Luc Chatel lit Wikibéral

Écouter l’excellente chronique de David Abiker sur France Info ce matin :

L’histoire a été révélée par le blog Lexington puis relayée par Le Post, Rue 89 etc. Luc Chatel aurait copié un extrait d’une définition du Chèque éducation dans la réponse qu’il à faite en décembre à Christian Vanneste, député UMP… Effectivement, quand on compare, ca ne fait guère de doute. Question exemplarité, ca interpelle certains internautes au sujet de la citation des sources, du respect des droits d’auteurs et de la lutte contre le copier-coller.

La question écrite sur le chèque éducation.

Articles liés

3 commentaires

  1. Comment reprocher à un “assistant” du Ministre – car très sincèrement, je doute qu’il lise vos questions M. Vanneste, et celles de vos collègues – cette petite incartade…Quand la méchante HADOPI, elle même, pirate ? Et viole la loi ?

    http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/2010-01-11/piratage-logo-hadopi-et-police-une-bourde-tres-genante/1387/0/412432

    Autre manque d’exemplarité – qui me choque autant, sinon plus que les 20 millions de “trou” dans le budget du CE de Air France – les très luxueux appartements conférés au personnel d’HADOPI.

    Lu sur “altermedia” :

    “L’autorité anti-piratage va louer plus de 1 000 mètres carrés près de Montparnasse, à Paris. Elle ne risque pas de se sentir à l’étroit dans ces locaux : l’Hadopi n’emploiera que sept personnes et va louer 1 107 m2 au 4, rue du Texel, dans le XIVe arrondissement de Paris.

    Le loyer s’élèvera à 440 euros par mètre carré et par an, hors taxes et charges. Soit, au total, 487 080 euros. Avec 158 m² par personne, les hadopistes vont avoir de la place pour leur sinistre besogne de contrôle des liberté numériques de leurs compatriotes.”

    On écoute PCinpact :

    “La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet va louer 1 107 m2 au 4, rue du Texel, dans le XIVe arrondissement de Paris. (…)

    Première surprise : le ministère de la Culture n’a pas vraiment fait une bonne affaire. Le loyer s’élèvera à 440 euros par mètre carré et par an, hors taxes et charges. Soit, au total, 487 080 euros. (…)

    La seconde surprise provient, justement, du projet de loi de finances. Les effectifs de l’Hadopi ne représenteront que sept personnes en équivalent temps plein. Le calcul est un peu facile, mais difficile d’y résister : les agents anti-piratage disposeraient chacun de 158 mètres carrés. Même avec des agents à mi-temps et des stagiaires, peu de risques d’étouffer”

    Heureusement…La France est en “faillite” (banqueroute?) ! Visiblement, la “France d’en haut” n’a pas l’air de le savoir…Ou compte sur “la France d’en bas” pour payer ses inconséquences !

    Et ce sont les députés qui vont faire la leçon à Air France ? Ne manque t il pas de la crédibilité pour cela ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services