Priorités du député Christian Vanneste

Police de proximité, zone de l’Union, autoroute A 24 : vendredi, en conférence de presse, le député de la Xe circonscription, Christian Vanneste, a évoqué ces dossiers qu’il place au tout premier rang de ses priorités.

Une unité de police à la Bourgogne.– Toujours très attentif au dossier de la sécurité, Christian Vanneste salue la localisation de la future unité territoriale de quartier de Tourcoing. « On avait décidé, sans doute à Paris, que l’unité allait être installée au Pont Rompu, précise-t-il, et je me suis battu pour qu’elle soit à la Bourgogne. Au Pont Rompu, il y a du “deal”, des familles mafieuses, mais ce n’est pas l’insécurité permanente. A la Bourgogne, c’est différent et des faits récents m’ont conforté dans mon choix de ce quartier. » Le rôle de cette unité de police ? « S’imprégner du quartier, y être comme un poisson dans l’eau. Que l’information et la prévention prennent le pas sur la répression. » Le député qui rappelle son opposition à la « globalisation lilloise » rencontrera prochainement le directeur de la sécurité publique.

Zone de l’Union : « faire de l’intensif ».- Ch. Vanneste note d’abord avec satisfaction que si le dossier CETI a été long à mettre en oeuvre, il est maintenant lancé. À propos du projet d’installation de Kipsta (Décathlon), il présente « deux petites réserves. D’abord, s’il y a de la recherche, du développement, de la production, c’est bien. S’il n’y a que du commerce, c’est moins bien. Ensuite, je veux être mieux informé sur le rapport entre la surface énorme et le nombre d’emplois créés. Dans la zone de l’Union, il faut faire de l’intensif et non de l’extensif. » L’A24, « prioritaire ».- Pour l’élu parlementaire qui, dans ce dossier, s’oppose aux Verts, « cette réalisation est vitale pour notre secteur et les zones d’activités : Ravennes-les-Francs, Neuville, CIT de Roncq. Et pour la fluidité de l’A22. » Ch. Vanneste rappelle que le tracé par le pont du Badou épargnerait Roncq, Bondues, Linselles et permettrait de mieux desservir la zone d’activités de Comines, « peu occupée ».(…)

♦ Extraits d’un article de La Voix du Nord

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services