Protocole de Londres : toujours NON.

Comme vous le savez, je me suis opposé à la ratification par le Parlement du protocole de Londres (cf mon article sur le sujet). J’ai depuis continué mon combat pour la langue française en m’associant à la saisine du Conseil constitutionnel déposée par mon collègue Jacques MYARD. Celui-ci a bien voulu m’avertir que cette démarche n’avait hélas pas recueilli suffisamment d’écho auprès de nos collègues. Je persiste néanmoins à penser que ce protocole est un mauvais coup porté à nos PME et à la recherche française en générale. Et comme le dit très justement le député-maire de Maisons-Laffitte, c’est aussi un très mauvais signal donné aux tenants du tout anglais, car désormais, à la suite par exemple de l’absence de traduction en anglais de matériel médical à Epinal, nul ne se trouvera à l’abri de ce type de défaillance aux conséquences mortelles fatalement appelées à se multiplier. Vous pouvez compter sur moi pour rester vigilant face à ces atteintes répétées portées à la langue de Molière.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services