Buzz et langue de bois

Internet, c’est comme la langue d’Esope, le meilleur et le pire, un espace de liberté et de terrorisme intellectuel. Comme il est plus rapide, les autres médias suivent. Ainsi, pendant 24 heures, j’ai été poursuivi par un grand nombre de journalistes : le débat de la Droite Libre sur l‘immigration faisait le buzz… Invité, je l’avais annoncé sur ce bloc-note, et beaucoup en ont déduit que j’en étais l’organisateur. Je n’étais qu’un intervenant au côté de Bruno Beschizza, Jean-Claude Gourévitch, Pierre Cassen, Hassen Chalghoumi, Xavier Lemoine et Alexandre Del Valle. Ce colloque d’abord prévu à l’UMP a dû, en raison de la frilosité tardive du Mouvement, tenter de se replier sur l’Assemblée nationale. Manifestement, malgré le grand intérêt du plateau, certains s’étaient employés à diaboliser la manifestation et ont réussi à terroriser l’UMP puis l’Assemblée.

N’étant pas l’organisateur de cette réunion, et ayant un point de vue différent de la plupart des autres intervenants, comme en témoigne notamment mon opposition à la loi sur le voile à l’école (2004), je déplore qu’une fois de plus le politiquement correct a empêché un débat et porté une atteinte que j’estime grave à la liberté d’expression. Qu’un grand mouvement politique et le Parlement, lieu privilégié de la liberté de parole, aient ainsi reculé me semble un signe inquiétant pour notre démocratie.

Mot clés:

29 commentaires

  1. seb - 30 septembre 2010 10 h 25 min

    Pouvez vous indiquer :
    -QUI a pris la décision de ne pas ouvrir les portes de l’UMP au débat ? (Je suppose qu’il y a une personne référente)
    -QUI décide si un député peut (ou non) inviter quelques personnes à un débat à l’A. N ? Par ex, faut il la « bénédiction » du groupe (ou seulement celle de M. COPE) pour occuper la salle habituellement utilisé par votre groupe politique ?

    Ainsi nous pourrions nous adresser à qui de droit – et comme vous dites, Internet va vite – pour obtenir des explications sur la volte face des uns et des autres…!

    Répondre
  2. Equipe CV - 30 septembre 2010 10 h 37 min

    @ Seb : d’après nos informations, il semblerait que ce soit la présidence qui ait refusé au questeur la réservation d’une salle à l’Assemblée.

    Pour obtenir la salle Colbert, il faut avoir effectivement l’aval du Président du Groupe majoritaire.

    Répondre
  3. seb - 30 septembre 2010 10 h 44 min

    Et pour ce qui est de l’UMP ? L’utilisation des locaux dépend de qui ?
    -M. BERTRAND ?
    -M. LEFEBVRE ?

    Répondre
  4. seb - 30 septembre 2010 10 h 46 min

    Juste une précision…La salle Colbert est destinée au « groupe UMP » ou bien « à la majorité » (UMP, NC, « gauche moderne », etc.) ?

    Et y a t il une adresse particulière pour joindre M. COPE…Ou bien sa seule « boite mail » assemblée nationale est en usage ? (S’il découvre mon message dans un mois, ce ne risque pas de lui faire grand chose !)

    Répondre
  5. Thibaut Loosveld - 30 septembre 2010 10 h 57 min

    C’est Xavier Bertrand qui déclarait à Port-Marly le 3& août dernier:  » Dans notre camp, plus qu’ailleurs, on n’aime pas les sniper, on n’aime pas les diviseurs. « 

    Répondre
  6. Equipe CV - 30 septembre 2010 11 h 06 min

    @ Seb : Ce n’est pas le Groupe UMP qui a refusé mais la Présidence de l’Assemblée nationale.

    Répondre
  7. seb - 30 septembre 2010 11 h 38 min

    Mais qui a refusé – ou a fait volte face – à l’UMP où devait se tenir, en premier lieu, le colloque ? Ce n’est quand même pas le père ACCOYER !

    @ Seb : C’est le secrétaire général de l’UMP…

    Répondre
  8. Jean-Pierre D. - 30 septembre 2010 16 h 32 min

    Dans la conclusion, vous dites :

    je déplore qu’une fois de plus le politiquement correct a empêché un débat et porté une atteinte que j’estime grave à la liberté d’expression. Qu’un grand mouvement politique et le Parlement, lieu privilégié de la liberté de parole, aient ainsi reculé me semble un signe inquiétant pour notre démocratie.

