Le succès de l’Opération Campus Grand Lille

Valérie PÉCRESSE, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé aujourd’hui que 110 millions d’euros seraient alloués au projet Campus Grand Lille.

Voici les informations que nous a transmises aujourd’hui Valérie PÉCRESSE :

Cette somme recouvre les frais engagés au titre des études préalables et des constructions, ainsi que les provisions pour les réparations et le gros entretien des infrastructures sur la durée.

Le projet prévoit de structurer le Campus Grand Lille en 7 pôles scientifiques :

– Technologie de l’information et de la communication, dont les activités de recherche et d’innovation sont regroupées dans l’IRCICA (institut de recherche en composants et systèmes pour l’information et les communications avancées)

– Biologie et santé, avec des spécialités sur le cancer, le diabète et les maladies métaboliques, les composés bioactifs des médicaments, la maladie d’Alzheimer, l’épidémiologie moléculaire et l’immunologie, les maladies inflammatoires et liées à l’environnement

– Chimie – Matériaux, dont les équipes de recherche sont regroupées au sein de l’institut Chevreul, qui a le potentiel pour devenir un pôle d’excellence international

– environnement

– sciences de l’homme et de la société, avec la création de la maison européenne des SHS

– Mathématiques et Mécanique

– Physique

Quant au volet immobilier du projet Campus Grand Lille, il fait la part belle à la vie de campus, puisqu’il vise à réaliser des bibliothèques modernes, ouvertes sur la cité, et proposant des services innovants aux étudiants, aux chercheurs, aux entreprises, et notamment :

– un learning center « innovation et pôles de compétitivité », projet emblématique des synergies entre monde universitaire et entreprise, placé au centre de la cité scientifique

– un learning center « maison régionale de l’archéologie », sur le site du pont de bois, et basé sur la restructuration de la bibliothèque universitaire

Le projet permettra de faire l’état des lieux des logements étudiants et de débuter la rénovation de 2 700 logements et la construction de 3 500, en commençant par réhabiliter les chambres sur la cité scientifique et créer des chambres sur le site du pont de bois. Il permettra de réhabiliter et de mutualiser les installations sportives entre les universités, les écoles, les collectivités territoriales et les entreprises. Enfin, les places de restauration et de densifier l’offre de services aux étudiants et aux personnels, notamment par la création d’une maison de campus sur la cité scientifique.

Cela fait plusieurs mois que je me bats afin que ce projet aboutisse et je me félicite de cette annonce. Cela permettra à notre région et à la Métropole de renforcer l’attractivité et la visibilité de l’enseignement supérieur français, notamment en améliorant l’accueil des étudiants et la qualité immobilière de l’offre.

Exprimez vous!