Les citoyens français en ont marre de la grève

Pour les hispanisants… La Gaceta (22/10/2010)

Articles liés

15 commentaires

  1. Quand vont-ils défiler les grands cortèges de contre-manifestants patriotes lassés d’entendre vociférer des criminels voulant arracher les fils d’une perfusion prescrite par des médecins espérant sauver la France malade actuellement alitée ?

  2. LA MAJORITE SILENCIEUSE DOIT BOUGER !
    L’image de la France à l’extérieur devient désastreuse.L’âge du départ à la retraite a été repoussé sans drame depuis plusieurs années, y compris dans les pays socialistes. Que penser d’un pays ou une poignée d’extrémistes peut arrêter nos raffinerie, bloquer les dépôts de carburant et paralyser la vie économique,à la Majorité silencieuse de descendre dans la rue, trop c’est trop !
    Didier

  3. Quand on voit le prix à payer pour cette grève (sur le plan individuel et collectif, pour le pays) il est bien regrettable, a posteriori, qu’un meilleur ajustement pour assurer l’équilibre (prolonger l’âge de départ à la retraite à 65 ou plus) du système n’ait pas été proposé. Il aurait été aussi sans doute plus productif de proposer ou d’amorcer un changement de système (la réforme actuelle des retraites n’en est pas une) qui permette, à long terme, de ne plus faire peser sur les actifs, le poids des retraités et, pédagogiquement, de sensibiliser à la réalité du montant de la retraite tout au long de la vie. Enfin, il faut réconcilier les français avec le travail afin que la retraite n’apparaisse pas, dès la cinquantaine, comme un objectif de vie.

  4. Les Français en ont marre des élus qui les prennent pour des idiots :

    “400 membres du groupe parlementaire du Parti populaire européen (PPE), dont l’UMP fait partie, se sont offert un «séminaire de réflexion» à Madère. Deux cent cinquante parlementaires, 80 assistants parlementaires et 70 accompagnateurs se sont prélassés sous le soleil de Madère dans deux palaces 5 étoiles pendant trois jours. Le groupe parlementaire de la droite européenne a payé la note de 392000 euros, rubis sur l’ongle, avec d’autant plus de bonne volonté qu’en application du principe des vases communicants, il avait touché pour ce voyage d’agrément une subvention du même montant du Parlement de Strasbourg.”

    En séminaire…Hein ?

    “Éric Besson a annoncé la mise en place en 2011 d’un nouveau programme d’un million d’euros pour aider les Roms expulsés de France à s’insérer dans leur pays d’origine, notamment la Roumanie. […] France mettra à disposition du gouvernement roumain, à compter du 1er janvier 2011, un assistant technique, qui sera placé auprès du secrétaire d’État chargé de l’insertion sociale des Roms. L’Ofii a financé 146 projets de réinsertion en Roumanie pour un montant global de 709.560 euros en 2009, et 73 autres depuis début 2010 pour 354.780 euros.”

    Heureusement que Mme LAGARDE fait la leçon à tout le monde !

    Pendant ce temps là…

    L’emploi dans l’industrie en France continue à régresser. Notamment dans l’automobile qui, contrairement à ce qu’affirme le Chef de l’Etat, ignore un peu plus chaque jour le territoire national pour produire ses modèles.

    Pour le Président, l’époque des visites d’usines dans lesquelles il se pâmait en répétant : ” Les usines c’est mon truc ” se font plus rares et surtout de plus en plus encadrées. Il faut dire que sa cote de popularité : ” est tombée à 29% (-3 points)” et que ” … / … sept Français sur dix (70%) se disent mécontents du président, selon le baromètre mensuel IFOP pour le JDD ” Il est d’ailleurs à noter que : ” … / … Parmi les salariés du secteur privé, 26% se déclarent satisfaits et 73% insatisfaits … / … ” – AP/Yahoo

    Et son son dernier déplacement à Bonneval dans l’Eure-et-Loir. où il a rencontré quelques dizaines d’ouvriers d’une usine de fabrication d’équipement professionnel de cuisines, pour leur parler, pendant près d’un quart d’heure … de la réforme des retraites. N’apporte toujours aucune réponse à des salariés inquiets pour leur futur ou celui de leurs enfants !

    C’est dans un tel contexte que, voulant probablement éviter quelques sifflets ou quolibets, il s’est rendu au dernier mondial de l’automobile … la veille de son ouverture officielle …

    Si la petite histoire retiendra que visitant le stand Renault, il a lancé au designer : “J’aime bien vos chaussures”. Ce qui lui a valu un : ” Je voudrais que vous aimiez mes voitures” de la part dudit designer !

    La grande retiendra que les politiques ne peuvent plus comme du temps de la “régie Renault” influer sur la stratégie d’un constructeur. Même si le Président se plait à embellir les choses …

    Le Président a profité de cette visite pour ” mettre les choses au point et régler ses comptes ” sur les implantations des constructeurs automobiles à l’étranger, rappelant que la part des emplois français dans l’automobile était primordiale : ” … / … Ce n’est pas du nationalisme, pas du protectionnisme. C’est simplement que la filière auto, tous métiers confondus, c’est 10% de la population française ”

    Chiffre contestable puisque … faux, comme le prouve une étude de l’OFCE

    Comme l’explique Sylvain Barde, dans un court mémo du 10 février 2009: ” ces fameux 10% proviennent d’un rapport du Conseil économique de 2006. Rapport qui, pour estimer le nombre d’emplois induits par l’industrie automobile en France s’appuyait lui-même largement sur les chiffres du Conseil des constructeurs français d’automobiles, le lobby qui regroupe Renault, Peugeot, leurs filiales (Citroën, Renault Trucks etc.), mais aussi Heuliez et Panhard…

    En fait, sur ces 2,5 millions d’emploi évoqués régulièrement, seuls 737 000 sont directement liés à l’industrie automobile. Il s’agit des salariés des grands groupes, de leurs sous-traitants et équipementiers, des fabricants de remorques… Les autres (qui sont tout de même plus d’1,8 million)? Il s’agit des garagistes, des autos écoles, des assureurs, des employés des casses. Mais aussi des taxis, ou des salariés des constructeurs de routes. Et mieux, des pompistes, des pervenches qui mettent les PV, et même de la presse automobile … / .. ” – Source Mediapart – lire l’intégralité du mémo

    Alors, justement, qu’à dit le Président de la République au Mondial de l’automobile ?

    ” … / … Jamais je n’accepterai la désindustrialisation de la France. Que chacun le note bien. Il n’y aura de ma part aucune faiblesse en la matière. Gagnez des parts de marché, devenez des intervenants mondiaux, mais la France veut garder une partie de sa production industrielle, notamment dans l’automobile, en France. Nous ne céderons jamais. Tout ce qu’on fait, ce n’est pas simplement pour que vous créiez des usines à l’autre bout du monde. Créer des usines pour gagner des parts de marché, formidable. Mais fabriquer à l’étranger pour vendre en France, non. C’est la limite absolue ” – L’automobile magazine

    Limite absolue ?

    C’est certainement pour cela que la Gendarmerie Nationale qui avait décidé de remplacer ses véhicules d’intervention rapide Subaru Impreza WRX, a décidé de retenir la Renault Megane RS – Automoto

    Le message du Président aurait donc été retenu par l’administration, puisqu’une voiture française, permettra de lutter contre l’insécurité routière (deuxième cheval de bataille du Président) !

    Sauf que : La Mégane R.S. est assemblée à … Palencia en Espagne ! nous apprend le magazine Autoplus 1154 du 19/10/10 et ce n’est pas, semble t-il que provisoire, puisque : ” Tous les opérateurs de l’usine de Palencia en Espagne ont bénéficié de formations spécifiques, parmi elles : le montage des accessoires extérieurs, l’assemblage des trains avant à pivot indépendant, le montage des sièges Recaro ” – Edubourse

    Que représentent, diront certains, quelques voitures (mais au combien symboliques) à côté du formidable projet de voitures électriques qui doivent être construites en commun avec Daimler (Mercedes-Benz ) ?

    Projet qui avait donné lieu en octobre 2009, à une visite officielle de Nicolas Sarkozy à l’usine de Hambach qui fabrique les SMART. Visite au cours de laquelle le Président de la République et Dieter Zetsche, président du conseil d’administration de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz Cars avaient officialisé le projet

    On notera quand même que la lecture de l’automobile magazine de novembre 2010 n’est pas des plus rassurantes. En effet, au détour d’une brève : ” Renault-Nissan et Daimler -Benz la prise de bec” on apprend qu’on est loin des nombreuses créations d’emplois promises : ” … / … nous pensions être prêts pour un accord de standardisation des prises en bornes de recharge. Nous venons de nous rendre compte que ce n’est pas le cas. dit en termes diplomatiques mais clair Dieter Zetsche” Conclusion : ” le débat à rallonge risque de mettre en péril le planning de lancement extrêmement serré …. / … ”

    Ennuyeux ! Mais non, un petit coup de fil à la “chère Angela” et à Carlos Carlos Ghosn, devrait régler le problème rapidement … enfin, peut être … Au fait, quelqu’un a t-il des nouvelles des mesures “fortes” que Christian Estrosi devait prendre à l’encontre de l’entreprise Molex ?

    Il est vrai qu’il est plus facile de culpabiliser les Français sur les quelques pertes financières que causent les mouvements sociaux…Que de sauver un pan entier de l’économie !

    M. ESTROSI était sur France 2 hier soir…Pour parler retraites. Pourquoi n’en a t il pas profité, puisque Mme PARISOT était là, pour lui parler…Emploi et…Industrie ? Il me semble que c’est “son rayon” non ?
    Startin’sport
    20Minutes

    Michel Janva

  5. La gauche ayant échoué dans sa tentative de prise en otage de l’opinion publique, elle se remet à tirer à vue sur l’entourage du Président de la République. Cet après-midi, c’est l’ancien maire de Vénissieux, Monsieur André Gerin, qui a attaqué Guillaume Sarkozy en l’accusant d’être le bénéficiaire de cette réforme.

    Il semble en effet que la consonance juive du nom d’un groupe financier mette le camarade André Gerin hors de lui !

  6. André Gerin hors de lui !
    A JUSTE RAISON
    Non pas pour la consonance juive mais tout simplement sur le « titre V » du projet de réforme qui est entièrement consacré à « l’épargne retraite », euphémisme français pour désigner la retraite par capitalisation.
    C’est le cas à l’article 32 de la loi de réforme des retraites.
    Celui ci modifie la réglementation en faveur d’un développement du système de retraite par capitalisation.
    Voici comment. La moitié des sommes perçues par un salarié au titre de la participation aux résultats de l’entreprise sera, sauf avis contraire dudit salarié,
    Obligatoirement versée soit sur le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) soit sur le plan d’épargne retraite populaire (Perp).
    Les salariés qui ne bénéficient pas d’un compte épargne temps, un système qui permet de transformer en rémunération, immédiate ou différée, des périodes de congé ou de repos non prises dans leur entreprise, peuvent dorénavant transformer leur jours de congés en sommes capitalisées en épargne retraite.
    La réforme répond ainsi à une demande de Laurence Parisot qui avait réclamé « un nouveau dispositif très incitatif, voire obligatoire, de système par capitalisation ».

  7. @ simon:

    Et l’abaissement de la retraite à l’âge de 60 ans fut réclamé par des ministres communistes et concédé par tonton la francisque dans la perspective des élections municipales de 1983…

    On peut donc dire qu’il s’agissait d’une réforme électoraliste.

  8. A Thibault :

    M. MITTERRAND avait campagne sur la retraite à 60 ans. S’il a décidé de faire cette mesure avant des élections locales pouvant avantager son “camp” faut il s’étonner ? C’était un politique !

    Vous croyez que SARKO et cie prennent des décisions sans penser “gain électoral” ?

    M. SARKOZY, lui, n’a pas respecté son mandat. Contrairement à ses promesses (et celles de M. VANNESTE) il n’a pas “réformé” les régimes spéciaux – à commencer par le sien et celui des parlementaires – et n’a toujours pas expliqué où sont passées les recettes destinées à atteindre l’équilibre en 2020 !

    http://www.wat.tv/video/sarkozy-2007-retraites-2020-1m5h9_2idv5_.html

    Dieu sait que je n’ai aucune sympathie pour MITTERRAND senior (ou junior du reste) mais je dois lui reconnaitre ce point là : il a respecté (pour son premier mandat) ses engagements. On ne peut pas en dire autant de M. SARKOZY ! Ou de M. VANNESTE…Malheureusement.

    Ne serait ce que le “repositionnement” de M. VANNESTE en faveur du FN. Il y a trois ans…M. VANNESTE était au coté de M. SARKOZY pour se féliciter d’avoir tué le FN. Maintenant que les législatives approchent…Changement de ton.

    M. VANNESTE a tout a fait raison quand il dit que “la gauche a toujours voulu et su profiter du FN” pour gagner des élections grâce à des triangulaires imposées par sa présence lors des seconds tours.

    Mais il a tort en disant que “c’est un tabou qui nous a été imposé par la gauche.” L’UMP et auparavant le RPR n’ont jamais voulu s’allier avec le FN, non par crainte de ce qu’aurait pu dire ou dirait la gauche, mais tout simplement par conviction et ça quitte à perdre des élections ce qui est souvent arrivé, en particulier lors des élections législatives de 2007.

    Mais bon, je comprends que M. VANNESTE craigne pour son fauteuil, et se dise qu’en laissant accroitre la possibilité d’une alliance, les partisans du FN viennent voter pour lui.

    Erreur qui a coûté son siège à M. POISSON. Mais bon…

    Les électeurs votent pour ceux qui les respectent…Ou du moins essayent de le faire, car souvent contraints de voter pour le candidat le moins pire en matière d’engagements.

  9. @ seb:

    1) François Méritant a mis en oeuvre le programme de la gauche dans lequel l’outre-mer français était traité au chapitre ” Etranger “. Certes, l’homme à la francisque n’était pas directement responsable des innocents qui furent assassinés en Nouvelle-Calédonie mais il s’est comporté à leur égard comme Lady Macbeth. Je ne pense pas qu’il faille se satisfaire d’une détraquée rappelant à son mari son dessein de tuer Duncan…

    2) Alain Juppé et Jacques Chirac auraient pu éviter les triangulaires au second tour des élections législatives s’ils avaient laissé les candidats RPR en ballotage défavorable passer des accords électoraux avec les candidats FN.

  10. 1. Je n’ai pas voté pour M. MITTERRAND senior.

    2. Ce qui aurait été splendide ! Tenez un ex : le traité de Lisbonne. Pour garder “ses” centristes…Il fallait à l’UMP

  11. Couac informatique.

    Je disais donc que c’est bien de vouloir faire des alliances…Mais en terme de programme…Et d’électeurs ?

    Moi, je suis catholique. Ne comptez pas sur moi pour voter pour le FN via l’UMP ! Mon seul “choix” sera l’abstention avec tout çà !

  12. @ seb:

    Ce qui importe, c’est de ne pas voter à gauche ! Pour étouffer la voix dissidente de Dominique Strauss-Kahn, les socialistes sont allés jusqu’à dire que les recommandations du FMI de porter l’âge légale de la retraite à 62 ans n’engageaient pas son président !

  13. Thibault

    Perso, je préfère encore voter pour la “gauche” qui s’assume que pour la pseudo “droite” qui ne le fait pas.

    En ce qui concerne DSK et les retraites…Il est vrai que cela n’engage pas DSK. Pas plus que les rapports rendus au Premier Ministre ou au Président n’engagent ces derniers. Ce n’est pas parce que ATTALI, par ex, fait un rapport (au demeurant stupide : au fait il arrive quand celui de Mme BOUTIN ?) que cela reflète les désidératas présidentielles ou/et ministérielles.

    Le FMI a rendu un rapport…Comme le COR. Mais c’est tout.

    En revanche, DSK qui est un grand garçon, a déjà fait savoir qu’il était perso favorable au recul de l’âge légal. Cette prise de position n’engageant pas plus le FMI…Que le rapport de préconisations du FMI…Son Président/Directeur général.

    Le PS a donc eu raison de dire que le rapport n’engageait pas DSK. D’autant que le rapport (je vous invite à le lire) ne fait pas plus que le COR : il élabore des scénarii. Rien de plus. Aux gouvernants de s’en saisir…Ou pas.

    Le tort du PS est plus dans sa volonté de faire accroitre que DSK aurait, soudain, changé d’avis perso.

    Sauf que DSK n’est pas SARKO. Lui, quand il a une opinion…Il s’y tient. Au moins DSK a t il eu le mérite de ne pas mentir aux Français…On ne peut en dire autant de SARKO…Et de M. VANNESTE et cie…Malheureusement.

    Comme je le disais plus haut, je préfère voter pour une gauche qui s’assume (via DSK pourquoi pas)…

    Plutôt que pour une “droite” qui ne le fait pas. Si le Gouvernement et la “majorité” se sentent obligés d’avoir la bénédiction de DSK, c’est qu’eux mêmes sont incapables de défendre leur “réforme”.

    Je constate d’ailleurs que la “droite” se sent toujours obligés d’avoir une béquille pour s’appuyer. Pourquoi tant de référence à untel ou untel.

    Martine Aubry, et pourtant je ne l’apprécie guère, n’utilise pas, elle, tout le Panthéon de la “droite” pour ses idées.

    J’ai même vu que l’Assemblée on est allé jusqu’à parler d’une réforme “gaulliste” ! Heureusement que le Général est mort…Parce que vue comme on le récupère politiquement en faisant le contraire de ce qu’il voulait pour le pays (cf discours de M. DE COURSON sur le programme de la résistance)

    A quand une référence à Gandhi ? On ne sait jamais…Ca pourrait rendre la régression plus douce !

  14. La recommandation du FMI de porter l’âge légal de la retraite à 62 ans engage bien évidemment son président. Et, puisque Dominique Strauss-Kahn est pour la retraite à 62 ans, les socialistes ont, d’après vous, raison de dire le contraire.
    Le drame des sympathisants de gauche, c’est de répéter en boucle les mensonges de leurs élus pour en faire des vérités apparentes. Pourtant, rien ne vous oblige à propager ces bobards !

  15. Monsieur Vanneste êtes vous prêt a renoncer a votre retraite de député après vos 2 mandats de environ 4000 euros /mois!! vous pensez que cela est justifié en ayant passé son temps sur les bancs de l’assemblée et dans les salons dorées!! Par rapport a un ouvrier derrière une machine pendant 40ans !! Lequel des deux est le plus usés et le plus fatigués?? et lequel va toucher une plus grosse retraite????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.