La famille oubliée

L’association Famille & Liberté, présidée par Christian Vanneste, déplore l’absence de la Famille parmi les nombreuses attributions des membres du nouveau Gouvernement, Fillon III et rappelle que la famille constitue la cellule de base de notre société.

Après un débat sur les retraites rendu difficile par une natalité insuffisante, Famille & Liberté rappelle que plus que jamais, l’avenir de notre pays dépend des familles.

Articles liés

23 commentaires

  1. je serais curieux de savoir ce que sous-entend le mot “liberté” dans “famille&liberté”…je doute fort,par exemple,que ce soit la liberté,pour des couples homosexuels,de pouvoir adopter des enfants…me trompe-je?

  2. Il est effectivement déplorable que ce pays ne fasse rien pour renouveler les générations. On ne voit que la solidarité des riches vers les pauvres, mais de nouvelles solidarités sont à inventer, à commencer par une solidarité des célibataires vers les familles. A condition bien sûr que ça ne soit pas un nouvel attractif à immigrés. Les enfants sont l’avenir du pays, mais les gvmts n’ont qu’une courte vue, celle de la prochaine échéance électorale.

  3. Mon précédent message ayant été censuré, je le corrige :

    @ grégory : [Note : nous préférons supprimer cette phrase.]

    Et puis ne parlez pas de couple d’homosexuels. Du même au même il s’agit au mieux d’une paire comme on dit d’une paire de chaussures : ce sont les deux mêmes objets mais ils ne se mettent pas aux mêmes pieds (j’avais utilisé une expression synonyme de “mettre ses chaussures” mais qui pouvais rappeler certaines pratiques en cours dans le milieu visé par notre intervenant).

    Ca va comme ça M. Vanneste?

  4. Monsieur le Député,

    La famille est constamment piétinée par la “justice” http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/16/mariage-homosexuel-la-cour-de-cassation-saisit-le-conseil-constitutionnel_1441025_3224.html ! Et je comprends parfaitement Nicolas Sarkozy lorsqu’il déclare publiquement ne pas vouloir avoir affaire à la “justice”. En effet, la magistrature française est d’extrême-gauche et non seulement elle n’applique aucune des réformes judiciaires mais en plus, elle les détourne de leur finalité http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/16/mariage-homosexuel-la-cour-de-cassation-saisit-le-conseil-constitutionnel_1441025_3224.html.

  5. @ ninon…”à commencer par une solidarité des célibataires vers les familles”…mais c’est déjà le cas,ma brave dame…les célibataires,ou les couples homosexuels qui,en france,ne peuvent adopter,cotisent et participent au financement des allocations familiales,que je sache…

    @ bruno ecourtemer…”@ grégory : quelle est la liberté du vicieux? La liberté qu’a le galeux de gratter sa gale?”…je ne me sens absolument pas concerné par les qualificatifs de “vicieux” et de “galeux” que vous employez…j’aurais dû?…

    @ marie…revoyez vos cours de biologie: spermatozoïde+ovule=enfant…une fois cet enfant né,”reste” à l’aimer,l’élever et lui donner une éducation.j’ose espérer qu’après 1 million et demi d’années d’évolution notre espèce ne se résume pas à sa biologie.je ne vois donc pas pour quelle obscure raison deux hommes ou deux femmes,avec chacun(e) son caractère,sa personnalité,ses qualités,l’éducation qu’il/elle a lui/elle-même reçu,ne seraient pas aptes à aimer et éduquer un enfant…

  6. Effrayant ce mépris envers les homosexuels!
    Bravo Grégory de vous défendre sans vous rouler dans la fange des haineux qui vous réduisent à un galeux!
    Bravo à la cour de cassation qui permettra peut-être enfin à la France de mériter son titre de patrie DDH car pour le moment elle est plus proche des pays réactionnaires non démocrates (démocrate au sens humanistes donc égalitaires pour tous citoyens, droits et devoirs égaux).

    Quant aux célibataires, c’est honteux, ils payent beaucoup trop pour les familles, surtout les célibataires salariés pauvres (très nombreux et précaires) si peu aidés et ponctionnés quand même!
    Il y a des millions de personnes seules qui ont un loyer beaucoup trop lourd à payer car les loyers de petits appartements ne sont pas plafonnés (c’est même une honte cette spéculation criminelle), ils ne sont pas prioritaires pour le logement social (donc la majorité des SDF sont des solos et dedans nombre travaillent et payent quand même des impôts ce qui est indigne).
    L’égalité c’est logiquement chacun son tour non? mais en France c’est “toujours les mêmes qu’on pêle jusqu’au trognon et qui eux n’ont droit à rien!”.

    La famille est plurielle que ça plaise ou non donc toutes les familles sont égales en droits et devoirs.

