Sécurité en coproduction

A lire sur le site de Nord Eclair

Publié le mercredi 18 janvier 2012 à 06h00

Yves Lefebvre et Jacques Rémory, adjoint et maire de Linselles, Vincent Ledoux, maire de Roncq, le commissaire Dimpre et le député Vanneste.
Yves Lefebvre et Jacques Rémory, adjoint et maire de Linselles, Vincent Ledoux, maire de Roncq, le commissaire Dimpre et le député Vanneste.

Les voeux de la police, associant les communes de Roncq et Linselles, se sont déroulés cette année, chez la seconde nommée, dans une ambiance bon enfant. Malgré l’absence de données chiffrées, des tendances se dégagent dans ces deux communes aux choix différents.

Pas de chiffres à communiquer pour ne pas court-circuiter la communication du préfet autour des chiffres de la délinquance et de la sécurité routière. Mais quelques tendances. Celles de Roncq et de Linselles qui ont pris pour habitude de partager les voeux de la police. Avec une certaine complicité, il faut le reconnaître.
Les tendances évoquées semblent plutôt bonnes pour ces deux communes. Pour Linselles, le commissaire de Tourcoing, Olivier Dimpre, se félicite de la baisse des violences volontaires et dégradations qui avaient contaminé l’année 2010. A contrario, le premier semestre de l’an dernier a été marqué par une hausse des cambriolages – comme dans l’ensemble de la vallée de la Lys. « Il faut rester très vigilant pour 2012 », prévient le commissaire, abandonnant ses notes pour un discours à la volée.

À Roncq, il note, depuis deux ans, une amélioration, malgré une hausse des vols de voiture. Le commissaire Dimpre se montre également très attentif aux faits relevés sur le CIT. L’amélioration de l’éclairage, par la municipalité, avec l’arrivée de la Liane, sera l’une des premières mesures. Avant peut-être de songer, si nécessaire, à la vidéo surveillance.
La vidéo surveillance, Roncq ne l’a pas choisi, au contraire de Linselles. La Ville gouvernée par Vincent Ledoux a opté pour les ASVP (agent de surveillance de la voie publique). Avec des missions recentrées depuis le début de l’année. « On a voulu revenir à des fondamentaux : les zones bleues et la tranquillité dans les parcs », explique le premier magistrat.

Deux nouvelles caméras 
Dans quelques mois, deux nouvelles caméras feront leur apparition à Linselles. Secteur concerné : la mairie. Qui viendront s’ajouter aux 17 déjà installées à l’espace Deplancke et aux Glycines, grâce à un partenariat avec la police, le député Vanneste et Notre Logis. Elles sont opérationnelles seulement depuis quelque mois, suite à quelques contre-temps techniques. « Mais on constate déjà depuis cet été une baisse des incivilités », se félicite Yves Lefebvre, adjoint en charge de la sécurité.
La sécurité, qui « est aussi une affaire des citoyens », insiste Vincent Ledoux, est d’abord une fonction régalienne de l’État.
« La sécurité, c’est la première des libertés, la première responsabilité de l’État », avance le commissaire Dimpre avant d’insister sur l’importance de « la coproduction ». « Qui doit se faire au-delà des clivages politiques », complète Christian Vanneste, se félicitant d’une baisse de la délinquance sur la circonscription sur les 9 premiers mois de 2011 couplée à une hausse des faits élucidés.
Deux voies différentes, les caméras et les ASVP, mais une même volonté de mener un travail de proximité. « Ces partenariats sont utiles pour que les citoyens se sentent en sécurité », a précisé le maire de Linselles, jacques Rémory. Qui n’a pas oublié de remercier très fortement la police nationale, pour tout le travail effectué durant ces dix jours terribles de janvier 2011 qu’a connu Linselles, après la mort d’Antoine de Léocour et Vincent Delory, enlevés au Niger et tués au Mali, le 8 janvier.

Articles liés

Un commentaire

  1. @ Monsieur le Député:

    Je vous cite lors de vos Voeux au salon de Rocheville: “En harcelant les familles des victimes, les journalistes ont ajouté du drame au drame.”
    Et, on peut quand même s’interroger sur l’état psychologique des journalistes promouvant à ce point la culture de mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.