Interrogé aux Quatre Colonnes

Lors du récent débat concernant la LOPPSI, j ‘ai été interrogé concernant le nomadisme: 1410-loppsi-2-qu-est-ce-qui-vous-fait-peur-dans-le-nomadisme

J’en ai profité pour rappeler mon idée de voir créer un registre national. Aujourd’hui, de nombreux pays européens comme l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas ou encore la Suède, tiennent des registres de population ; cela leur permet de mieux mesurer leur population ainsi que les flux migratoires qui traversent leurs territoires.


1 commentaire

  1. Louis Cypher - 28 décembre 2010 16 h 34 min

    brrrr….un fichage généralisé…au regard des hommes politiques « exemplaires » au pouvoir actuellement, auquels on rajoutera l’incompétence et la soumission aux lobbys qui caractérisent l’assemblée nationale, ça fait froid dans le dos. Vraiment.
    Il est tellement facile de considérer les citoyens comme de simples numéros et données statistiques plutôt que comme des êtres humains faisant partie prenante d’un pays…la politique du chiffre prendra ici tout son sens.

    Fichage général que l’on vendra au plus offrant ? Comme celui des cartes grises ?

    Tiens, au fait, en tant que député de la nation, je suis sûr que vous allez vous empresser de décrire la procédure qui permet au citoyen de refuser de voir ses données personnelles obligatoires vendues à des sociétés commerciales. A moins que la perspective de gains passe au dessus du respect des libertés des citoyens. Passque au niveau des préfectures, ca pédale un peu dans la semoule quand tu poses la question….

    Au passage, j’adore cette phrase « Un certain nombre de nomadismes présentent des liens avec la délinquance. Tout le monde le sait. »
    On peut remplacer « nomadismes » par ce que l’on veut : ça se décline à l’infini !!!!
    Du lefebvre de haut vol !

    Répondre

Exprimez vous!