  7. @ Ghiss:

    Etant donné les destructions massives d’archives allemandes entre 1933 et 1945, je pense que vous ne savez pas ce que fut la vie privée, publique des membres du parti national socialiste allemand ouvrier du travail http://www.drjudithreisman.com/archives/pink_swastika.pdf.

    La magistrature française est affidée au parti socialiste et au parti communiste -allié des nazis jusqu’au jour où Hitler est allé se servir en pétrole chez son voisin de gauche- et il est donc extrêmement grave que la “justice” diffuse des idées nationales socialistes.

  8. Sodome et Gomorrhe….on est en république laïque vraiment???

    Au fait, pour illustrer entre autres la misère financières des célibataires/gens seuls, voici un article du Figaro pour ceux qui osent réclamer plus de ponctions des “solos” pourtant plus touchés par la misère :

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11/16/04016-20101116ARTFIG00811-se-loger-coute-tres-cher-aux-francais-modestes.php

    Voyez combien il est dur de se loger en gagnant le smic ou un peu plus et ça pas seulement en IDF!

    Justement, ce sont les plus précaires qui devraient être aidés en premier, notamment les moins de 25 ans qui n’ont droit à rien (sauf s’ils font des enfants!!!) car en France on est majeur à 18 ans pour voter mais pas pour toucher le RSA! si leur famille les met à la porte, ils peuvent crever comme des rats! surtout si la famille n’est pas solvable, ils n’ont aucun recours de pension….

  9. On sait qu’Hitler avait des relations sexuelles avec sa nièce. En avait-‘il aussi avec son chauffeur Emil Maurice ? On peut se le demander, sans exagérer.

  10. @ Thibault Loosveld…vos amalgames sont absolument répugnants,tout comme votre propension à jeter l’opprobre,à partir de cas particuliers,sur ce(ux) qui vous dérange(nt)…

  11. Ce n’est pas faire des amalgames que de constater le refus de la cour de cassation de poser la question préalable de constitutionnalité lorsque le demandeur est de droite pour, lorsqu’il s’agit de ne pas appliquer la loi réservant le mariage aux personnes de sexe différent, accepter de poser la question préalable. Ce n’est pas faire des amalgames que de rappeler l’homosexualité, connue ou cachée, de la plupart des dirigeants et militants du NSDAP. Ce n’est pas faire des amalgames que de comparer l’hostilité violente et le caractère prégnant des manifestations homosexuelles à celles des troupes d’assaut.

  12. Absolument d’accord avec Thibault Loosveld, les SA (sections d’assaut) étaient une police nazie gay. Et sous le régime nazi, il y avait beaucoup d’homo-érotisme, les nazis étaient majoritairement gays. Il y a une très forte imbrication entre nazisme et homosexualité, et de l’aveu même de la communauté gay. L’amour entre hommes symbolise le machisme et la pureté sexuelle défendues par l’idéologie nazie. Il y eut dans les années 80 Kuhnen, Caignet, et aujourd’hui encore, de nombreux leaders d’extrême droite sont gays, Fortuyn, Haider, aux Pays Bas, en Belgique, dans de nombreux pays d’Europe etc….

  13. Encore une fois, nous avons la preuve du peu de cas que les élus -Président comme parlementaires – se font de la famille. Sans aller jusqu’à un “Ministère”, au moins une élue “pro famille” au sens de “je défends la famille” (sans s’arrêter à la famille nucléaire) aurait été bien au sein du Ministère de “Cohésion Sociale”.

    M. SARKOZY peut rendre hommage à DE GAULLE. Il ne respecte en rien sa politique, notamment familiale, qui a permis – et DE GAULLE ne faisait, in fine, que reprendre une politique familiale millénaire – à la France d’assimiler et d’unifier le pays.

    Pour le reste du “sujet” qui s’est greffé, à celui lancé par M. VANNESTE…Quelques réponses.

    “Je serais curieux de savoir ce que sous-entend le mot “liberté” dans “famille&liberté”…je doute fort,par exemple,que ce soit la liberté, pour des couples homosexuels, de pouvoir adopter des enfants…me trompe-je?”

    Les enfants n’étant pas des marchandises, ils ne sauraient faire l’objet d’un commerce, d’une libéralité, d’une “liberté” au sens juridique du terme. On ne saurait donc en appeler à une liberté d’avoir un enfant pour x ou y raison. Et cela est vrai pour tous. Du reste, que cela soit la France, l’Union Européenne via la CJUE, la CEDH ou l’ONU…Il n’y a pas de liberté “à l’enfant”.

    En terme de droit, en revanche, il est prévu deux choses :

    -les enfants (mineurs) ont le droit d’avoir un foyer : bref, les laisser à l’abandon, est un délit. De ce droit découle celui de “procurer un foyer” à un enfant. Et cela peut se faire de diverses manières, dont l’adoption.

