Casque pour les cyclistes (QE 9708)

M. Christian Vanneste attire l’attention de M. le secrétaire d’État chargé des transports sur le fait que la sécurité routière envisage de demander au législateur de rendre le casque obligatoire pour les cyclistes, en limitant dans un premier temps la tranche d’âge concernée. Cette généralisation du casque a entraîné une baisse, dans les pays qui l’ont adopté, de 30 % du nombre de cyclistes. Il souhaiterait donc connaître la position du Gouvernement sur ce sujet.

Texte de la réponse : Le Gouvernement attache un grand prix au développement de l’usage de la bicyclette en France. Les initiatives de nombreuses municipalités et les débats organisés dans le cadre du Grenelle de l’environnement confirment le vif intérêt des concitoyens pour ce mode de transport. Le vélo apparaît désormais, sans conteste, comme l’un des pivots d’une politique de mobilité durable. Afin de promouvoir l’usage du vélo, les pouvoirs publics se doivent d’améliorer, notamment, la sécurité des cyclistes. Les statistiques montrent, en effet, avec constance qu’ils font partie des usagers de la route les plus vulnérables. Aucune proposition ne doit donc être écartée a priori, qui pourrait permettre aux conducteurs de bicyclette de circuler dans des conditions plus sûres. L’une des pistes de réflexion est le recours aux équipements individuels de sécurité. Dans son avis du 16 mars 2006, relatif à la prévention des traumatismes crâniens dans la pratique de la bicyclette, la commission de la sécurité des consommateurs (CSC) a recommandé que le port du casque à vélo soit rendu obligatoire pour les moins de quinze ans, ainsi que pour les enfants transportés dans un siège sur une bicyclette. Dans son rapport du 13 juin 2007, le Conseil économique et social (CES) a également recommandé le port du casque à vélo. Ces propositions, et les arguments qui les fondent, doivent faire l’objet d’un examen approfondi. Elles alimentent actuellement les réflexions préparatoires au prochain comité interministériel de sécurité routière. Le Gouvernement mesure l’ensemble des enjeux liés au développement de l’usage du vélo et adoptera une approche équilibrée.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services