Cantonales 2011 : le ni-ni

Dans Libération de ce jour : “cantonales : le FN affole la droite”

Voir également la vidéo sur lefigaro.fr :

Articles liés

4 commentaires

  1. Ce matin j’ai regardé – bien malgré moi car j’étais aux urgences pour mon épouse, qui heureusement est stable à présent – la matinale sur canal +.

    L’invité d’honneur était J.M Copé. Au cours de l’émission, on lui a demandé d’expliquer la position de l’UMP.

    Cette fois ci – ho miracle ! – J. M. C était un peu plus…COHERENT. A l’entendre, l’UMP appelle à voter pour le PS…Sauf dans les cas où les élus socialistes seraient à ce point affreux, que l’abstention serait plus en phase avec les aspirations républicaines du parti.

    Voilà une position, un peu plus claire…Même si toujours très difficile à comprendre – peut on se plaindre de l’abstention et trouver normal d’appeler ses électeurs à s’abstenir, même au “cas par cas” ? – pour moi.

    Ce que je trouve fort dommage, dans toute cette “affaire” du “ni ni” c’est que (mais peut être est ce à dessein ?) l’UMP a tout fait pour nationaliser un scrutin…Que vraisemblablement le parti voulait, pourtant, gardé très local.

    -Les plus hautes autorités de l’Etat – Parlementaires, Premier Ministre, Ministres, Président – se sont, en effet, invités dans un scrutin purement local (aux dires de J.M.C)

    -Au lieu de s’en remettre à chaque fédération – cela sert à cela en principe non, une fédération ? – pour déterminer la position à déterminer, en fonction de la situation locale…L’UMP a choisi de défendre une position nationale…Qui est incohérente en elle même ! On ne peut pas avoir une position”nationale” tout en demandant le “cas par cas” !

    -Au lieu de temporiser – en étant aussi neutre que possible – M. Guéant a outrageusement travesti sa charge. Quand on est Ministre de l’Intérieur, on ne prétend pas 1) que la “majorité” s’est bien défendue…Alors qu’on explique que le scrutin local n’a pas d’ambition nationale 2) on ne comptabilise pas les voix de partis de “droite” qui ne font pas parti de la “majorité” : ne serait ce que parce que les électeurs en ont ras le bol de se voir priver de leur voix 3) on ne fait pas d’amalgame avec des situations différentes

    La stratégie de l’UMP est pour le moins difficile à comprendre. Encore plus ce voeu de nationaliser un scrutin qu’on a tout fait pour localiser ! Même si, maintenant, je reçois la visite de candidats “divers droite” (centriste si vous préférez ou UMP sans étiquette…Le temps du scrutin) qui m’affirme que je devrais voter pour eux…Parce que M. SARKOZY est entrain de faire le ménage en Libye.

    Le lien avec les cantonales ? Oui, vous aussi vous cherchez ?

    Juste pour en revenir à la Libye…Serait il possible de demander à M. FILLON de “recadrer” son Ministre Guéant ?

    Ce dernier, manifestement mécontent de ne pas avoir réussi à priver M. Juppé de Ministère…Cherche à présent à l’affaiblir par des prises de position qui n’ont rien à voir avec sa fonction !

    M. Guéant semble oublier qu’il n’est plus le “Cardinal” mais un “gouverneur” de M. FILLON. Par conséquent, merci de bien vouloir demander à M. FILLON de faire en sorte que ses Ministres s’expriment sur les sujets qui les concernent.

    Autant je ne suis pas choqué (comme les journalistes ou les bonnes âmes) par le fait que M. Guéant ait utilisé le terme “croisade” pour parler de l’action de M. SARKOZY…Autant il est particulièrement malvenu que M. Guéant, sous prétexte de répondre à une interview, enfonce son collègue des Affaires Etrangères, avec des propos bien peu diplomatiques – était ce utile de donner raison à M. POUTINE ? – simplement parce que sa tête ne lui revient pas, au risque de faire perdre à la France (et à M. SARKOZY) le “gain” politique de ladite action ?

    A quand une consigne simple mais au combien espérée de la part de M. FILLON ? A savoir : “quand un journaliste vous interroge sur une thématique qui concerne autre chose que votre Ministère…Dites que vous ne pouvez pas vous prononcez, et indiquez la personne référente pour ladite thématique”.

    M. Juppé a l’élégance de ne pas mettre de pierre dans le jardin de M. Guéant…Est ce si difficile d’obtenir la réciproque de la part de M. Guéant à l’égard de M. Juppé ?

    Dans le même temps, quand le Parlement doit il se prononcer sur la déclaration de guerre à la Libye (sous mandat onusien certes, mais c’est une guerre quand même…Où alors les soldats font désormais de l’occcupation armée ?) ?

    A ce jour, aucun vote ne semble prévu…En dépit de la révision constitutionnelle de 2008. Le Gouvernement craindrait il d’avoir sur une question pourtant aussi consensuelle…Perdu sa “majorité” ?

    Je ne comprends pas cette absence de vote. La Belgique n’a pas de Gouvernement…Mais ses députés votent la déclaration de guerre. En France…La représentation nationale est exclue d’une décision, pour le moins majeure !

    Est ce à dire que les cantonales, et le choix au combien majeur de l’UMP…Surpasse les décisions nationales ?

    Y compris celles présentées comme “majeures” par M. FILLON ? Tant sur le plan extérieur…Qu’intérieur ?

    Si le chômage est la priorité du Gouvernement…Comment expliquer l’incroyable silence du même Gouvernement sur la situation pour le moins difficile des Français ?

    Et si le pouvoir d’achat est encore une promesse non reniée…Comment expliquer que ledit Gouvernement nous matraque à coup de taxes en tout genre, assortie d’augmentation du gaz, du pétrole (99% du prix du pétrole correspond à des taxes nationales) et de l’électricité ?

  2. A force de faire une politique de gauche, notre Président perd ses électeurs.
    Il promet l’émigration choisie et nous retrouvons des enfants mendiants au pied des feux rouges.
    Il est trop entouré de hauts fonctionnaires qui ne pensent que budget et non objectifs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services