La droite déboussolée

Cette semaine est à marquer d’une pierre noire. Jusqu’à présent, on pouvait être troublé par les déclarations de tel ou tel Ministre approuvant, en-dehors de toute solidarité gouvernementale, une idée de gauche comme si elle incarnait le progrès et “le sens de l’histoire”. Ainsi en a-t-il été avec Madame JOUANNO appelant de ses vœux la reconnaissance de l’homoparentalité (voir ici).

Ces jours-ci, on assiste à une étonnante évolution. Jamais sans doute la gauche n’a t-elle été plus arrogante et agressive. On en arrive à se demander quelle est véritablement la majorité ? Hier, 4 députés UMP -seulement- ont voté contre la proposition de résolution socialiste visant à promouvoir l’harmonisation des législations européennes applicables au droit des femmes suivant le principe de la “clause de l’Européenne la plus favorisée”. Dans ce bel élan panurgien, les élus de droite ont clairement admis que tout droit accordé aux femmes était nécessairement un progrès, même lorsqu’il met en cause la Famille et le respect de la Vie. “Le droit de choisir de donner ou de ne pas donner la vie” est ainsi présenté comme un objectif privilégié. L’Européenne la plus favorisée serait à l’évidence celle qui pourra pratiquer un avortement le plus tard possible durant la grossesse. En passant, la droite française vient ainsi au secours d’une proposition du Gouvernement espagnol qui entend faire passer cette idée pendant la présidence européenne de l’Espagne. Il est vrai que ce Gouvernement, qui a commencé son existence en pliant le genou devant le terrorisme, l’a continué en négociant avec les preneurs d’otage somaliens, essaie désespérément de braquer les projecteurs sur des mesures sociétales (cf la proposition de loi votée aujourd’hui) qui puissent détourner l’attention de la situation économique et sociale la plus catastrophique en Europe avec un taux de chômage largement supérieur à celui de la Grèce… C’est ce Gouvernement inepte qui a institué le mariage et l’adoption entre deux couples de même sexe au mépris de la tradition espagnole.

Aujourd’hui. J’ai, avec mes collègues de la Commission des Lois, auditionné Michel CHARASSE, grand mitterandien devant l’éternel, et partisan d’une laïcité rigide et absolue -il s’était notamment opposé à la mise en berne des drapeaux lors de la mort de Jean-Paul II-, qui va désormais siéger au Conseil constitutionnel. Pendant ce temps, Didier MIGAUD, député-maire socialiste de l’Isère, et déjà Président de la Commission des Finances, devient le successeur de Philippe SEGUIN, à la Cour des Comptes tandis que Jérôme CAHUZAC (PS) lui succède à la présidence de la Commission. Ce brillant tiercé fait passer un message sans ambiguïté : il n’y a de talents qu’à gauche, et tant pis pour ceux qui ont soutenu l’exécutif avec conviction et fidélité, et travaillent encore avec compétence. Non ! Il faut que l’ouverture politique et le tournis idéologique envahissent le Parlement, découragent les militants et désorientent les électeurs. Cette stratégie géniale n’a jusqu’à présent ni créé de rassemblement ni même fait gagner une seule voix. Il est évident qu’il faut la continuer…

Articles liés

20 commentaires

  1. Cette tendance de l’UMP a s’acoquiner avec la gauche a dépassé les limites. Je voterai désormais FN au moins pour les prochaines échéances, peut-être que ce parti comprendra alors que le peuple de droite en a assez de passer pour les dindons de la farce depuis 25 ans.

