Ouverture à gauche : ça grogne à droite

Extraits du Monde, 24.02.10 :

Michel Charasse est arrivé dès 9 h 10, un recueil des textes sur les pouvoirs publics sous le bras. Ce mercredi 24 février, la commission des lois de l’Assemblée nationale auditionne le sénateur (RDSE) du Puy-de-Dôme dont la nomination au Conseil constitutionnel est “envisagée” par le président de la République, comme le précise le communiqué de l’Elysée. (…)

Christian Vanneste (UMP, Nord) s’irrite de l’intérêt suscité par cette nomination : “La droite existe encore, elle est même majoritaire, on finirait par ne plus s’en apercevoir !

Extraits de l’Express et du Parisien :

“Trop c’est trop! Il faut désormais avoir sa carte au PS pour obtenir des responsabilités dans la République”, s’est indigné le député UMP Christian Vanneste.

J’ai été également interrogé hier soir sur RTL sur cette ouverture à gauche.

Articles liés

4 commentaires

  1. Vous suggérez plus bas un boycott de Quick de la part de ceux qui sont contre le tout-halal. Suggérez-vous de même un boycott de l’UMP pour sa politique de trop grande ouverture à gauche ? Et pensez-vous, comme M. Le Pen, qu’il faille parler désormais de l’UMPS ? Pour ma part, et depuis la nomination du Neveu de Tonton, j’ai choisi de ne plus voter, jusqu’au retour de l’UMP à droite, pour le parti du faussaire et traître Sarkozy.

  2. je suis dégouté de cette droite gauchiste, les belles paroles sur la droite décomplexé de 2007. aujourd’hui c’est un electorat de droite humilié par un président qui renie les promesses de 2007 l réformes bidon ou fausse reformes etc j’ai toujours voté rpr ou ump mais maintenant c’est FN meme si je ne partage pas leurs vision de l’economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.