    En clair, si l’UMP et le parlement obtempèrent aux demandes du CFCM, organisation islamique nationale, cela est pire qu’un signe inquiétant. C’est le signe du remplacement prochain de la République Française par une République Islamique de France.

    Cela ne fait aucun doute de mon point de vue. Cela sera donc eux ou nous. Il est exclu que je me plie aux lois de la charia. Devrais-je me battre et en mourir.

    Je reste à votre disposition si vous souhaitez discuter de ces faits plus que dramatiques.

    Veuillez agréer, Monsieur Vanneste, mes salutations les plus sincères.

    Répondre
  9. seb - 30 septembre 2010 16 h 39 min

    J’aimerais comprendre une chose – les avis divergent sur ce point – M. BERTRAND avait dit « oui » avant de se rétracter ? Ou bien les organisateurs du débat, par manque d’anticipation, ont ils demandé après invit à M. BERTRAND son autorisation ?

    Je pose la question car une amie lui a écrit, et les services de l’UMP expliquent que les organisateurs les ont pris de cours…

    Répondre
  10. ninon - 30 septembre 2010 20 h 58 min

    ACCOYER DEMISSION ! Vu sur le site de La Droite Libre : « Hier, à notre grande stupéfaction le Président de l’Assemblée Nationale, Bernard Accoyer, a cédé aux pressions du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) et a décidé d’annuler cette réunion importante de la Droite Libre, dans le lieu hautement significatif des débats de la République. L’évènement est grave de conséquences: en effet, c’est la première fois, depuis le vote de la loi de 1905, qu’une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d’une réunion politique publique dans l’enceinte de la représentation nationale sous prétexte que « l’Islam serait stigmatisé ». Notre réunion, en présence de personnalités politiques, d’experts et d’un imam, posait l’interrogation de liens réels entre l’extrémisme religieux islamiste et l’immigration qui, s’il étaient avérés, mettraient ainsi en danger les valeurs de la France. La Droite Libre demande solennellement à Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale s’il a de ce fait accepté de satisfaire les exigences liberticides d’un groupe de pression théocratique et s’il considère comme le CFCM qu’islamisme est synonyme d’Islam, ce qui n’est pas l’avis de la Droite Libre. « 

    Répondre
  11. Marie - 30 septembre 2010 22 h 46 min

    Le refus d’autoriser une réunion portant sur l’immigration, sujet essentiel et fondamental de l’avenir de la France, entraine 2 interrogations:
    soit l’ensemble de l’ ump est aveugle, soit il est complice, de l’abandon de notre pays à l’ islamisme.

    Répondre
  12. Pingback: Intimidation et mouilles colles | Expression Libre

  13. seb - 1 octobre 2010 8 h 29 min

    A Marie : vous avez encore un doute sur la réponse ?

    Le souci de la « droite française » c’est sa profonde lâcheté…Envers ceux qui ont la naiveté de la croire et de voter pour elle.

    Je ne pense pas que cela soit « volontairement » que la droite française fasse du tort à la France, mais parce qu’elle est incapable – et cela depuis la Révolution française – d’agir comme on serait en droit de l’attendre d’elle.

    Prenons l’ex des catholiques…Electeurs traditionnels de la dite droite. On nous explique que M. SARKOZY cherche à les reconquérir….
    http://www.la-croix.com/Nicolas-Sarkozy-veut-reconquerir-l-electorat-catholique/article/2441273/4076

    Si M. SARKOZY croit une seconde qu’une visite rapide au Pape, la vision d’un film sur les moines, ou encore quelques déclarations vite faites, sans parler de ses soient disants référence (si Jean Paul II et Charles de Gaulle sont pour lui des modèles, il les respecte bien mal…Les deux ayant le souci de respecter leur fonction et la France. On ne peut en dire autant de M. SARKOZY qui passe son temps à « faire preuve de manquements à ses fonctions dans l’exercice de son mandat ».)

    Il est des moments où les actes sont nécessaires…Et les catholiques, comme les Français du reste, ont une constante que n’ont pas leur représentants : la COHERENCE !

    Répondre
  14. DEBAERE - 1 octobre 2010 9 h 17 min

    Pour conforter les commentaires de Jean Pierre D. , de Ninon et Marie,
    voici un extrait de la newsletter de RIPOSTE LAÏQUE N° 164 du 29/09/2010.

    Pourquoi la classe politique et les médias n’en parlent-ils pas ?

     » Sommes-nous dans une dictature religieuse ? On croyait avoir tout vu, et tout entendu, dans la France de Nicolas Sarkozy. Mais, éternellement candides, nous pensions que, dans notre pays la France, il était encore possible de mener un débat démocratique sur le thème proposé par La Droite Libre : « Immigration, islamisme : la France en danger ? ».

    Hier, nous avions vu qu’il suffisait d’un article du journal « Le Monde », qualifiant ce débat de « sulfureux » pour que l’UMP fasse profil bas et l’annule. Malgré tout, un député UMP plus courageux que d’autres avait réussi à avoir une salle à l’assemblée nationale, et le débat annoncé pouvait se tenir.

    Sauf que… l’oulema Mohamed Moussaoui, président du CFCM, a décidé de lancer une fatwa contre ce débat ! Voici, intégralement, son communiqué.

    « Le CFCM a pris connaissance sur le site web du quotidien Le Monde ainsi que sur celui du mouvement La Droite Libre que le débat ayant pour thème « Immigration, Islamisme, la France menacée ? », prévu initialement jeudi 30 septembre 2010 au siège de l’UMP, aura finalement lieu à l’Assemblée Nationale.

    Aussi, le CFCM s’étonne qu’un débat organisé par des personnalités connues pour leurs prises de position outrancières et caricaturales à l’égard de l’Islam et des musulmans puisse se tenir dans un lieu hautement symbolique, garant de l’égalité et de la fraternité entre les citoyens.

    Le CFCM dénonce avec force l’amalgame inacceptable qui découle de cette association malheureuse et scandaleuse entre la religion musulmane et le débat sur l’immigration.

    Le CFCM formule le souhait que le Président de l’Assemblée Nationale, M. Bernard ACCOYER, annule la tenue de cette rencontre qui risque de donner lieu à des dérapages de la part de certains intervenants.

    Le CFCM tient à saluer l’esprit de responsabilité du Secrétaire Général de l’UMP, M. Xavier BERTRAND, qui après avoir pris connaissance du thème sulfureux de ce débat, a annulé sa tenue au siège de son mouvement.

    En réponse à un courrier qui lui a été adressé par le Président du CFCM, Monsieur Bertrand a précisé que le thème de ce colloque devait porter initialement sur les retraites et que la direction n’avait pas été informée du changement opéré, et a ajouté : “qu’à ce jour la Droite Libre n’est pas un mouvement associé à l’UMP”.

    Le CFCM prend note de cette explication et souhaite que le débat sur l’immigration ne mette de nouveau la religion musulmane sur les bancs des accusés. »

    Paris, le 29 septembre 2010

    Mohammed MOUSSAOUI, président du CFCM « 

    Répondre
  15. Renaud - 1 octobre 2010 10 h 10 min

    Monsieur le député,

    Sur ce sujet, je vous soutiens c’est très important pour notre société mais il semble que l’UMP tombe en lambeaux….

    Bien cordialement

    Répondre
  16. Gilbert H. - 1 octobre 2010 10 h 12 min

    Cher Compagnons,

    Bien des compliments et encouragements pour vos différentes interventions et analyses, à l’Assemblée Nationale,

    Amitiés et fidèlement,

    Répondre
  17. Jacques - 1 octobre 2010 10 h 16 min

    Bonjour,
    visitez ce site:
    http://islamisationdelafrance.hautetfort.com/
    Jacques
    un admirateur UMP

    Répondre
  18. Ghiss - 1 octobre 2010 11 h 02 min

    Si la droite se plie au fascislamisme, c’est le début de la fin! la gauche laxiste, pleutre, xénophile aveugle, sacrifiant la dignité des femmes…mérite de perdre mais si la droite fait de même, que reste-il? l’extrême droite et ça c’est grave d’envisager l’avenir entre la peste (verte) et le choléra!

    Répondre
  19. Marie13 - 1 octobre 2010 11 h 38 min

    @Ghiss que reste-il? l’extrême droite et ça c’est grave d’envisager l’avenir entre la peste (verte) et le choléra!
    et la connerie que je viens de lire!!!!

