Il faut sauver Sakineh !

Sakineh MOHAMMADI-ASHTIANI, une iranienne mère de famille de 43 ans a été condamnée à mort par lapidation pour adultère et complicité de meurtre sur son mari. Je me joins à tous ceux qui ont signé la pétition : « il faut empêcher la lapidation de Saki ». J’avais été reçu par l’Ambassadeur d’Iran le 5 janvier dernier afin de lui demander la libération de Clotilde REISS. J’avais été fort bien reçu et l’Ambassadeur n’avait pas été avare d’informations mais j’avais été très surpris par la fermeté voir l’intransigeance qui accompagnait la courtoisie de l’accueil. C’est dire à quel point je souhaite que la démarche actuelle n’entraine pas une réaction d’orgueil de la part du gouvernement iranien. Il est cependant dans l’intérêt même de ce grand pays qui est l’héritier d’une des plus vieilles et plus riches civilisations du monde de ne pas provoquer le monde actuel par une pratique barbare qui offre de l’Islam une image totalement négative.

http://laregledujeu.org/2010/08/16/2616/signez-la-petition-il-faut-empecher-la-lapidation-de-sakineh/?PHPSESSID=fbb01e50f72d91ae33dfc2b26d59f12a

6 commentaires

  1. seb - 20 août 2010 14 h 06 min

    Je ne sais, évidemment pas, quelle était la teneur de vos conversations avec l’ambassadeur d’Iran. Je note cependant – même si vous expliquez qu’il n’est pas dans l’intérêt de l’Iran de présenter une image négative de l’Islam – que la pétition, comme du reste vos propos, s’adresse surtout, sinon exclusivement aux…Occidentaux…Autrement dit à un public déjà convaincu.

    Or, je pense, sincèrement, que la pression internationale, pour forte qu’elle soit, ne saurait suffir à faire fléchir l’Iran sur cette affaire. Et trouve, à ce propos, très dommageable que vous ne vous adressiez pas à la population iranienne elle même, qui est en réalité la seule à « persuader ». Il va en effet de soi que le Président iranien et consorts, ne fera pas un pas…Tant que la population du pays ne sera pas plus en phase avec les voeux occidentaux, ou à tout le moins, tant que cette population n’aura pas trouvé d’autres sujets plus « divertissants »…Mais pas trop génants pour autant pour un Gouvernement, qui préfère sans doute mettre l’accent sur sa fermeté en matière de respect de la charia, que d’argumenter sur les thématiques économiques ou sociales !

    Rajoutons à cela, M. VANNESTE, qu’il y a un petit coté « faites ce que dis, pas ce que je fais » dans vos propos…Puisque vous soutenez une pétition qui appelle l’ONU à sanctionner un pays…Alors que, dans un message pas si éloigné, vous contestiez et la légitimité de l’ONU – via ses « experts » – et le droit « d’ingérence » pour ne pas dire de « critiques » de certains de nos partenaires, voisins, ou autres ! Certains pourraient donc être tentés de vous renvoyez le boomerang que vous aviez si bien affuté….

    Le fait que – se croyant soutenu par le Peuple (sondage IFOP) par le Peuple – l’UMP, le Gouvernement (un peu plus faiblement néanmoins) et le Parlement a travers votre personne…Ait pu contester les critiques formulées par une organisation représentative des Nations…Démontre bien que c’est la population nationale qui détient la clé du problème.

    C’est pourquoi je pense qu’il serait bon de plaider la cause de cette Iranienne…Auprès de ses propres compatriotes. Car in fine, c’est eux, qui par leur soutien ou leur indifférence, vont décider du sort de Sakineh.

    Répondre
  2. Christian Vanneste - 20 août 2010 14 h 15 min

    @ Seb : je vous rappelle que ce n’est pas l’ONU qui était visé dans mes propos mais un comité d’experts…

    Répondre
  3. seb - 20 août 2010 16 h 14 min

    Comité d’experts…De l’ONU, M.VANNESTE…Dont la sélection a été faites par les Etats membres (dont la France) en la personne (je suppose) de M. Jean Marie Ripert.

    D’une certaine manière – et je dis bien d’une certaine manière – ce comité est beaucoup plus « légitime » que le, par ex, Conseil de Sécurité, avec ses membres permanents…Dont la France.

    http://www.ohchr.org/FR/AboutUs/Pages/WhoWeAre.aspx

    Si vous contestez ce « comité » vous contestez la résolution 48/141 prise par l’Assemblée Générale, dont la France.

    Votre contestation des qualités/compétences des personnes de ce comité d’experts est une chose M. VANNESTE. Contester leur légitimité en est une autre.

    On peut avoir un avis sur M. SARKOZY, M. BARROSO, les experts de l’ONU…Mais on ne peut mettre leur « légitimité ». Ils sont, tous les trois, sélectionnés selon une méthode qui diffère, mais qui a été accepté par tous les signataires.

    En la circonstance, les décisions/actions de ces experts sont beaucoup plus légitimes et surtout constitutionnelles…Que les votes sur la révision constitutionnelle ou/et le traité de Lisbonne… »ratifiés » alors que 1/3 des sénateurs présents…Ne possédaient plus « l’onction démocratique » du fait de la fin de leur mandat en septembre 2007. (Ce qui leur interdisait, dès lors, toute utilisation du pouvoir constituant)

    Répondre
  4. Thibault Loosveld - 20 août 2010 21 h 41 min

    @seb

    Contester ne veut pas dire nier, mais débattre ! C’est en cela que la loi Gayssot est stalinienne car elle pénalise le débat sur la responsabilité des communistes alliés des nazis au début de la seconde guerre mondiale. Ainsi, le 10 juin 1940, L’Humanité titrait en première page:  » Accueillez les soldats allemands en frères, ce sont des prolétaires en armes. « 

    Répondre
  5. babeil - 29 août 2010 19 h 38 min

    L’intention aurait pu paraitre louable, sauf que cette femme n’est pas une simple adultérine mais une criminelle, puisqu’elle est coupable du meurtre de son mari.
    Je ne vois vraiment pas de raison de la soutenir. Au Etats Unis, des gens sont condamnés à mort pour moins que ça.

    Répondre
  6. guyau - 3 septembre 2010 21 h 15 min

    je suis horrifiee par le sort reserve a sakineh .je voudrais tant aider cette femme . que faire?

    Répondre

Exprimez vous!