Le mal, c’est la haine de soi !

Le vandalisme a comme d’habitude régné autour des Champs-Elysées hier soir après le match Bayern-PSG. Ce type d’événement est tellement récurrent qu’il n’étonne plus. Il fait désormais partie du paysage national. Il semble normal, presque traditionnel que l’avenue française la plus connue dans le monde entier et dont les images[…]

Lire la suite »

Les Français sont des veaux !

Les Français sont-ils des veaux contents d’être menés à l’abattoir, celui de leur pays promis à se fondre dans la grande Germanie européenne, et à disparaître sous l’afflux d’une nouvelle population venue d’ailleurs, porteuse d’une conception du monde et de la vie sans rapport avec leur civilisation ? Le bilan[…]

Lire la suite »

Principe de précaution et servitude volontaire.

Le pouvoir actuel n’est pas libéral, mais « progressiste » ce qui est le contraire. Le libéralisme repose sur l’idée que la personne douée de raison peut au profit de la collectivité jouir d’une autonomie dont elle fera le meilleur usage non seulement dans son activité économique mais aussi dans l’ensemble de[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le danger de l’impérialisme néo-ottoman.

Contrairement à ce que disait le calamiteux Mitterrand, ce n’est pas le nationalisme qui est la guerre, mais l’impérialisme. Une nation a vocation à défendre son identité, sa population, son territoire et non à s’en prendre à ses semblables. La guerre sera pour elle défensive, fondée sur la légitime défense[…]

Lire la suite »
Mot clés:

L’impasse libanaise.

Amin Maalouf est un écrivain franco-libanais, prix Goncourt 1993 pour le Rocher de Tanios et membre de l’Académie française depuis 2011. Son regard sur le Liban est utile pour comprendre la situation dramatique que connaît son pays d’origine. La comparaison entre ses deux essais, « Les Identités meurtrières » de 1998 et[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Plus ça va mal, plus « IL » va bien…

« Levez-vous vite, orages désirés ! » Cet appel romantique que Chateaubriand prête à René connaît aujourd’hui une relecture machiavélique avec Macron. Ce dernier, après avoir promis une véritable renaissance du pays, avait surtout essuyé les intempéries sociales que sa politique et plus encore son style avaient provoquées. Néanmoins, la météorologie médiatique[…]

Lire la suite »
Mot clés: