Le don du sang : grande cause nationale 2009

Dimanche dernier, je me suis rendu à Halluin, ou 165 donneurs de sang étaient mis à l’honneur au nom du ministère de la santé pour avoir manifesté un geste de solidarité et avoir contribué à sauver des vies par le don du sang à titre bénévole. Après avoir insisté sur l’importance de donner son sang (seulement 5 % de la population participe à ce geste de solidarité), j’ai, à mon tour au nom de la représentation nationale, félicité et remercié ces généreux donateurs (voir article de Nord Eclair).

Vous le savez, depuis 2006, je milite ardemment pour que le don du sang soit déclaré grande cause nationale. En effet, le sang ne peut pas être fabriqué : dans certaines situations critiques (intervention chirurgicale, accident de la route) et pour de nombreux malades (leucémie, hémophilie, grands brûlés), il manque cruellement. Donner son sang c’est sauver des vies humaines. Grâce aux dons de sang des habitants de Madrid le 11 mars 2004, de nombreuses vies ont été sauvées. Si le don du sang est un acte gratuit, anonyme, responsable, volontaire et bénévole, c’est surtout un acte de générosité qui doit être encouragé par des campagnes d’information actives.

C’est pourquoi l’attribution du label Grande cause nationale est censée propulser le don du sang sur le devant de la scène politique, médiatique et citoyenne. C’est un geste politique qui engage le gouvernement, une reconnaissance de l’urgence à agir sur les terrains de la prévention, des droits des malades et de la recherche.

C’est dans ce sens que j’avais déposé en 2006, en 2007 et en 2008 une proposition de loi, cosignée par plus de 100 collègues de la majorité (voir ici la liste), allant en ce sens. Après avoir écrit à François FILLON sur ce sujet en septembre dernier, celui-ci a décidé d’accéder à ma requête et à celle des nombreuses associations : il a déclaré le don du sang, d’organes, de plaquettes et de moelle osseuse Grande Cause nationale 2009.

Je suis fier d’avoir contribué à cette décision.

Articles liés

3 commentaires

  1. Personnellement, je donne mon sang, et mon épouse également. Vous même l’avez vous donné Monsieur Vanneste…Ou bien vous êtes vous contenté de “féliciter” les autres ?

    Quand on interroge les citoyens, sur la question du don du sang, il y a souvent des réticences, que j’ai un peu listées :

    1. La peur de la transmission de maladies à travers le don du sang : l’affaire du “sang contaminé” est toujours dans les esprits (et on sait que Monsieur Juppé s’en est sorti sans coup férir…) et la question du SIDA accentue le problème : comment savoir, en effet, si un seropositif ou une personne dite “à risque” (les couples de même sexe selon eurostats) ne vous contamine pas ?

    2. L’absence d’exemplarité des élus : je le dis et le répète…Rien de grand ne peut se faire sans exemplarité. Oui, c’est très bête, mais c’est ainsi. Quand l’Assemblée Nationale mange des volailles en pleine grippe aviaire…Les consommateurs sont plus “rassurés” que s’ils entendent 30 communiqués gouvernementaux leur assurant que les volailles sont saines.

    Quand les Ministres font des enfants, quand le Premier Ministre montre l’ex en déployant son énergie à satisfaire son épouse…Et bien non seulement c’est un sujet de fierté pour les Français (que voulez vous, la France est gaillarde!!) mais en plus çà donne envie aux Français de passer à l’acte (même si évidemment, l’exemplarité ministérielle n’est pas la seule motivation)

    On entend Monsieur Fillon nous expliquer que la sauvegarde de la planète est déclarée grande cause nationale (une de plus!)…Et faire la prêche du développement durable. Monsieur Fillon ferait pourtant mieux de “covoiturer” ses Ministres (pourquoi ne pas louer une limousine ou deux pour amener les Ministres à Matignon ? Ou encore un bus ? (Les Ministres n’habiteraient ils donc pas tous Paris?))

    Même chose du coté du Parlement, bien peu exemplaire en la matière. Députés et sénateurs qui venez à pied au Luxembourg et au Palais Bourbon levez le doigt ? Ha…Personne ? Bon. Ceux qui viennent en tram ? En bus ? En metro ? Ha…Personne ?

    Ne me dites pas qu’il est impossible, à notre époque, que les élus de la circonscription truc…Prennent les mêmes jours pour visiter “leur” circonscription…Et pour rentrer à Paris ! Et voilà : au lieu d’avoir 577 députés dans les embouteillages, chacun dans leur voiture…Un groupe de dix à pourquoi pas trente députés…Allant dans leur circonscription en bus ? Et rentrant de la même manière à Paris ?

    On sait le faire partout en France…Sauf chez les élus ! Cherchez l’erreur !

    Pour le don du sang, c’est un peu la même chose. Les élus prêchent souvent…Mais ne passent pas souvent à la quête. Oui, oui, le don du sang c’est formidable…Mais passez devant mon bon Monsieur…

    Si tous les élus allaient se faire ponctionner un peu de sang…Les citoyens y iraient plus facilement. Raisonnement logique : si mon député a pris le “risque” d’y aller…Et qu’il a fait son “don” dans “sa” circonscription (et non à l’Assemblée ou au Sénat) au milieu des autres personnes qui attendent…Il y a forcément un “effet élu”.

    J’ai souvenir, pour ma part, d’une journée du don du sang où le maire était venu dans la matinée, et était resté toute la journée. Et bien le bouche à oreille à fonctionner ! Les citoyens ont afflué, et au passage demandaient au maire tel ou tel renseignement, service, etc…Sans parler de citoyens qui venaient simplement discuter avec le maire de tout et de rien.

  2. Mes parents donnent leur sang depuis presque 30 ans , j’aimerais pouvoir en faire autant .
    Seulement ma “communauté” est considéré comme une population a risques .
    Étant bien séronégatif , je n’ai donc aucun moyen de diffuser le sida mais j’ai peur de la fameuse question écrite sur le papier d’inscription (bien qu’étant anonyme) qui me refusera tout don du sang.
    Étant pourtant de groupe sanguin B- , groupe rare , je suis un combattant de la défense de la vie humaine (rire) et souhaite plus que jamais aider mes semblables .
    Dans mon cas que puis-je faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services