Alain Juppé sur Asia Bibi : « vive indignation »

J’ai reçu aujourd’hui la réponse d’Alain Juppé, Ministre des Affaires étrangères, quant au sort d’Asia Bibi, cette chrétienne Pakistanaise condamnée à mort pour blasphème, qui croupit en prison depuis maintenant deux ans (cf ma lettre cosignée par une dizaine de collègues). Alain Juppé rappelle combien la notion de « délit de blasphème » est contraire aux principes des Droits de l’Homme. La condamnation à mort d’Asia Bibi a suscité la plus vive indignation en France, et la Délégation de l’Union européenne à Islamabad en accord avec les États-membres a fait part des ses préoccupations aux autorités pakistanaises.

NB : par ailleurs, j’apprends qu’André Vallini lance une pétition adressée à l’Ambassadeur du Pakistan. Il est important que notre mouvement en faveur d’Asia Bibi dépasse nos clivages partisans. J’ai bien évidemment signé cette pétition.

Mot clés:

9 commentaires

  1. Bellamy Priscille - 21 juin 2011 16 h 47 min

    Merci!!

    Répondre
  2. Dhiver - 21 juin 2011 17 h 33 min

    Merci! Continuez comme ca!

    Répondre
  3. Pingback: Alain Juppé soutient Asia Bibi | Chrétienté Info | Eglise Catholique

  4. Bocquet - 21 juin 2011 20 h 03 min

    Je soutiens totalement cette action urgente
    AB

    Répondre
  5. Lundi Anne Charlotte - 22 juin 2011 9 h 39 min

    Blasphème, le livre d’Asia Bibi, un livre à lire et à faire lire..

    . http://www.livresenfamille.fr/p4535-asia_bibi_blaspheme.html

    L’avenir d’Asia Bibi est la potence. A moins d’une mobilisation internationale exceptionnelle. « Sous cette pression, la Haute Cour de justice de Lahore pourrait faire quelque chose. » explique l’avocat. En France, le sauvetage est mené par Oh! éditions, qui vient de publier Blasphème, un document signé d’Asia Bibi elle-même. Son éditeur et directeur, Philippe Robinet, s’est fait une spécialité de publier des livres qui peuvent infléchir le destin de ceux frappés par l’arbitraire. La gestation du livre est elle-même une aventure. C’est un grand reporter vivant au Pakistan, Anne-Isabelle Tollet, qui a assumé le « je » de la prisonnière après une enquête minutieuse. La journaliste a correspondu avec Asia à travers son mari et son avocat, les seules personnes qui peuvent la rencontrer, en lui posant mille questions sur ses conditions de détention et son état d’esprit spirituel et psychologique.

    Répondre
  6. koné - 22 juin 2011 11 h 10 min

    La liberté de croire comme de ne pas croire est un droit, certes immatériel mais inaliénable.
    Il n’est jamais ringard de se battre pour cela.
    Je soutiens pleinement cette initiative.
    Pierre Koné

    Répondre
  7. SCRIBANTE - 24 juin 2011 17 h 09 min

    « LES RELIGIONS SONT LES CHEMEINS QUI MENENT A DIEU MAIS CE N EST PAS DIEU »Ramakhrishna
    malheureusement certains bourreaux se prennent pour DIEU;

    je suis en union avec AZIA qui est une martyr au 21 eme siècle comme dans d’autres pays.
    L intolérance aveugle certains hommes

    Répondre
  8. NIOCHE - 27 juin 2011 17 h 23 min

    Je suggère que dans sa campagne présidentielle, comme il l’a fait en 2007 pour Ingrid Bettancourt et les infirmières Bulgares, le Président Sarkozy y inclut la libération d’Asia Bibi et sa venue en France avec sa famille

    Répondre
  9. Thibault Loosveld - 11 septembre 2011 17 h 36 min

    http://pascalvittori.com/?p=4575

    Répondre

Exprimez vous!