L’idéologie du genre en classe de première

Après que les AFC (Associations familiales catholiques) aient envoyé une lettre à Luc Chatel et organisé une pétition de protestation, c’est au tour de l’enseignement catholique de s’alarmer des nouveaux programmes de sciences de la vie et de la terre (SVT) en classe de première, applicables à partir de septembre 2011.

Son secrétaire général adjoint a envoyé vendredi une lettre à l’ensemble des directeurs diocésains qui vont la transmettre aux chefs d’établissement de l’enseignement catholique pour les tenir « en alerte». C’est la partie concernant la sexualité humaine dans les programmes qui les inquiète. Le chapitre intitulé «devenir homme ou femme» fait «implicitement référence à la théorie du genre, qui privilégie le “genre” considéré comme une pure construction sociale, sur la différence sexuelle». «L’identité masculine ou féminine, selon cette théorie, n’est donc pas une donnée anthropologique mais une orientation.» Le genre nie donc la complémentarité naturelle entre les sexes.

Cette décision du ministère est d’autant plus stupéfiante que, comme l’écrit Gérard Leclerc, “la théorie des genders se trouve actuellement en crise et provoque des remises en cause de la part de ses concepteurs, comme Judith Butler. En effet, on finit par s’apercevoir que c’est la structure morale fondatrice de notre humanité qui se trouve finalement détruite par l’arbitraire. Le refus des interdits les plus structurants débouche sur un nihilisme absolu qui permet toutes les transgressions, notamment celles qui se sont produites sous la férule totalitaire au XXe siècle.”

Dès que j’ai appris cette effrayante nouvelle, j’ai aussitôt posé une question écrite à Luc Chatel. Je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites données à ma démarche. En attendant, vous pouvez signer la pétition lancée par la Fondation de Service politique.

Articles liés

20 commentaires

  1. L’homo sapiens se divise en deux catégorie : l’homme et la femme car l’homo sapiens est un mammifère doté de Dimorphisme sexuel comme chez de nombreuses autres espèces animales. Par instinct de reproduction, la sexualité majoritaire est l’hétérosexualité. Cependant, l’homo sapiens a développé au cours de son évolution une psychologie très complexe ce qui explique l’homosexualité et la transsexualité. Cette théorie de genre se base sur des données scientifiques, elle a été enseignée dans de nombreux pays sans que cela ne pose de problèmes qu’aux créationistes religieux qui réfutent la diversité sexuelle dont l’évolution a doté à l’homme.

  2. Vous avez très bien fait. Mais il est tout aussi stupéfiant que vous apparteniez à la même famille politique que ce ministre qui a laissé faire cette saleté.

  3. @ titus:
    L’homme est naturellement attiré par la femme: c’est un instinct venant de son cerveau primitif. Vous parlez de “psychologie complexe” alors que l’homosexualité était une maladie jusqu’à ce que François Mitterrand en ait décidé autrement…

  4. Bravo Titus!
    Les minorités qui ne sentent pas attirées par le sexe opposé, doivent avoir les mêmes droits que les autres car les mêmes devoirs ça ils les ont! indigne de notre pays droits de l’Homme!
    La majorité on sait très bien que si elle n’est pas éclairée, si elle n’est pas humaniste, peut donner le commandement aux pires dictateurs et déclarer, par exemple, que les minorités sont malades ou inférieurs (Noirs) et les persécuter :aucune objectivité la droite réac!

  5. @ Thibault: “L’homosexualité est une maladie”

    Je tombe à la renverse !!!! Vos propos sont désolants !!! Si c’est une maladie, comment vous faites pour la soigner??? Vous prescrivez quel médicament??? Je suis abasourdi. Quelle tolérance dans vos propos. L’homosexualité n’est pas une maladie, on ne décide pas de l’attraper ni de le devenir.

  6. L’Ecole est elle le lupanar de la « République irréprochable » voulue par M. SARKOZY (dont on attend toujours le premier signe !) ? Voilà surtout qu’elle devrait être la question, M. VANNESTE.

    Force est d’observer, en effet, que le Ministre de l’Education Nationale se souci bien plus de pseudo homophobie – et quand bien même, serait ce un crime que d’avoir peur ? (tant que cela n’affecte pas le public, je ne vois pas où est le problème) – et plus encore de la sexualité (à en croire le Ministre, débridé) de nos jeunes pousses…Que de l’éducation proprement dite !

    En témoigne les moyens mis par l’Etat et les collectivités territoriales – la surenchère est de mise d’un coté comme de l’autre – pour pourvoir chaque établissement scolaire en distributeurs de préservatifs, pilule du lendemain, conseils bienveillants du planning familial subventionné par l’Etat pour avorter et maintenant la nouvelle lubie du pass contraception ! (Là encore, la cohérence de l’action gouvernementale est à chercher)

    Pendant ce temps là…L’éducation, proprement dite, je devrais en faite parler d’instruction, elle, est plus que négligée ! On est, en effet, très très loin des objectifs affichés de la RGPP en la matière ! Parce que, très sincèrement, l’amélioration de la réussite scolaire (diviser par 3 le nombre d’élèves en échec), le développement de nouveaux services d’accompagnement des élèves du primaire jusqu’au supérieur, et la modernisation de la « gestion des enseignants, afin d’améliorer les modalités de leur recrutement et de leur formation », restent des chimères…Plutôt que des faits !

    Qu’a t on aujourd’hui ? (« Gràce » à la RGPP)

    **des suppressions de postes sans lien avec les taux de scolarisation dans notre pays – il faut être un peu cohérent : soit nous avons un fort taux de natalité depuis 10/20 ans (les données changent selon le Ministre) et dans ce cas les postes d’enseignants doivent augmenter sur la période (avec un décalage normal) ; soit nous ne faisons pas de bébés et dans ce cas il faut supprimer des postes – qui ont pour conséquence la difficulté, observée de la maternelle jusqu’au secondaire, de remplacer un professeur malade ou en formation, et l’apparition de situations ubuesques où l’on demande à un professeur de lettres de remplacer un professeur d’allemand ! Ou aux parents d’accepter pour enseigner à leurs enfants, des (jeunes) gens, qui n’ont jamais été formé ! (Et ne le seront jamais)

    Si l’on considère le concours sans valeur, et la formation à l’enseignement – avec notamment l’essentielle maîtrise de la classe, au niveau disciplinaire certes, mais aussi éducative – alors pourquoi exige t on des Français qu’ils passent le permis ? Et des cadres qu’ils aient plus que le bac ?

    Je rappelle – aux parlementaires qui l’ignoreraient – que l’école est une Institution républicaine, dont l’accès est censé être fourni par l’Etat ! Et l’instruction est un des droits fondamentaux de l’Homme, reconnu tant par notre Constitution que par les traités (de Lisbonne notamment) afférents à celle ci ! Et ce droit – à l’instruction (et par là même à des enseignants réels) – est correlé à l’égalité en droit.

    **Des sur remplissages de classes – l’OCDE tâcle à ce sujet le Gouvernement (et non « la France ») – qui de l’avis de tous (dixit la Commission Européenne et l’OCDE) nuisent à la qualité de l’enseignement (voilà pourquoi notre pays continu de baisser en matière scolaire)

    **Des suppressions d’options et de matières essentielles telles que la physique dans les sections STI, et l’Histoire et la géographie en terminale ! Après, on s’étonne que les Français aient quelques difficultés à percevoir leur identité ou à s’assimiler ! Cherchez l’erreur !

    **Des pseudos profs au rabais : plus de 10 000 jeunes « professeurs » ont été placés sans aucune formation pédagogique face à leurs élèves. Comme l’explique M. CHATEL : « les nouveaux enseignants stagiaires ne sont pas laissés seuls, sans recours, face à leurs élèves : ils disposent de vidéos leur apprenant le métier ». Bah tiens, chacun sait que les vidéos font tout ! Finalement, prenons le Ministre à son propre jeu : un ordinateur sera bien plus performant que lui, et incontestablement moins cher !

    M. CHATEL assure maintenant – bien que les rectorats soient attaqués par des parents/contribuables qui ne s’en laissent pas compter – que les jeunes profs sont formés sur place !

    La vérité, est toute autre : les directeurs d’école et les enseignants ayant autre chose à faire que former leurs collègues – surtout pour un sous salaire n’équivalent même pas au SMIC ! – le jeune prof va suivre le même chemin que les jeunes parlementaires ou les universitaires : sélection en première année. Sauf qu’un député on l’a pour cinq ans (au moins), un universitaire trois ans, mais un prof pas moins de 44 ans ! Autant dire que les dégâts à venir sont colossaux ! Il était quoi chez LOREAL M. CHATEL ? Cost Killer ?

    En parlant de coût justement, pendant que le Ministre se rengorge sur les moyens mis pour favoriser la sexualité de nos prépubères ou pas…La RGPP s’avère un bel échec. Ainsi, si l’on considère les 3 ans – grosso modo – de cette régression, on observe que l’économie budgétaire réalisée est d’environ 2 milliards d’euros…Pas de quoi pavoiser donc, au regard du Ministère, et plus encore du budget général !

    Par ailleurs, cette RGPP a conduit a la stagnation ou à une diminution des services rendus…Je rappelle que la RGPP a pour vocation, non pas seulement la pseudo rigueur budgétaire, mais aussi l’amélioration desdits services publics !

    Mais peut être est ce l’objectif final de cette odieuse politique est bien cela : perturber les services publics…Pour contenter (les lobbys à) Bruxelles ! Lesquels réclament l’ouverture à la concurrence pour tous les services (directive des services)

    Vu les résultats époustoufflants obtenus grâce à l’ouverture à la concurrence de l’électricité (toujours plus chère), et du transport férroviaire (toujours moins de gares et des primes aux amendes !) on peut présager du pire pour l’éducation nationale, la santé, ou la recherche !

