Chaos japonais et énergie nucléaire

Interrogé par le site internet des Nouvelles de France sur les évènements au Japon et le nucléaire, voici mes réponses :

Une réaction au chaos japonais ?

J’ai de l’admiration depuis toujours pour la civilisation, la culture et la dignité des Japonais. Le courage, leur abnégation doivent être un exemple pour nous.

La question nucléaire est réouverte depuis la fin de la semaine dernière. Quelle est votre position sur ce sujet ?

Je suis pour tous les débats et celui-ci me paraît beaucoup plus d’actualité que le débat qu’on nous prépare sur la laïcité. Débattre, c’est quelque chose de sérieux et cela permet d’éviter que les zozos écolos occupent le terrain avec leurs idées superficielles et qu’ils ne surfent sur l’émotion et le simplisme. Attendons de voir ce qui se passe au Japon et tirons-en toutes les conclusions qu’il faudra. Aucune énergie n’est sans danger ou conséquence fâcheuse. Je pense par exemple à la biomasse qui renchérit le coût des aliments donc qui appauvrit les plus pauvres. Nous devons considérer que l’énergie nucléaire a beaucoup d’avantages. Par exemple, elle est dé-carbonée donc ne réchauffe pas la planète. Je ne suis bien entendu pas hostile à la multiplication des options et prêt à considérer que l’énergie nucléaire n’est qu’une option parmi d’autres.

Articles liés

10 commentaires

  1. Et contrairement à ce qu’a déclaré tout à l’heure Carole Gaessler sur France 3, il n’y a pas de catastrophe nucléaire à Fukushima.
    En effet, la hausse constatée de radioactivité s’explique par l’évaporation de l’eau des piscines de confinement des barres de combustibles usagés. Or, cette eau n’est pas maintenue à bonne température parce le circuit de refroidissement a été endommagé par le tsunami.
    Une fois encore, l’idée s’impose que les journalistes du sévice public se servent de toute catastrophe naturelle lorsqu’ils veulent diaboliser l’énergie nucléaire.

  2. OUI, vous avez raison,je suis une écolo de droite, j’étais à Génération Ecologie, ne laissons pas son plus dans ce domaine, toute la place aux gauchistes.
    Mais arrêtons de faire des centrales sur des zones sismiques,qui peuvent déboucher sur un désastre.
    J’ai vécu un tremblement de terre à 6ans, c’est horrible.
    Je suis née à Orléansville où il a eu lieu en 1954.
    J’en fais encore des cauchemars à la faveur d’évènements qui me le rappellent.
    Mon Maire-Député aussi-, lui, construit des parkings sous la mer et qui sont régulièrement détruits…et reconstruits aux frais des contribuables.
    Il en a un 2ème en projet alors même que le précédent connait des destructions régulières.
    Errare humanum est, sed perseverare diabolicum…Hélas la décentralisation et les Préfets complices laissent faire…
    Je suis pour le nucléaire qui est “propre”mais avec une grande prudence et en ne négligeant aucune autre voie.

    Cordialement

  3. Je crois que l urgence maintenant est ce qu on peut faire pour les Japonais , et pas de se soucier des bobos écoos qui se servent de cette tragédie …
    Une réaction au chaos japonais ?
    Un article : ” Dans beaucoup d´autres sociétés, le chaos provoqué au Japon par le double cataclysme de vendredi se serait accompagné d´un dérèglement général, de scènes de pillages, d´actes de violence, d´accès d´hystérie. Rien de tout cela dans l´Empire du Soleil levant………….”

    Admirables Japonais
    http://www.lalibre.be/actu/international/article/649122/admirables-japonais.html

  4. Notons au passage le silence ASSOURDISSANT des défenseurs des sans papiers, roms etc ….. quant à LA SITUATION de ces pauvres gens qui vivent un désastre ..
    Ecoeurant .
    Les Japonais sont sans doutes trop bien élevés, discrets, courtois, méritants ..pour eux ….

  5. Sinistrés dans une école au Japon: “Un pour tous et tous pour un”

    “Aidons-nous les uns les autres. Un pour tous et tous pour un”, proclame la pancarte accrochée dans le hall de l’école où un millier de sinistrés se serrent les coudes après avoir tout perdu dans le tsunami du 11 mars.

    L’atmosphère est calme et feutrée dans le collège Daiichi, où les cours se sont brutalement arrêtés lorsque des vagues monstrueuses ont balayé la ville portuaire de Rikuzentakata, dans la préfecture de Miyagi. “Je ne sais pas si c’est le caractère japonais ou juste celui des habitants d’ici, mais personne ne se plaint. Tout le monde essaie de faire de son mieux”, se félicite Tsutomu Nakai. Cet homme a laissé de côté ses responsabilités de patron de la chambre de commerce locale pour prendre en charge, avec une équipe de 21 volontaires, les opérations de secours dans ce centre d’hébergement. Un millier de personnes sans logis y ont trouvé refuge……………………..

    http://www.rtlinfo.be/info/monde/international/783961/sinistres-dans-une-ecole-au-japon-un-pour-tous-et-tous-pour-un-/tab:comment/#commentFormContent

    http://urgence.japan-community.com/

  6. François Fillon a botté en touche la taxe carbone il y a plus d’un an et c’est un fait que l’abondante neige tombée dès la fin du mois de novembre dernier tient toujours http://www.youtube.com/watch?v=rr1gsVWQoRo .
    Ainsi contraints d’abandonner -par la force des choses- l’hypothèse du réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine, les Grünen se rabattent sur l’opposition au nucléaire sans catastrophisme puisque la CGT ne suit pas le mouvement http://www.fdesouche.com/208384-la-facture-edf-va-s%e2%80%99envoler-apres-mai-2012 .
    A l’approche de l’été… les pastèques se vident !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.