  2. En toute honnêteté, je persiste à croire que la politique suivie par le Président de la République, sans doute influencé par un entourage très profondément marqué à gauche, et peut-être prisonnier d’une admiration malsaine pour le monde du show business, ne peut aboutir qu’à un désastre électoral. Car la gauche n’est pas à genoux. Elle n’est pas morte. Elle n’est même pas assommée. Les Régions sont majoritairement dirigées à gauche, et tout porte à croire qu’elles le resteront. Il en va de même des départements. Comme à droite, des tendances se dessinent, mais leur multiplicité aboutira à l’union au second tour. En fait, depuis le mois d’octobre 2009, la gauche a lancé une grande contre offensive. Cette attaque est visible dans les collèges, les lycées professionnels, les lycées, les universités. Des mots d’ordre ont été donnés, qui sont fidèlement appliqués, et qui visent à préparer une vaste mobilisation contre le gouvernement, mais une mobilisation qui ne passera pas nécessairement par la grève, et donc la perte d’une partie du traitement des fonctionnaires. Refus de vote des budgets, refus de vote des répartitions de DGH, critiques ouvertes de l’Etat, symbole du gouvernement dans les conseils d’administration, c’est-à-dire devant membres du personnel, mais aussi parents et élèves. Le responsable de tous les maux est implicitement désigné. Plus que jamais, il est incontournable de réaliser l’UMP. L’UMP, c’est-à-dire, l’union de la droite populaire, dans le respect de toutes ses composantes qui, chacune, a droit à un minimum de considération, de représentation et, surtout, de respect. Pourquoi tendre la main au MPF et mépriser DLR ? Pourquoi vouloir la disparition du CNI ? Comment croire qu’on pourra se passer des petits partis et de ce qu’ils symbolisent, et remplacer leur irremplaçable apport par une ouverture à gauche qui, on le sait, n’apportera aucun ralliement en dehors, peut-être, de celui de quelques intellectuels parisiens autoproclamés en quête de maroquins et plus à l’aise dans le monde superficiel des salons qu’au milieu des défavorisés qu’ils se représentent à défaut de les fréquenter et de les connaître ? Nicolas Sarkozy s’est trompé. Le drame, c’est qu’en se trompant, il nous a trompés, entraînant une immense déception de cet électorat populaire qu’il avait su détourner un temps des mouvements protestataires. Un temps seulement car les Français du monde d’en bas, de la précarité, du chômage, de l’insécurité, de l’assistanat, du désespoir, ces Français là se tournent de nouveau vers les extrêmes de gauche comme de droite. C’est la revanche de Poujade et de Trotsky. Autre monde, autre signe : le récent ralliement de Philippe Eymery au front national, après plus de 10 ans de divorce. En 1999, au moment de la scission, Jean-Marie Le Pen a perdu 90 % des cadres, mais il a su garder le noyau dur de ses électeurs. Aujourd’hui, sa fille Marine a élargi le noyau dur et ramène les anciens cadres au bercail. Les conditions ayant permis l’élection de Sarkozy ont disparu. A gauche, Dominique Strauss Kahn a acquis, de par les fonctions qu’il assume, une stature internationale. En retrait de la politique française, il se garde des coups, laisse les caciques du PS se déchirer et attend son heure. Sans qu’il fasse rien, sa popularité remonte comme le montrent les récents sondages, tandis qu’à droite, Sarkozy devra, qu’il le veuille ou non, compter avec Villepin. C’est pourquoi il est urgent de procéder à une refondation. L’UMP doit retrouver l’esprit qui l’animait au moment de la création du mouvement. Elle doit surtout réaliser l’union de la droite et du centre, se poser clairement en opposition à la gauche, et devenir le parti de la réforme, de la modernisation de la société française et, surtout, le parti d’un nouveau contrat social fondé sur la liberté. Liberté d’entreprendre, liberté de travailler, liberté de s’exprimer, liberté de critiquer. Je forme le voeu que les élus du peuple auront le courage de porter cet espoir, d’expliquer les réformes, mais aussi de rompre avec le copinage ambiant et d’encourager le mérite faute de quoi, il se pourrait bien que l’aventure sarkoziste s’achève dans l’amertume, voire dans la douleur. André

