernement que vous soutenez, bref qu’il méprise le Parlement et ce qu’il (ne) représente (pas ?) – ne s’élève contre ce qui est là, vraiment, un DENIE DE DEMOCRATIE !

    Est ce qu’aucun député n’a le souci de l’honneur de la France ? De sa crédibilité dans le monde ? Deux violations (sinon trois) de la DECLARATION DE 1789 en moins d’une semaine, cela commence à faire vraiment beaucoup !

    Un député DOIT être ELU par les citoyens EUX MEMES ! Et ceux qui souhaitent devenir DEPUTES doivent pouvoir se présenter devant les électeurs !

    Il semble qu’il ait échappé à M. FILLON que le PE était un Parlement…Européen ! Et qu’à ce titre, demander à un Président d’une Assemblée Nationale de DESIGNER un membre de “l’opposition” et de “la majorité” est une violation des traités européens ! A commencer par celui qui vient d’entrer en vigueur : le traité de Lisbonne !

    D’autant que demander la DESIGNATION de deux membres du Parlement national – depuis quand seuls les députés nationaux ont ils le droit de candidater au PE ? – issu de “l’opposition” et de la “majorité” signifie qu’il faudrait que lesdites personnes soient d’une “majorité” ou d’une “opposition” EUROPEENNE ! Or…En Europe le PPE, l’ADLE, et le PSE votent de concert !

    La France n’a pas besoin “d’observateurs”. Elle a besoin de DEPUTE. C’est à dire de personnes LEGITIMES, ELUES, et surtout AYANT LES ATTRIBUTS D’UN (vrai) DEPUTE EUROPEEN…Même si ce dernier n’a pas beaucoup de pouvoir, comparé à un député Français. (Il n’a pas la chance d’avoir la Déclaration de 1789, lui)

    Si M. FILLON veut envoyer à Bruxelles deux observateurs, qui ne sauraient être DEPUTES à part entière avant les prochaines élections européennes – sauf à violer la Déclaration de 1789, le traité d’amsterdam, de Rome, et bien sur de Lisbonne (ce qui fait beaucoup) sans parler des engagements auprès de l’ONU et consorts – je porte plainte devant la CJCE pour que celle ci fasse respecter des traités rapidement signés par les “autorités” françaises, mais visiblement vite oubliés, du moins en ce qui concerne la partie DEVOIR.

    La France doit avoir des DEPUTES. Ce qui nécessite des élections partielles pour les faire ELIRE. (Et non désigner)

    Et si elle ne peut en avoir, il est hors de question qu’on envoie les déçus du suffrage universel à Bruxelles ! Et qu’on paye, par ailleurs, ces “observateurs” ! D’ailleurs, si la France ne peut avoir de députés européens à part entière, il est hors de question qu’on envoie des “observateurs” puisque ceux ci ne servent à RIEN. Ils n’auront aucun pouvoir décisionnel. Et en matière “d’observation” nous avons déjà la “délégation française” qui est censée, justement, observer !

    Union Européenne : grand buffet de poste pour incompétents notoires (BARROSO, le couple infernal “choisi” pour représenter l’UE), des opportunistes (M. TRICHET), des déçus du suffrage universel…

    On va finir par détester l’idée européenne à la fin !

  4. vous ne me ferez pas penser qu ils sont pas rentré exprés pour faire de la liane dans l imiscicle , quand on voit la facon que procede le gouvernement, ca y ressemble fortement , des qu il y a un truc aux etats unis z ont envie de faire croire que c est pareil en france , 11 septembre =AZF toulouse !!!!! l intrusion du couple a la maison blanche = greenpeaceca l assemblée !!!! z etes aveugle ou quoi ! moi j ai pas oublié tchernobyl tous pourri !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services