    « Le problème que nous avons en France, c’est que les gens sont contents des services publics. L’hôpital fonctionne bien, l’école fonctionne bien, la police fonctionne bien. Alors il faut tenir un discours, expliquer que nous sommes à deux doigts d’une crise majeure ». (M. DUTREUIL)

    Un discours, oui…On ne saurait mieux dire !

    D’un coté on endoctrine nos jeunes…De l’autre on tue l’école publique. N’y aura t il pas un député courageux pour dénoncer cette casse ? C’est bien, M. VANNESTE, de poser des questions à M. CHATEL sur la théorie du genre – et je partage totalement votre avis – mais pourquoi ne voyez vous pas que cela procède d’une globalité ? Donner à la France le « modèle américain » en matière d’éducation : des écoles publiques pourries, un système à deux voire trois vitesses, et du sexe à gogo ?

    Et j’ai – enfin – envie de vous dire : quand allez vous demander des explications en loi des finances ? Parce qu’il faut bien financer cet enseignement du “genre” ? Alors pourquoi avoir souscris au budget finançant ce que vous dénoncez ?

    Serait ce le même principe que pour la Turquie ? Soit disant l’UMP est contre, mais la majorité vote les crédits pour son entrée ? Cherchez l’erreur !

    Je me répète mais…Un tant soi peu de C.O.H.E.R.E.N.C.E serait bienvenue !

  7. Vous êtes sérieuse ? Vous croyez réellement que la France est le pays des droits de l’homme. Les droits de l’homme tous les pays ou presque en parlent, mais personne ne les applique. L’homosexualité est autant normal que le pied bot ou la bosse dans le dos le sont…
    Vous parlez des mêmes droits. C’est quoi les mêmes droits???? Ils les ont. Le seul droit qu’ils n’ont pas c’est de se marier et d’adopter des enfants… Et cela me parait sain. Car le mariage c’est un homme une femme. De tolérance en tolérance on en arrive à des aberrations telles que cet allemand qui a voulu se marier avec sa chatte.

  8. Bonjour je n’entends pas Marine Lepen sur ce sujet; elle qui est si réactive pour d’autres sujets. Peut être que l’avenir de nos enfants ne la concerne pas

  9. En parlant du ministre de l’éducation nationale; ce matin sur BFM il a été incapable de répondre à la question de Bourdin un calcul de CM2: 10 articles coutent 22 euros, combien pour 15 articles. Quel modèle!!!

  10. Et, pour anesthésier le cerveau des lycéens et donc les dissuader de s’opposer à ce cours de national-socialisme, France 2 a diffusé ce soir un reportage créant un amalgame entre le phénomène de mode “Facebook” et l’idéologie homosexualiste de la gauche.
    Donc, Nicolas Sarkozy a eu mille fois raison de retirer au service public audiovisuel ses recettes publicitaires après 20 heures puisque les entreprises n’ont pas le droit de financer les campagnes électorales.

  11. Julia,

    Certains voient des sionistes partout (sites musulmans en particulier et les catholiques intégristes mais aussi l’extrême-gauche) pendant que d’autres comme Thibaut voient des rouges partout.
    2 pathologies identiques sur le fond et cela quoique vous leur présentiez comme études, ils ne verront que leurs obsessions. Parfois c’est rigolo pour nous, sinon c’est lassant.

  12. @ Julia:

    ” En effet, alors que la société poursuit son évolution, de nombreux types de travestisme existaient au sein des nombreux clans présents sur l’étendue du globe. ”

    C’était le cas dans le clan des nazis et je pense immédiatemnt à Herrman Goering !

    @ CoolMan:

    ” d’autres comme Thibaut voient des rouges partout. ”

    (…) La pathologie que vous invoquez va-t’elle me mener à l’internement psychiatrique, remède contre la dissidence en Union Soviétique ?

  13. CQFD quand je dis que vous êtes malade avec ces rouges…hallucinations? ou mauvais relents d’une vie antérieure pas digérée 😀
    Non je ne suis pas un rouge, vous me faites juste rire! c’est pas dangereux 😉

  14. @ Titus
    Je ne suis pas créationniste, je suis prof en lycée et père de famille. A ce titre si mes enfants se posent des questions ils auront des réponses en temps voulu, mais pas quand et de la façon que l’entendent des enseignants qui exposeraient les délires du gender. Je n’ai pas l’intention de perdre mon temps à disserter sur la question ce qui m’importe c’est que l’on respecte le rôle éducatif des parents.

  15. @ CoolMan:

    ” Non je ne suis pas un rouge, vous me faites juste rire! c’est pas dangereux ”

    Mais le rire est aussi un instrument de vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.