    -les Hommes sont libres et égaux en droits. Les distinctions sociales sont fondées sur l’intérêt général = la Loi (au sens de la DDHC : la loi vise à défendre contre les actes nuisibles à la Sociétés)

    -la famille est un domaine “partagé”. C’est à dire que l’Union Européenne peut intervenir sur divers domaines, mais si elle y a été invitée par un Etat membre : ex congé maternité. En revanche, l’UE ne peut pas imposer, en matière de “famille” des choses au Législateur. Un cadre est prévu…Mais le détail est fourni par le Législateur.

    Ainsi, la loi française ne prévoit elle pas de réserver l’adoption aux couples – les célibataires peuvent adopter – mais prévoit elle, via le Code Civil, que le “mariage” est l’union d’un homme et d’une femme. Rien n’est dit, en revanche, sur l’adoption. Autrement dit, et comme le confirme la défense française dans le cas européen mettant en cause une discrimination fondée sur l’état “marital” d’une personne en matière d’adoption…Rien n’empêche, aujourd’hui, à un célibataire, comme à un couple “homosexuel” ou “lesbien” d’adopter.

    Ce qui est interdit, à vrai dire, c’est le “mariage” aux couples de même sexe. Et cela, la DDHC comme la CEDH, comme la CJUE, comme l’ONU, ne le juge pas “discriminant” puisque des raisons d’intérêt général peuvent expliquer qu’on ne permette pas le “mariage”…Ne serait ce, par ex, que parce que la notion de “mariage” est, en Europe, constitutionnellement parlant, une pratique chrétienne.

    Après, je comprends que les couples – union de deux personnes mariées ou équivalents (PACS) – de même sexe regardent les hétéros avec une certaine envie. Le PACS, s’il apporte sur le plan juridique des éléments d’importance, est effectivement le rétablissement de la répudiation. Imaginez que j’envoie à mon épouse une lettre avec accusée de réception en guise d’au revoir ? C’est aussi affreux que le SMS de rupture ! C’est lâche et c’est particulièrement inhumain.

    Je pense qu’avant d’envisager l’adoption – pour tout le monde : célibataire/couple, hétéros, homos… – il faudrait démontrer la solidité du couple. C’est pourquoi je pense que l’on devrait autoriser le “mariage” (pour tout le monde) civil…Mais que le mariage ne soit possible qu’après une période de fiançailles “modernes” : de nos jours les jeunes gens vivent ensemble et plus sous le toit des parents…Mais ils n’ont pas les moyens de se marier. Et le PACS est vraiment…Inhumain : les personnes vont dans un bureau, signature…Et même pas un “félicitation” ! (Sans parler du fait qu’en dépit de la grandeur du lieu…On ne peut même pas y entrer avec la famille ! Oui…J’ai assisté récemment au PACS d’une amie)

    Le Législateur devrait encourager les FIANCAILLES. Cela a un coté beaucoup plus traditionnel, on peut faire une fête, on donne une bague pour l’occasion, et on s’habille pour le jour J. En le faisant, on éviterait les trois mariages qui se terminent par un divorce et les PACS qui durent moins d’un an.

    Le passage “devant Monsieur le Maire” serait toujours réservé au mariage. En revanche, les fiançailles pourraient beaucoup plus associer la “communauté” (quartiers, amis, parents) que le PACS…Tout simplement parce que cela n’a rien de “fun” de se PACSER. Se fiancer – je suis passé par là – et se marier est beaucoup mieux.

    Sinon, pour répondre à Thibault, il ne faut pas voir le mal partout. Si la Cour de Cassation passe le flambeau au CC sur l’affaire du “mariage homosexuel” c’est parce qu’elle a des raisons de le faire. En effet, en 2005, elle avait donné un avis négatif…En s’appuyant sur le “non” des Français, dont la première conséquence était l’absence de contrainte juridique de la Charte des Droits.

    Il est donc normal qu’elle remette au CC le soin de se prononcer. Du reste, vous n’avez pas tellement à vous en faire. Le CC a pour membre une personne très attaché au droit européen et une autre très sensible aux questions familiales. Le premier est un sénateur qui a du poids et qui sera suivi dans son élan par un ex Président de la République et l’autre est ex Président de la République.

    Pour ce qui est des “réformes judiciaires” encore convient il qu’elles soient applicables (ce n’est jamais le cas ou elles sont, effectivement, facilement détournées : du style l’astuce de certains Roms qui, ayant franchi la frontière belge, sont revenus immédiatement en France) et conformes au droit européen !

    Qu’est censé faire un juge français, appelé par le Législateur à faire primer le droit européen…Quand la loi française viole ledit droit ?

    Dans le premier cas, il risque une sanction de la part de la CJUE…Le justiciable pouvant demander le limogeage du juge, en faisant valoir son non respect des traités signés par la France, qui oblige ledit juge, à ne pas méconnaitre le droit européen.

    Dans le deuxième cas, il peut recevoir une sanction de son Ministre de Tutelle – M. MERCIER maintenant – et pire…Etre poursuivi, via la DDHC, pour violation de celle ci….Car il pratique des actes “arbitraires”.

    A ce propos, le “jugement” du parquet dans l’affaire de Rhone Express, qui s’est soldé par un non lieu, en apprenant que M. MERCIER était Ministre…Laisse penser à une objectivité peu performante…Mais plus imputable à une soumission à l’équipe dirigeante actuelle qu’à une idéologie quelconque, qui pour importante qu’elle soit, n’a pas la possibilité, elle, de les descendre ou monter dans la hiérarchie !

    “Papa + Maman = Enfant”

    Exact…Sauf que ce motif biologique n’exclue pas l’adoption pour la CEDH…Pas plus que pour la DDHC. Du reste, les Américains vous répondraient :

    Spermatozoide + ovule (les deux en bon état) = une chance de donner un bébé

    Or…Aujourd’hui, il est possible de faire don de son sperme ou de donner ses ovules. Bref, ce n’est pas le sexe d’un individu qui détermine son droit d’enfanter…Mais l’accès aux organes de la reproduction…Humaine.

    D’autre vous dirait : “Dolly a donné un petit dolly par le Clonage” ! Bref, si je suis plus partisan de la méthode “naturelle” que de “bienvenue à GATTACA” sur le plan juridique, cela ne tiendra pas longtemps.

    Surtout à une époque où le droit s’internationalise.

    A Ninon : la préférence aux familles est déjà prévue par le Législateur. Cela s’appelle le quotient familial. Plus vous avez d’enfants…Plus vous pouvez réduire vos impôts…A condition d’en payer.

    Pour ce qui est de l’allocation familiale, elle est payée par les salariés – ce qui au reste n’est pas vraiment respectueux de la DDHC : cette politique devrait être essentiellement fiscale – donc si les célibataires travaillent, ils la paye d’autant plus.

    En revanche, le Législateur, lui, est plutôt bizarre…Car effectivement, il condamne la générosité. Si, par ex, on prête un appart à ses enfants, le fisc ne comprend pas. Idem…Vous prêté de l’argent liquide à vos enfants ? Quelle erreur avez vous fait là ! Et je ne parle même pas des soient disants prêts familiaux, tellement taxés qu’on se demande l’intérêt de ces derniers !

    Le Législateur manque – mais c’est un truc des politiques français –
    de cohérence. Pourquoi d’un coté encourager si c’est pour, derrière, freiner des quatre fers ?

    Pour le reste, j’ignore tout des relations de Hitler en des domaines qui relèvent de l’intime. Pour moi, cela ne saurait suffire à faire un lien de cause à effet.

    Si vous prenez les Pharaons d’Egype, ils étaient mariés à plusieurs femmes…Et même à leurs filles ! Voire petites filles ! Cela nous parait – car nous sommes cultuellement chrétien – totalement incompréhensible…Mais il faut se souvenir que l’inceste est un “délit” depuis peu de temps en France (moralement interdit, mais pas juridiquement interdit) et qui n’est lié qu’à la Chrétienté.

    Hitler détestait l’Eglise. Il ne pouvait pas avoir la conduite d’un chrétien. Je ne sais pas s’il a jamais eu des relations avec sa “nièce” mais cela même n’est pas – me semble t il – à proprement parlé, interdit par l’Eglise. Sur le plan moral oui…Mais les mariages entre “oncle” et “nièce” ou “cousins” n’étaient pas rares, il n’y a pas encore si longtemps. Pour des questions de “pureté du sang” ou d’héritage.

    Hitler étant idéologiquement convaincu par la notion de “race inférieure” on ne peut guère s’étonner qu’il ait pu vouloir s’unir avec des êtres, à ses yeux, “purs” car de sa lignée. Un peu comme les rois de France qui croyaient qu’en épousant leur “cousine” ils maintiendraient le sang des Capétiens et donc le don “médical” de Dieu.

    On ne peut pas, effectivement, faire des “amalgames”. Ce n’est pas parce qu’il était “gay” ou hétéro que Hitler décida d’une politique parfaitement inhumaine. La libido de Napoléon Bonaparte n’explique pas plus le rétablissement du Code Noir…Ou celle de Kennedy son “Hein in Berliner”.

  14. @ seb:

    “Sinon, pour répondre à Thibault, il ne faut pas voir le mal partout. Si la Cour de Cassation passe le flambeau au CC sur l’affaire du “mariage homosexuel” c’est parce qu’elle a des raisons de le faire”

    Paroles, Paroles, Paroles… La Constitution ne contient en effet aucune règle de droit privé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services