Communiqué de Presse de la Droite Populaire

La Droite Populaire avait inscrit au cœur de ses 12 propositions pour 2012, la politique familiale avec notamment l’ouverture aux allocations familiales dès le premier enfant. La politique familiale, issue du Conseil National de la Résistance, mise en œuvre depuis 1945, et renforcée par la majorité actuelle, est une exception française que l’Europe nous envie, en raison de ses effets positifs sur la démographie.

Le parti socialiste souhaite s’attaquer à cette politique, en remettant en cause le quotient familial, ce qui aura pour conséquence d’alourdir considérablement l’imposition, notamment des classes moyennes et d’affaiblir une politique exemplaire.

Dans le même temps, le parti socialiste s’oppose à l’instauration de la TVA “protection de l’emploi”, également présente dans nos propositions. Le transfert des charges sociales sur la consommation permettrait cependant d’abaisser le coût du travail, de renforcer notre compétitivité en baissant les coûts des produits français à la production, et de financer aussi notre politique sociale, notamment familiale, sur les produits importés et sur le tourisme.

La famille est une priorité nationale qui doit être préservée, contre la démagogie socialiste.

Patrick BEAUDOUIN, Patrice CALMÉJANE, Jean-Pierre DECOOL, Nicolas DHUICQ, Jean-Michel FERRAND, Jean-Marc ROUBAUD, Michel TERROT,  Christian VANNESTE, Patrice VERCHERE et Michel VOISIN – Députés membres du Collectif de la Droite Populaire – 

Articles liés

2 commentaires

  1. Quelques remarques :

    -Si je comprends bien, la Droite Populaire a inscrit dans ses propositions…L’une des promesses non tenues des parlementaires UMP et de son candidat à la présidentielle !

    Comme le dit l’assistant parlementaire AUTHEUIL, avec un brin d’ironie ou/et de déception, allez vous aussi – la Droite Populaire – après le Gouvernement (qui veut faire en deux mois ce qu’il n’a su ou voulu faire en quatre ans et demi !) et vos collègues, promettre que le candidat SARKOZY fera en 2012 ce qu’il a manqué de faire entre 2007 et 2011…Période durant laquelle il disposait d’une majorité confortable à l’Assemblée d’une majorité sénatoriale, ce qui ne sera – vraisemblablement – plus le cas en 2012, s’il arrive à obtenir un deuxième mandat !

    -Concernant le quotient familial, on peut s’interroger sur ses vertus ou ses lacunes. Que vous ne soyez pas d’accord ou supportiez le projet de M. HOLLANDE, très bien. Mais se prétendre défenseur du programme de 45, alors que vous n’avez pas hésité – avec vos collègues – à toucher à la retraite à 60 ans, une autre bonne œuvre dudit programme (sans mandat pour du reste : le mandat représentatif n’est pas un droit à faire n’importe quoi !) c’est un peu fort de café ! (D’autant que la pseudo réforme aggrave les choses plus qu’autre chose, dixit M. FILLON lui même !)

    Par ailleurs, vos arguments sont de mauvaise foi. Les classes moyennes et modestes sont gagnantes avec la fusion de la CSG/IR. Le magazine Capital, qui n’est pas une planque socialiste, en a fait le constat ! Idem pour ce qui concerne le quotient familial, qui profite – c’est le Trésor qui le dit : les employés de M. BAROIN donc – majoritairement aux familles aisés. (Une étude commanditée par Mme MORANO)

    Après, rien ne permet non plus de démontrer que le quotient familial soit si déterminant, dans le plan familial. Si vous pouvez en apporter la preuve, alors oui, la dérogation à l’égalité devant la loi se justifie – au regard de la DDHC – si tel n’est pas le cas, alors je ne vois rien à redire à sa suppression. Si l’on prend le cas de M. FILLON, je doute fort que sa nombreuse progéniture soit le fruit d’un calcul fiscal ! Idem pour Mme MORANO, qui – faut il l’espérer – n’a pas enfanter seulement pour toucher les allocations ou diminuer ses impôts ! Et si le Président, lui même, a donné de sa personne, je gage que les charmes féminins de Carla ont primé sur le désir de déduire fiscalement une nouvelle part !

    Quant à la TVA sociale, je préfère laisser la parole à M. MADELIN, qui n’est pas non plus socialiste ! http://blog.turgot.org/index.php?post/Madelin-TVA-sociale3

    Qui est démagogue ?

    –Pour finir, la politique familiale est – le salon beige en fait régulièrement état – la bête noire du Gouvernement actuel, qui fait tout pour la détruire !

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/10/le-toupet-de-lump-faisant-son-bilan-sur-les-familles.html

    *Division par trois des allocations familiales en valeur absolue depuis 1950. Les prestations familiales et logement ont perdu 8 % de leur valeur par rapport au salaire moyen depuis dix ans. Insensible pour un couple aisé qui ne perçoit que les allocations familiales, cette perte est au contraire très importante pour les ménages modestes et / ou les familles nombreuses. Pour un couple avec trois enfants, locataire et vivant avec un salaire au SMIC, les prestations sociales représentent ainsi 50 % de son revenu. Leur indexation sur les prix conduit à une perte de revenu total de 4 % par rapport au salaire moyen.

    *Depuis 2007, seules 12.000 nouvelles places en crèche ont été créées chaque année…Sur les 200 000 promises ! Laissez moi devinez…Le Gouvernement va s’y attaquer dans les mois à venir ?

    *Suppression des majorations CAF à 11 et 16 ans depuis le 1er mai 2008 [perte de 600€ par famille].

    *Eco-taxe ou malus écologique pour les familles depuis le 1er janvier 2008 [1.600€ pour un monospace 7 places].

    *Fin du droit au repos dominical. (Sauf en Alsace Lorraine et à Lyon !)

    *Suppression de l’avantage fiscal pour les nouveaux mariés.

    *Fin programmée de la retraite à taux plein à 65 ans pour les femmes ayant élevé trois enfants.

    *Simplification de la procédure de divorce, fragilisant encore plus la famille.

    *Le gouvernement laisse faire la propagande du lobby gay dans les écoles (accréditation de SOS homophobie), voire les encourage.

    *Multiplication des mesures pour que les mères fassent garder leurs enfants et non pour qu’elle puissent les garder elles-mêmes (même le dimanche !).

    *M. SARKOZY a estimé que les femmes qui gardent leurs enfants plutôt que de travailler, c’est du gâchis.

    Quel soutien !

    Et je ne parle pas de l’école…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services