  3. Monsieur le Député,

    Vous n’êtes pas “mon député”…. c’est un problème géographique…. et je le regrette, j’apprécie pratiquement chacune de vos interventions… elles me donnent toutes l’impression qu’il y a des députés qui défendent encore nos valeurs, nos coutumes, nos traditions, notre façon d’envisager la vie… de façon progressiste… et qui me laissent croire que je ne suis pas une ‘sous-chienne’ en voie de disparition ou d’éradication… Quelquefois certains français de souche -9 générations- peuvent être effrayés des déferlements en tout genre et craindre -un jour- d’être obligés de quitter la France….. sous les huées des envahisseurs ! ! LOL

    Je souhaite vous remercier de votre intervention re. la nomination de Didier Migaud et Michel Charasse homme du passé, du passé de Mitterand… et je suis bien d’accord avec vous, puisque la Gauche dispose d’un tel réservoir de lumières pourquoi voter UMP aux Régionales et en 2012… Xavier Bertrand devrait recommander à tous les adhérents et sympathisants UMP -dont je suis- de ne pas perdre leur temps et de voter à Gauche dès le premier tour…

    Le Président Sarkozy parle de rupture ou d’ouverture, il ne fait que créer une réelle polémique et une confusion totale à Droite… La rupture ou l’ouverture devaient permettre de “faire bouger les lignes'” en attirant des voix de Gauche vers la Droite… c’est le contraire qui se passe, il a nommé toute une flopée de gens de Gauche mais sans courant, sans réservoir de voix, et ce sont ses voix, les voix de Droite qui vont l’abandonner, soit en votant à Gauche, soit en s’abstenant.

    Le Président Sarkozy a raté la rupture et l’ouverture dont il se gargarisait, par contre nous sommes exaspérés par ses caprices en tout genre qui ne le grandissent pas mais qui nous font perdre du temps… et ça ce n’est plus tolérable !

    Une nouvelle fois félicitations pour vos interventions.

  4. Mais où va-t-on ? Ou plutôt, où allez vous … car où vous suivre désormais ?

    » Comment justifier de combattre « à droite » alors que l’on consacre « à gauche » ?

    » Comment expliquer que, face à un quotidien où chaque jour un peu plus s’exaspère « l’extrémisme fondamentaliste », soit nommé à la Suprême Juridiction en charge des « équilibres citoyens » … un adversaire qui porte et proclame un sectarisme affiché et provocateur … ce qui est son droit, mais certainement pas la qualité d’un Sage ?

    Tout cela n’a plus de sens … « bon » comme « commun ».

    Bien à toi

  5. Monsieur Vanneste a plus de bon sens et de courage que toute la Conférence épiscopale réunie, à qui je ne souhaite d’ailleurs qu’une chose : lire ce blog pour apprendre ce que signifie “défendre la Cité”.

  6. et deux de plus, j’ai déchiré ma carte UMP et bien entendu
    je ne voterai plus pour ce Président qui nous trompe, nous ment
    et se moque de ses électeurs, il croit avoir vaincu la gauche
    IL N’A RIEN COMPRIS, C EST DEVENU UN PANTIN

  7. Mon cher Christian,
    Une majorité ce ne peut être la victoire d’un clan, même si ce clan s’autoproclame une “vocation d’universalité”… La majorité présidentielle ne s’est pas constituée sur la base des valeurs de la droite catholique que tu portes telles un étendard mais sur le soutien au président de la république, par le soutien positif de la politique qu’il déclarait vouloir poursuivre comme président de tous les français (et pas le président d’un clan) comme par le rejet de la politique préconisée par son adversaire, parce que les français reconnaissaient en Nicolas Sarkozy une plus grande capacité à diriger le pays dans la tourmente qu’en son adversaire…

    Alors permets moi de te dire que quand je vois comment Nicolas Sarkozy a tenu la barre en France et dans l’UE en pleine crise bancaire, quand j’écoute le message qu’il a délivré au BIT à Genève, quand je vois aussi le boulot que Strauss-Kahn avale au FMI (avec notre, oui, notre soutien…) je me dis que c’est pour cela que nous avons élu Nicolas Sarkozy… alors toi peut-être que toi tu l’as élu pour le discours de Latran ou de Ryad, que moi je trouve bien pitoyables – car moi non plus je n’aurais pas mis les drapeaux en berne pour le pape des catholiques romains, non pas qu’il ne les méritait pas (cela ne regarde que les catholiques et je n’en suis pas), mais parce que c’était hors sujet pour la république -. Ne te trompe pas de débat Christian… les français, ceux qui ont élu Nicolas Sarkozy, l’attendent avant tout sur les questions économiques et sociales… ils sont plus scandalisés – y compris les électeurs de Nicolas Sarkozy – par la spéculation outrancière et les bonus que par l’homoparentalité ou les autres obsessions papistes .

  8. Oui, Monsieur le Député, la droite est déboussolée et en PACA va se tourner vers
    le FN. 16% d’intention de vote au 1er tour et l’arrogant M. Vauzelle va être réélu!!!
    En 2007 j’avais fait vraiment fait voter mes compatriotes pour N. Sarkozy, ils me le reprochent.
    Nous avons voté massivement N Sarkozy pour être gouvernés à droite et par la droite, seule alternative
    au vote FN.
    La pression fiscale des Régions, les choix qui y sont faits nous désolent, des informations claires sur leurs dérives
    auraient fait réfléchir les électeurs, mais la campagne est molle,attaques de personnes au lieu d’un vrai état des lieux politique.

    Comment voter pour l’UMP quand l’UMP donne des postes clé à des socialistes?

    Il est vrai que le Conseil Constitutionnel avec Michel Debré pour Président qui bloque en permanence des lois pour mettre en
    difficulté le Président et ses Parlementaires donne une image désastreuse de la “droite”.

    Fadela Amara qui dévoile que la campagne contre Ali est en cours depuis décembre va-t-elle rester au Gvt?
    Que devient le devoir de réserve?

    Les citoyens ne sont pas des décérébrés, ils se posent énormément de questions et seraient encore plus désespérés
    s’il n’y avait des Elus tels que vous.
    C’est pourquoi je vous ai signalé ce qui ne va pas pour tenter d’éviter un désastre électoral que l’on sent sur le “terrain”.

    Nous avons applaudi le candidat Sarkozy à Toulon, en 2007, il nous a trompés en nommant JM Bocquel aux Anciens Combattants,
    indigne avec les PN et ses propos en Algérie, puis H Falco, bien tard et qui ne s’intéresse pas plus à notre cause.

    Bon courage et bonne journée, Monsieur le Député.

    Cordialement.

  9. Cher Michel,

    Je comprends parfaitement ta position qui a le mérite de la cohérence. Je dis partout que la priorité des priorités est la lutte contre le chômage et pour l’expansion de notre économie. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas brouiller ce message par des questions subalternes, ni décourager le noyau dur de ceux qui soutiennent le Président en faisant passer le message suivant lequel il n’y a de talents qu’à gauche.

    Sur un plan strictement politique qui n’est pas le tien, l’ouverture a le triple effet négatif de brouiller les repères politiques, de décevoir les fidélités les plus affirmés, et de multiplier les capacités de l’opposition : la nomination de Migaud à la Cour des Comptes vient de permettre l’élection à la présidence de la Commission des Finances de Jérôme Cahuzac qui est un adversaire résolu, sectaire et néanmoins brillant sur le plan intellectuel.

    Je crois que cette gesticulation médiatique handicape fortement la réussite de la politique présidentielle, notamment sur le plan économique et j’en suis furieux. Comme tu le vois, mes motivations ne sont pas si différentes des tiennes, même si elles mettent l’accent sur les valeurs de la droite populaire qui a permis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007.

    Amicalement

  10. Mr Vanneste allez voir ces homos le respect qui sont pour l’église avec une photos d’un prêtre!! sur faceboock avec le titre ci-dessous!!
    Courir nu dans une église en poursuivant l’Evèque

  11. Je pense que l’emballement autour de la nomination au Conseil constitutionnel de Monsieur Charasse, exclu en avril 2008 du parti socialiste, est ridicule.
    Ce n’est pas le Conseil qui détient le pouvoir constituant, Dieu merci ! surout lorsqu’on se penche sur toutes les lois de droite annulées par un Conseil alors sous majorité socialiste (loi Pasqua du 13 août 1993, pour ne citer qu’elle) et sur les lois socialistes inconstitutionnelles qui n’ont pas été censurées…
    En quoi Pierre Joxe, le ministre de l’intérieur du cimetière de Carpentras, est-il un sage ?
    Après avoir dissout – tel un monarque absolutiste – l’Assemblée nationale, quelle est la légitimité de Jacques Chirac dans ce Conseil ?

