La droite populaire reçue par François Fillon

PARIS, 29 mars 2011 (AFP via lefigaro.fr) – Les députés UMP membres de La Droite populaire seront reçus mercredi à 18H00 à l’Hôtel Matignon par le Premier ministre François Fillon, a annoncé mardi le député du Rhône, Philippe Meunier, cofondateur de ce collectif.

La Droite populaire – qui compte 44 membres parmi lesquels Lionnel Luca, Jacques Myard, Christian Vanneste, Valérie Boyer et Arlette Grosskost – sera reçu pour « faire le point sur la situation politique », a-t-il précisé.

M. Meunier a indiqué à l’AFP que cette rencontre avait été demandée par le collectif après l’abandon de l’extension de la déchéance de nationalité, lors du vote, début mars, du projet de loi sur l’immigration.

Jacques Myard s’était élevé contre ses collègues – centristes notamment – opposés à la mesure, les qualifiant de « bobos salonards ». « C’est une connerie de reculer là-dessus. Il y a un ras-le-bol dans ce pays, dont nous ferons les frais », avait-il lancé.

Mot clés:

6 commentaires

  1. Thibault Loosveld - 29 mars 2011 20 h 32 min

    D’après le sondage sartrien commandé par les média d’extrême-gauche que sont l’Express, Orange et France Inter, l’UMP doit être interdite de second tour d’élection présidentielle http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/29/97001-20110329FILWWW00741-2012-sarkozy-battu-des-le-1er-tour-etude.php !

    Pourtant, Marine Le Pen pense mettre la droite à genoux non pas lors de l’élection présidentielle mais entre les deux tours des élections législatives http://www.fdesouche.com/193598-le-ton-monte-entre-cope-et-le-pen. C’est donc qu’elle ne sera pas qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle.

    Répondre
  2. seb - 29 mars 2011 22 h 33 min

    « Les députés UMP membres de La Droite populaire seront reçus mercredi à 18H00 à l’Hôtel Matignon par le Premier ministre François Fillon, a annoncé mardi le député du Rhône, Philippe Meunier, cofondateur de ce collectif. »

    Il y a un « truc » que je ne comprends pas bien. Pourquoi faut il que 44 élus se déplacent jusqu’à Matignon (en voiture j’imagine)…Alors qu’il serait si simple à M. FILLON de :

    -soit venir dans la salle réservée à la « droite » à l’Assemblée Nationale,

    -soit venir rue de la Boetie (en bus ? Ou (soyons fous) en métro ou à pieds !) pour voir lesdits parlementaires dans une des nombreuses pièces du siège du parti ?

    Je me répète mais…Pourquoi toujours ce manque ahurissant de COHERENCE ? D’un coté, on dit aux Français « économisez vos énergies » (essence notamment) De l’autre les parlementaires vont prendre des voitures pour faire une petite visite au PM ?

    Est ce (seulement) parce que les parlementaires n’ont pas à payer l’essence pour ce déplacement, qu’ils en oublient leur « devoir d’exemplarité » ? (Il n’y a pas que les Ministres ou les fonctionnaires, voire les patrons, qui sont censés avoir un tel devoir)

    « La Droite populaire – qui compte 44 membres parmi lesquels Lionnel Luca, Jacques Myard, Christian Vanneste, Valérie Boyer et Arlette Grosskost – sera reçu pour « faire le point sur la situation politique », a-t-il précisé. »

    Le point sur la situation politique ? Vague tout çà.

    « M. Meunier a indiqué à l’AFP que cette rencontre avait été demandée par le collectif après l’abandon de l’extension de la déchéance de nationalité, lors du vote, début mars, du projet de loi sur l’immigration. »

    Très bien. Mais là encore, les parlementaires en question ne voient ils donc pas suffisamment M. FILLON (trois fois par semaine au moins) pour trouver un créneau pour le voir, au parti, ou durant la « pause » entre les séances de l’Assemblée ?

    « Jacques Myard s’était élevé contre ses collègues – centristes notamment – opposés à la mesure, les qualifiant de « bobos salonards ». »

    Une attitude pour le moins indigne de la France. Jadis, on s’explosait à l’épée sur les bancs rouges. Désormais, l’insulte remplace le débat d’idée ?

    « « C’est une connerie de reculer là-dessus. Il y a un ras-le-bol dans ce pays, dont nous ferons les frais », avait-il lancé. »

    Ha çà, c’est sur. Mais si la proposition avait été juridiquement bonne, efficace et utile, les choses auraient pu être différentes.

    Au lieu de proposer de déchoir de leur nationalité 0,0000001% de la population française…

    …Les parlementaires « de la droite populaire » auraient pu proposer que, à l’exemple de ce qui se passe pour les élus mafieux – du moins sur le papier – toute personne présente sur le territoire français soit déchue des grâces de la France (RMI, allocations familiales (un tuteur spécial des enfants continuant de toucher celles ci : ces derniers n’ont pas à payer pour les actes des parents), etc. Et que tout citoyen Français perde ses droits souverains, déjà exposés dans un autre commentaire.

    Répondre
  3. Thibault Loosveld - 29 mars 2011 23 h 10 min

    @ seb:

     » Le point sur la situation politique ? Vague tout çà.  »

    Voici le résumé de la situation politique: Monsieur Galouzeau décala d’une année les élections municipales de 2007 pour priver les candidats sarkozystes aux municipales d’un effet d’aubaine suivant l’élection de Nicolas Sarkozy. Puis, on se souvient que d’importantes victoires de la droite à ces élections furent sabotées ou -pire encore- annulées par la « justice ». Aussi, à la lumière des résultats des élections cantonales, quelles seront les consignes de vote pour les élections sénatoriales ?

    Répondre
  4. diego - 29 mars 2011 23 h 39 min

    Jacques Myard s’était élevé contre ses collègues – centristes notamment – opposés à la mesure, les qualifiant de « bobos salonards ». »
    Excellent , je dirais même bobos salopards.
    Ce qui me manque aux centristes c’est un organe reproducteur. Quand je pense que certain ont appelé a voter socialiste. C’est n’importe quoi.

    Répondre
  5. Thibault Loosveld - 30 mars 2011 8 h 36 min

    @ Diego:
    Ce n’est pas une vérité absolue pour qui se souvient de ce que Jacques Lafleur disait d’Harold Martin.

    Répondre
  6. Thibault Loosveld - 20 juillet 2011 16 h 50 min

    Le Premier Ministre fut aussi reçu au Palais Royal: je l’entends encore dire aux juges du conseil d’état qu’il comptait sur eux pour continuer à construire l’Etat. Eh bien, je pense que François Fillon perdit son temps ce jour-là. http://www.midilibre.fr/2011/07/19/le-conseil-d-etat-valide-la-construction-de-la-salle-polyvalente-utilisee-comme-mosquee,358112.php

    Répondre

Exprimez vous!