Les poids lourds et l’A 22

Avec les services de la Préfecture et les élus concernés, nous travaillons depuis de nombreuses années sur le problème de l’engorgement de l’A 22 dû notamment à la présence de nombreux poids-lourds (voir notamment mon article). En décembre 2009, Jean-Michel BERARD, alors Préfet de la Région Nord-Pas-de-Calais, m’avait annoncé qu’une mesure d’interdiction de dépasser serait mise en place pour les poids lourds de manière pragmatique, en dehors des heures de pointe. En effet, l’étude établie par la Direction Interdépartementale des Routes (DIR) révèle que le trafic poids lourds est principalement le fait de déplacements longue distance de type transit international. D’autre part, le trafic poids lourds en jours ouvrés ne connaît pas de forte fluctuation de circulation. En effet, son volume horaire reste plafonné de manière homogène tout au long de la journée. Enfin, il est également observé le niveau persistant de poids-lourds dans le sens Belgique-France (5500 PL/jour) malgré l’interdiction de circulation appliquée aux poids-lourds de grand transit. En ce qui concerne le trafic des véhicules légers, on enregistre des pointes horaires de trafic dont le volume dépasse le seuil significatif de ce type. Cela se traduit par des perturbations récurrentes journalières de circulation sur ce réseau.

Dans un courrier reçu hier, le Préfet me confirme que l’interdiction de dépassement des poids-lourds sera mise en place entre l’échangeur de Wasquehal et la frontière belge, en dehors des heures de pointe. Cette mise en service sera effective en mai 2012, nécessitant en amont la mise en place d’une signalétique spécifique. Les premiers résultats de cette mesure seront communiqués en décembre 2012. Enfin, la DIR conduit actuellement une étude afin d’actualiser son système de gestion et de régulation du trafic, avec pour objectif d’améliorer les situations de congestion récurrentes qui affectent notre réseau métropolitain. J’ai pour ma part interpellé la DIR concernant une des mesures qui concernent directement cet axe autoroutier, à savoir l’absence d’éclairage public à certains points de l’A 22 afin de savoir comment ont été faits les choix des axes routiers et comment la DIR évalue cette mesure.

Voir l’article de la Voix du Nord

Articles liés

3 commentaires

  1. C’est une bonne nouvelle mais “malgré l’interdiction de circulation appliquée aux poids-lourds de grand transit.”, et vous croyez qu’ils respecteront une interdiction de plus !? La VRU, aussi, leur est interdite dans le sens Lille-Gand et pourtant elle est noire de camions !
    Sur l’A22, les trains de PL sur la file de droite empêcheront aux VL de sortir de l’A22 car jamais la distance de sécurité n’est respectée, ni sanctionnée.

  2. Pourquoi ne pas appliquer le même dispositif dans le sens Belgique Lille ? En ce qui concerne l’éclairage, c’est une très bonne question, beaucoup de véhicules circulent la nuit en plein phares par manque de visibilité ce qui est extrêmement dangereux pour les autres usagers de la route

  3. On vis dans une société de consommation, c’ est à dire que pour toute chose que vous acheter ou que vous consommer, il y a ou il y a eu un routier pour acheminer la marchandise ou les éléments qui ont contribué à fabriquer la marchandise en question…à force des emmerder, ne vous étonner pas qu’ il y en ai qui jette l’ éponge et qui ne veuille plus travailler dans ce secteur ou qui n’ accepte plus de desservir votre secteur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services