In memoriam Maurice Druon

Un immortel est mort… Un monument de notre littérature s’est éteint. Maurice DRUON, l’ancien secrétaire perpétuel de l’Académie française, est décédé à l’âge de 90 ans. Il était l’auteur du Chant des partisans et de la série romanesque Les Rois maudits.

J’avais eu l’immense honneur de le rencontrer lors d’un déjeuner en tête-à-tête, en 2006, à l’Assemblée nationale. Nous avions ainsi pu discuter de l’état de la France et notamment de la liberté d’expression… Comme il me le répétait : “la liberté, on ne sait ce que c’est que lorsque l’on en a été privé. C’est lorsque l’on peut parler sans regarder derrière son épaule”. Il m’avait ardemment soutenu dans mon combat pour la liberté. Il m’avait fait parvenir un courrier de soutien contre les inepties du groupe de pression homosexuel que je garde précieusement.

A l’époque, il m’avait parlé de ses projets : la reconstruction des Tuileries, à Paris, qui permettrait de combler le vide architectural actuel et de revaloriser notre artisanat et son manifeste en faveur de la langue française comme langue juridique européenne. Nous avions ensuite échangé nos souvenirs et nos humeurs ! L’auteur de cette formidable fresque historique que fut les Rois Maudits (l’histoire de France vaut n’importe quel roman !) n’avait rien perdu de sa verve et de sa vivacité ! Je me sentais très proche de lui car il incarnait à mes yeux toute la dignité et la vigueur des conceptions conservatrices et populaires de notre société et de notre pays, la France.

Qui ne vibre pas en écoutant ou en fredonnant le Chant des partisans ? Qui ne ressent pas la force de l’histoire de la France lorsqu’il lit les Rois Maudits ? Patriote, gaulliste, résistant, conservateur de l’essentiel : un grand homme nous a quitté. Restons fidèles à son message.

Il faut absolument lire ou relire ses Mémoires, intitulés L’aurore vient du fond du ciel (chez Plon), dans lesquels il relate sa jeunesse qui le prédisposait au destin fabuleux qui fut le sien.

Merci pour tout, Monsieur le Ministre.

Articles liés

4 commentaires

  1. RIP, un homme politique honnête intellectuellement (rare malheureusement de nos jours) et un écrivain génial nous quitte.
    Sifflez, compagnons,
    Dans la nuit la Liberté
    Nous écoute…

  2. Monsieur Druon, merci pour la France !!!

    Monsieur Druon a bien servi notre belle France. Et comme vous dites…L’Histoire de France vaut bien n’importe quel roman ! Il faut dire que notre France a eu une vie mouvementée !!! Mais aussi beaucoup de choses dont elle doit être fière !

    Maurice Druon m’a permi, grâce à sa fresque de mieux “saisir” cette famille capétienne qui a régné sur notre France, et de comprendre, aussi, en partie, ce qu’on appelle “la politique politicienne”.

    A voir les prétentions actuelles des Ministres pour un maroquin, on se croierait au palais du Louvres, où Philippe le Bel devait subir les assaults d’aristos en mal de maroquins ! Même si Philippe le Bel était bien plus “silencieux” et “prestigieux” que l’est notre Président, qui décidemment, parle trop.

    Ma famille chantait le magnifique chant que vous avez bien raison de mettre à l’honneur. Parfois une chanson permet de faire des miracles à commencer par maintenir l’espoir, et à créer l’unité.

    Merci Maurice, Merci Monsieur Druon. J’espère sincèrement que vous pourrez rencontrer les illustres personnages dont vous avez raconté l’Histoire, une fois au paradis…Car je ne doute pas que vous y soyez.

    La France a bien de la chance
    L’Homme de l’espérance
    Celui qui connait si bien son Histoire
    Est partie vers la lumière, hier soir

    Belle France, l’un des Immortels a rejoint l’Eden
    Si tu ne peux lui redonner vie, toi qu’il aime
    Fait retentir, pour longtemps, son souvenir
    Que sa renommée, soit telle de Mona Lisa le sourire

    Bon député Vanneste,
    Quel jour funeste,
    Dans la nuit étoilée, Maurice nous a quitté
    Il reviendra, dans les livres nous émerveiller

    Ecoutons sa belle voix, sa chanson
    Mettons nous tous en rond
    Le chant des partisans notre coeur entendra
    Du ciel où son étoile luit et pour l’éternité luira

    Belle France, fruit de la providence
    Tu perds l’un de tes enfants, mais ait confiance
    Roi de la litterrature, il laisse des héritiers
    Qui loin d’être maudits iront bientôt nous enchanter

    Belle France, sourit et soit heureuse
    Toi qui est grande, digne, et chanceuse
    La Lumière tu conserves, et au ciel tant de mécènes
    Pour éclairer le chemin où l’on te mène

    Martin veille sur l’âme de tes citoyens
    Louis le Saint surveille ceux qui doivent te mener à bien
    Maurice devra lui défendre ta nature
    Et faire de toi la reine de la Culture

    France, honorera tu sa sépulture ?
    Entrera t il dans ton Histoire, ton aventure ?
    A ton grand défenseur, pour oraison
    Donneras tu les gloires du Panthéon ?

    Député Vanneste,
    Quel jour bien funeste,
    Un Homme nous a quitté
    Et voici la France esseulée

  3. Bonjour monsieur Vanneste…
    Je suis depuis longtemps l’un de vos discrets mais ardents défenseurs. Mais aujourd’hui, je suis très étonné de vous voir publier la photo d’un grand monsieur avec un cigare à la bouche…. N’ayons pas peur des mots, le cigare, c’est un symbole phallique, symbole de goujaterie et de mépris d’autrui. Son odeur âcre incommode jusqu’à la nausée plus de 80%
    des humains… Pourquoi avoir choisi cette photo ???
    Cordialement,
    Urbain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services