    Répondre
  20. Gascon - 1 octobre 2010 18 h 33 min

    Je suis inquiet, je ne suis ni de gauche(je l’ai été une fois) ni de droite(je l’ai été une fois aussi) , mais je vois mon pays céder à l’islamisation, oui le pays s’islamise , il n’y a plus de débat sur le problème posé par une doctrine, car il s’agit bien d’une doctrine, qui ne sépare pas le fait religieux ni du fait politique , ni du fait législatif, « din-dunya-dawla » autrement dit « loi-état-religion » comme ils le disent dans leurs textes, oui je suis inquiet.
    Je vois malgré les lois, les votes et les déclarations d’intentions et de principes des voiles quasi intégraux dans nos rue et nos centres commerciaux, je vois l’étreinte de cette doctrine qui inquiète sans doute aussi bien des personnes musulmanes modérées aspirant à vivre en paix, de voir un culte qui demain s’intéressera aussi à nous , nos femmes, ce que nous mettons ou non dans notre assiette etc…
    Je suis un patriote français, je ne veux pas dire avec le regretté Marcel Bigeard »Adieux ma France ».

    Je me suis documenté sur l’islam depuis un date que tous on en tête, le 11/09/2001, qu’on ne me dise pas qu’il s’agit d’extêmistes ou de dévoyés, les musulmans doivent faire le même effort qui nous a conduits nous , catholiques , protestant et juifs de France à accepter la laïcité et la neutralité de l’espace public.

    La séparation du religieux et du politique n’est pas négociable(je vais à la messe tous les dimanche , je ne l’impose à personne et mon bon curé n’a pas à se mêler avec tout le respect que je lui dois , de mes affaires , il doit en être de même pour les imams; comme les rabbins , les bonzes ou les gourous de toutes obédiences.
    Liberté, Egalité, Fraternité (et Laïcité), vive la République et vive la France, Honneur et Patrie.

    Répondre
  21. Jean Pierre D. - 1 octobre 2010 23 h 03 min

    Je remercie Mr Vanneste pour son courage dans la publication des commentaires.

    Je peux vous dire qu’il y a une censure indécente dès qu’on aborde cette dramatique affaire sur les blog ou les sites d’autres hommes politiques. Rien n’est jamais publié.

    Si par malheur nous vivons demain sous une tyrannie religieuse et que mes enfants me demandent pourquoi je n’ai rien fait pour l’éviter, je veux les regarder droit dans les yeux et leur répondre que je me suis battu pour dénoncer l’agressivité et l’extrême dangerosité de l’islam. Dans la mesure où la loi coranique ne génère que misère et désolation.

    Même si mon action n’aura probablement aucun impact sur le cours des événements, j’aurai au moins la conscience tranquille face à eux.

    Si j’avais vécu dans les années 30 et senti la menace du nazisme, j’aurai agi comme aujourd’hui avec les moyens de l’époque.

    Je rappelle que les gouvernements et les hommes politiques des pays européens savaient parfaitement ce qu’il se passait en Allemagne dans le milieu des années 30 : l’existence des camps, les mauvais traitements, les persécutions, le régime de terreur, les agressions verbales contre les autres pays, le réarmement massif,…

    Les rapports des diplomates et les reportages des journalistes internationaux n’en laissaient rien ignorer.

    Le pire, c’est que les chefs d’états continuèrent à honorer Hitler avec les égards dus à un chef d’état honorable et des relations normales avec l’Allemagne se poursuivirent jusqu’à la veille du conflit qui allait ensanglanter la planète pendant 5 ans.

    Ces mêmes hommes politiques se montrèrent scandalisés et horrifiés de voir les nazis appliquer le même régime de terreur dans l’occupation de leur pays.

    Toutes proportions gardées au moins jusqu’à dans la situation actuelle, ne constatons nous pas aujourd’hui un comportement identique des personnages politiques français de premier plan ?

    Quand je vois François Fillon inaugurer la mosquée d’Argenteuil le 30 juin à coté d’une fillette voilée, je suis écœuré.

    Quand je vois Bernard Accoyer obéir le petit doigt sur la couture à l’organisation islamique national le 30 septembre en annulant un débat sur l’islamisme, je suis révolté.

    Dans de telles attitudes, il ne fait aucun doute que le gouvernement actuel et son parti représentatif l’UMP sont compromis. Le parti d’opposition n’étant pas en reste, on n’hésite plus à les fourrer dans un même sac dont le cordon vert est tenu par l’islam pour en faire ce que nomme le Fn, il faut bien le reconnaitre malheureusement, l’UMPS.

    Et pour faire court, l’UMPS est tout simplement dans la collaboration !

