Le piège à c… du PS

Articles liés

4 commentaires

  1. Je confirme ma totale approbation de votre proposition.
    Elle est on ne peut plus logique et de bonne politique réaliste. Désormais c’est vrai en 5 éme République corrigée quinquennat, la dichotomie gauche-droite est incontournable de fait. La césure se fait à un point du centre pour donner deux camps, l’un à partir de ce point jusqu’à l’extrèmité gauche et l’autre symétrique jusqu’à l’extrème droite.
    D’ailleurs je ne vois pas comment les socialistes pourront sortir de leur dilemme (anti capitalisme ou pas) s’ils ne reconnaissent pas pour eux-mêmes cette réalité en ressortant le coup du programme commun avec Mélenchon et companie.
    Dans l’avenir, tout dépendra donc de la position politque de ce point du centre. Sera-t-il un peu plus à gauche ou un peu plus à droite. On aura peut-être moins d’abstention de ceux qui n’ont pas de choix à condition que chaque camp reconnaisse franchement sa pluralité.
    Quant au FN, le parti, il faudra bien qu’il choisisse enfin. Veut-il avouer clairement qu’il veut paryiciper à gouverner, donc le camp qu’il veut faire gagner ou bien se contentera-t-il de quelques élus dans les élections mineures pour alimenter en euros sa caisse de bord et se maintenir ?
    M. Vanneste, comme en d’autres circonstances, vous n’avez qu’un tort, c’est d’avoir raison trop tôt et d’avoir d’être si logique que cela choque les frileux.
    Et puis, si le FN, le parti et ses dirigeants, est vraiment hors la loi (on ne sait jamais avec toutes ces nouvelles lois sur le bien-parler républicain), pourquoi ne pas l’interdire afin de l’empêcher d’égarer des électeurs. Ils ne sont pas tous des sympathisants que je sache.
    Qui veut donc diviser la France ? Ceux qui se disent unis et de droite ou ceux qui depuis presque un demi-siècle ont décréter l’ostracisme de cette partie de l’électorat qui par défaut d’autre solution prête ses voix aux candidats du FN et au gré des circonstances locales.
    Tenez bon M. Vanneste. Nombreux sont ces électeurs qui ne sont pas que des va-ten guerre ou des racistes ou des calotins revanchards ou d’affreux capitalistes exploiteurs. Souvent ce sont de durs travailleurs en plus que 35 heurs ou moins, qui refusent l’assistance étatique, qui mettent toute leur avoir dans une PME ou une PE. C’est pour cela qu’ils ont besoin, eux, des services régaliens de la république dans un pays en ordre de marche (et non de la mascarade actuelle) et qu’ils sont prêts, eux, à payer le prix fort es impôts, du respect des lois et d’une hiérarchie d. Discipline que d’aucuns, les anarchistes qui s’ignorent, pensent qu’elle trop forte, qu’elle est dangereuse, qu’elle mène au coup d’Etat, à la dictature, au fascisme.
    J’espère que mon parti l’UMP ne va pas encore “flirter” avec le piège fameux et génial du Florentin et de ses imitateurs, fussent-ils de droite
    Paul R. Callens

  2. L’UMP n’aura pas le choix : soit alliance avec le FN soit aller pour longtemps dans l’opposition.Monsieur C. Vanneste a l’analyse et l’esprit de survie qui semblent faire défaut à ses collègues de l’UMP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services