    Il y a des nominations qui ont pour but d’affaiblir un adversaire politique, voire de la ridiculiser, comme par exemple celle de Jack Lang, émissaire spécial en Corée du Nord !!!

  12. Et si tout cela n’avait pour but que de faire monter – encore et toujours – le niveau de l’abstention (rappellons que lors de toutes les élections locales ou législatives, l’abstention sort majoritaire de tous les scrutins )?
    L’abstention, c’est quoi ? Ce sont des personnes qui se détournent de la politique et qui n’en n’ont rien à faire, par dégout, mépris ou totale indifférence. En clair, ce sont des électeurs que l’on a plus à séduire.

    Donc, l’abstention, au final, c’est du travail de terrain en moins pour les paresseux incompétents qui s’auto-proclament “responsables” politiques.

    Il est donc finalement plus simple de s’appuyer sur un noyau dur de fanatiques (ceux qui sont prêts à voter pour un chien estampillé de leur parti) plutot que de chercher à parler à l’ensemble de la populace.

    Donc, il est préférable de se concentrer sur ses troupes plutot que de convertir des hésitants.
    De là, on brouille les cartes : on ouvre tous azimuths pour déboussoler les hésitants (et les faire rejoindre l’abstention ou les courants alternatifs parfaitement inoffensifs), on drague ouvertement du côté des extremes (ceux là sont généralement des fantiques pré-conditionnés relativement facile à convaincre).

    Ca s’appelle de la stratégie marketing en politique.

    En tous cas, je suis prêt à parier une bonne partie de ma fortune que l’absention sera devant tous les autres partis pour les régionales. Et les responsables politiques verseront une petite larme de crocodile (oouuhh, l’abstention, c’est pas bien, un mal qui faut combattre, voui voui voui) avant de s’insulter vertement et de se provoquer (moi, j’ai gagné les doigts dans le nez, vous avez perdu, les doigts dans le …). Et de favoriser une nouvelle fois l’abstention. Un cercle vertueux…

    Bienvenue dans la dictature des partis.

  13. Peut être faudrait il arrêté de continuer à soutenir, aveuglément, le Président, pour commencer…

    Il y a deux ans, il défendait aprement les surprimes. Résultat ? Crise financière !

    Il y a un an, il défendait la construction sur zones inondables. Résultat ? Une tempête !
    http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-03-03/discours-sur-le-grand-paris-quand-nicolas-sarkozy-voulait-rendre-constructibles-les-zones/920/0/429859

    Ce n’est pas la première fois que les déclarations tonitruantes et mal réfléchies du Président sont contredites par les faits… et donc par lui-même. En août 2007, il souhaitait le développement de subprimes à la Française. Il s’était aussi prononcé aussi pour les retraites par capitalisation, via fonds de pension interposé, avant de battre en retraite après l’effondrement des bourses mondiales.

    Il a voulu annuler la dispense de recherche d’emploi pour les seniors de plus de 58 ans, avant de suspendre sa mesure dès 2008 pour cause d’envoler du chômage. Et le voici qui réclamait l’assouplissement des règles d’urbanisme, y compris en zones inondables. Rien que ça.

    S’il songe à gagner en 2012…Faites vous du souci à “droite” ! Le contraire pourrait bien advenir !

    Au fait, vous avez appris la “bonne” nouvelle : Attali revient ! Yes !