    Alors puisque les représentants de l’UMPS, où plutôt les collabos de l’UMPS, ne respectent plus les français et qu’ils s’embrassent sur la bouche avec les représentants de l’islam dans un baiser mortel, comment croyez vous que tout cela va finir ?

    Cela va finir que les islamistes prendront le pouvoir en France et plus vite qu’on ne pense et qu’ils appliqueront leurs lois criminelles et liberticides.

    Vous pensez que c’est un délire paranoïaque ?

    Lisez les extraits du coran :

    Sourat 29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité

    Sourat 5. Alors tuez ces païens, où que vous les trouviez; et capturez-les, et assiégez-les.

    Regardez l’agressivité des pratiquants de l’islam en France à Limoges le 21 septembre 2010 dans cette scene hallucinante :

    http://www.dailymotion.com/video/xewe39_marche-de-fierte-islamique-a-limog_webcam

    Alors Français, réveille toi avant qu’il ne soit trop tard.

    Chasse ceux qui ont déshonoré ton pays et combat ceux qui le menacent

    Fais honneur à tes ancêtres qui se sont battus pour que tu vives dans la liberté et la dignité

    Fais honneur à la France !

    Répondre
  22. Laurent F. - 2 octobre 2010 12 h 14 min

    Monsieur Vanneste, prenez votre courage à deux mains et quittez l’UMP.

    Répondre
  23. Jean Pierre D. - 3 octobre 2010 18 h 56 min

    Bonjour Mr Vanneste

    Je voudrais vous poser une question après avoir écouté
    René Marchand poser la question si l’islam est une religion (sa réponse est non) :

    Pour René Marchand, l’islam semble plutôt être une organisation politique.

    On se demande alors si le CFCM ne devrait pas être considéré comme une organisation politique plutôt que religieuse ? Mr Mohammed Moussaoui considéré comme un chef de parti plutôt que le président du CFCM ?

    En poussant encore plus loin, l’assemblée nationale n’aurait-elle pas obtempérée le 30 septembre à l’injonction d’un parti politique qui n’a aucune représentation légale dans cette enceinte et qui n’a jamais été élu démocratiquement ?

    qu’en pensez vous ?

    Cordialement

    Répondre
  24. Thibault Loosveld - 3 octobre 2010 19 h 43 min

    @ Laurent F.

    http://www.pourlafrance.fr/actualites/Reactions-politiques/philippe-de-villiers-au-gouvernement-?.html

    Si cette information est plus qu’une rumeur, c’est un très bonne nouvelle pour la Liberté et la Démocratie !

    Répondre
  25. Ghiss - 4 octobre 2010 16 h 24 min

    Que voulez-vous dire Marie 13?

    Répondre
  26. Maddalena - 4 octobre 2010 22 h 26 min

    Ce que je veux dire, nous en avons marre d’entendre toujours la même chose.
    la peste verte, le cholèra, la peste noire, le racisme, le fascisme, ça rappelle les années les plus sombres de notre histoire, homophobe etc etc etc; Marre marre et marre!!!!!

    Répondre
  27. jean pierre d. - 4 octobre 2010 22 h 50 min

    Mr Vanneste

    ça gronde fort en France dans l’édito du Riposte Laique du 4 octobre 2010 :

    http://www.ripostelaique.com/

    Ils ne disent que la vérité.

    C’est un véritable scandale ce qui se passe dans notre pays.

    Si votre devise est Le courage du bon sens, alors dites aussi la vérité aux Français.

    Bien cordialement

    Répondre
  28. Maddalena - 5 octobre 2010 10 h 08 min

    Rectification:
    Que voulez-vous dire Marie 13?
    Ghiss
    Ce que Marie veux dire, nous en avons marre d’entendre toujours la même chose.
    la peste verte, le cholèra, la peste noire, le racisme, le fascisme, ça rappelle les années les plus sombres de notre histoire, homophobe etc etc etc; Marre marre et marre!!!!!

    Répondre
  29. Ghiss - 5 octobre 2010 16 h 13 min

    Ne mélangez pas tout! certes ce sont des termes négatifs mais ce n’est pas en jouant l’autruche que l’on éludera le problème des pestes qui s’entretiennent mutuellement, la verte (islamiste) et la brune (extrême-droite). Je voulais juste dire que si la droite se comporte aussi stupidement/lâchement que la gauche concernant les revendications croissantes des fascislamistes, nous aurons un non-choix entre extrémistes, ce qui est une regression pour tous, à commencer par les femmes!

    Répondre

Exprimez vous!