Pour une meilleure prise en charge de l’autisme

« La France, aux côtés de quelques pays d’Amérique latine, fait encore figure de mauvais élève dans le monde, avec une prise en charge de l’autisme qui n’a pas évolué depuis quarante ans », regrette une maître de conférence à l’université Lyon-II. Le Conseil consultatif national d’éthique soulignait, dans un avis[…]

Lire la suite »