    M. SARKOZY cherche peut être à être le prochain candidat pour le PS ?

  14. A signaler à tous nos élus (qui doivent bien le savoir?) : la grande distribution jète et détruit des stocks de produits alimentaires encore consommables au lieu de les donner aux Restos du coeur qui croulent sous la demande! ceci est un crime contre l’Humanité et un péché !
    Plus grave, les “hard discounts” pour pauvres font de même, leurs salariés le constatent (eux-mêmes sont des précaires) avec effarement mais ne peuvent rien dire et encore moins récupérer sinon “la porte”.
    Pourquoi????
    Pourquoi jeter une brique de lait parce que l’emballage est légèrement abimé? et tous ces fruits et légumes encore valables (au pire on en fait de la confiture), détruits!!!
    Votre réponse SVP Monsieur le député.

  15. Réponse à M. Moore (j’ai bossé dans la distribution)

    Pourquoi toute cette nourriture ne peut être donné aux associations ?

    A cause…Du risque de procès qui pourrait s’ensuivre.

    Et oui, c’est pas plus bête que çà. En effet, imaginez qu’une personne s’intoxique, ou autre chose, avec un produit issu du magasin x. Et bien elle est en droit de se retourner contre le magasin. Et comme, dans certains pays, certains ont fait des procès contre les magasins qui ont eu le tort de donner aux associations des denrées “périmées” mais toujours bonnes…Et bien, en France, personne ne peut se permettre de donner à ceux qui en ont besoin.

    Idiotie bien sur, mais idiotie réelle.

    Résultat ? Dans quelques grandes surfaces et petits commerces, ou dans certains “groupes” ou chaines, il est demandé aux employés de mettre dans des sacs propres lesdites denrées et de les poser de telles façons qu’une personne dans le besoin puisse venir chercher lesdites denrées…Dans les poubelles.

    C’est en effet le seul moyen de s’assurer que la personne ne pourra pas porter plainte après vous après.

    Pour que les choses changent, il faudrait que l’Etat – donc le Législateur – autorise tout acteur économique – car la grande distribution n’est pas seule à pouvoir donner : pensez simplement aux sandwicheries ou aux pizzérias qui le soir mettent à la poubelle quantité de produits toujours bons, mais “périmés” pour les instances sanitaires – à remettre gratuitement les produits, en bon état, mais périmés selon les instances sanitaires, aux associations en faisant la demande….Avec interdiction pour ces dernières, et les personnes consommatrices desdites denrées, de se retourner contre ses “donateurs”.

    Sans çà…Pas de changement. Au passage…On peut faire la même remarque concernant les produits destinés aux repas pour les Ministres, parlementaires, ambassadeurs. Une grande quantité se retrouve, sans réelle raison, à la poubelle.

    Juste pour info, du temps de Louis XIV, qui faisait des gueulettons monstres, le “surplus” de denrées était pour moitié laissé au personnel (serviteurs) et pour moitié laissé aux plus démunis.

    Juste une question, qui n’a rien à voir : M. le député, allez vous soutenir l’idée de faire revenir le vin dans les cuisines des universités ? Je suis pour !

  16. @ seb:

    Il y a pire encore que l’idiotie découlant de la menace d’un procès: il y a la dictature judiciaire. Je m’explique: sous la menace d’un procès, trop de citoyens n’osent pas dire ce qu’ils pensent, et ceux qui en ont le courage sont en règle générale immédiatement assignés en “justice” sur un motif complètement fallacieux puis, discrédités aux yeux des autres par une condamnation inique.
    Voici le dernier exemple médiatisé de la vie politique: le 1er mars 2010, Jean-Marie Le Pen a, sur les ondes de France 2, rappelé que le mouvement écologiste était né en RDA sur les décombres de la stasi, après avoir dénoncé certains défauts de l’enseignement public… et il est assigné en justice 4 jours après !

  17. tout à fait d’accord! Eh oui, nous nous faisons “avoir” régulièrement au second tour : pour éviter la vraie gauche nous votons pour la fausse droite….
    Je pense que vous connaissez mieux que nous la psychologie de ses confères de l’UMP , il serait intéressant de nous informer de leur mécanisme intellectuel!
    Bravo et continuez.
    Pierre Huet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services