Le Monde arabo-musulman, un baril toujours plus dangereux. (IV)

golf

L’intervention russe en Syrie a atteint ses principaux objectifs. La guerre n’est pas finie, mais le but visé et répété à satiété par les opposants syriens et plus encore par leurs soutiens occidentaux, arabes et turc, qui consistait à régler le sort de Bachar Al Assad, n’est plus d’actualité. Le[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le Monde arabo-musulman, un baril de plus en plus dangereux ? (III)

echecs

L’intervention russe dans la « guerre civile » syrienne est l’événement de loin le plus important depuis le « Printemps arabe ». La Russie avait laissé faire en Libye. Cette fois, il s’agit de son vieil allié de Damas, là où elle possède un point d’appui naval à Tartous, indispensable pour la présence de[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le Monde arabo-musulman, un baril toujours plus dangereux ? (II)

Chevaldetroie

En 2011, le prétendu Printemps arabe touche la Syrie. Ses voisins n’en sont pas mécontents. La Turquie rêve de remettre ce pays sous son aile protectrice. Elle en a déjà obtenu une partie de la France mandataire en 1939, le Sandjak d’Alexandrette ou Hatay, pour les Turcs, avec la ville,[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le Monde arabo-musulman, un baril toujours plus dangereux ? (I)

saddamabaaoud

Le chaudron du Moyen-Orient ne s’éteint pas. Alors que l’Etat islamique succombe sous les attaques « croisées » de ses ennemis, la mixture que l’on y voit bouillir prend l’apparence d’un affreux brouet immangeable. Lors des interventions américaines en Irak, la lecture de la situation était relativement claire. Les Etats-Unis profitaient de[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Poutine et Trump : la rencontre des Aigles.

trumpoutine

Le Président Donald Trump s’est envolé pour un périple de 12 jours sur les rives asiatiques du Pacifique : Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam, et Philippines. Le contexte est à l’évidence d’une densité inégalée. Comme l’avait pronostiqué Alain Peyrefitte, la Chine s’est réveillée. Elle pèse de tout son poids[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Trump, celui qui parle pour son pays. Macron, celui qui parle pour les autres. (II)

trumpmacron

L’organe officiel du microcosme, l’im-Monde, comme disait le général de Gaulle, a applaudi au discours creux et académique de Macron et fustigé celui de Trump qui aurait « rabaissé » l’ONU. L’oligarchie fait, une fois de plus, la fine bouche. Entre un président qui parle des autres et oublie son peuple, et[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Ne pas se tromper d’ennemi ! (II)

saddamabaaoud

Faute de désigner clairement un ennemi, le mandat de Barack Obama a été calamiteux. Il a, en fait, rapatrié l’ennemi, en donnant la priorité au combat de l’Amérique contre elle-même, en privilégiant le progressisme à l’intérieur et donc la lutte contre le conservatisme sociétal et social, tout en prétendant exporter[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Ne pas se tromper d’ennemi ! (I)

terro

La désignation lucide de l’ennemi est le fondement de toute politique responsable. Il y a des ennemis réels, les autres Etats auxquels un Etat fait la guerre, et des ennemis absolus, ceux qui le menacent dans son existence et son identité. Ces derniers peuvent ne pas avoir une forme étatique,[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Macron ou l’autorité sous vide …

autorite

« L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans éloignement ». Cette célèbre citation du Général de Gaulle, dans « le Fil de l’épée » condensée dans sa formulation, s’applique alors au chef militaire que l’auteur oppose volontiers à l’homme politique, tant il pense que ce dernier cherche avant tout à plaire,[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Poutine a gagné en Syrie ?

PoutineJoker

Depuis son désengagement en Afghanistan en 1989, la Russie n’avait cessé de reculer et de subir l’humiliation d’une action unilatérale des Etats-Unis et de leurs alliés jusqu’à ses portes, chez ses anciens partenaires arabes et dans les nouveaux Etats issus de l’effondrement du bloc soviétique et de la dislocation de[…]

Lire la suite »
Mot clés: