L’opposition tourquennoise rue dans les brancards…

Président du groupe UMP au conseil municipal, Didier Droart vient de signifier par courrier à Michel-François Delannoy, le maire, qu’il laissait sa place à Gérald Darmanin. Très fâché du manque de dialogue avec la majorité.

Didier Droart en tête. « On veut être une opposition constructive. On joue le jeu de la concertation et de la proposition. On vote 90 à 95 % des délibérations du conseil municipal », commence d’un ton élevé Didier Droart. Ce qui provoque son courroux ? Le manque de dialogue avec le maire, M.-F. Delannoy.

« On est déçu par la fin de non recevoir du maire à tous nos voeux en conseil municipal. Soit c’est trop tôt, soit c’est déplacé… Et lorsqu’on organise une manifestation pour la défense du commerce, c’est de la récupération politique… » Autre motif de mécontentement de l’élu UMP : le temps de parole accordé à son groupe lors des débats municipaux. « Il est mal organisé, c’est regrettable. » Quant à la tribune d’expression libre dans Label Ville, le magazine municipal, Didier Droart s’étonne que « l’UMP avec 8 élus ait la même place que le MoDem qui n’en compte que deux », ajoutant que « sur 28 pages, on a des photos du maire et de ses adjoints, jamais des élus de l’opposition. Mais on a autant de mérite que les élus de la majorité. On n’a pas une bannière politique tout le temps. On est là aussi pour représenter la ville. Qu’on arrête de dire qu’on fait du tort à Tourcoing, qu’on dénigre la ville ! La démocratie ne vit pas à Tourcoing, alors qu’on représente quand même 30 % des Tourquennois. Qu’on nous respecte ! » Hors de lui Didier Droart a ainsi décidé de quitter la tête du groupe UMP. Il reste évidemment élu municipal, mais passe le relais à Gérald Darmanin qui espère-t-il réussira à instaurer un dialogue avec le maire, « ce que je n’ai pas su faire. » Dénonçant une attitude « discriminatoire » vis-à-vis de l’opposition, Gérald Darmanin menace « de faire voter ligne par ligne le (prochain) budget pour démontrer l’absurdité du règlement intérieur du conseil municipal. ».

En 2009, l’UMP veut se donner les moyens d’exister à Tourcoing. « On va éditer un bulletin de liaison tiré entre 800 et 1 000 exemplaires avant chaque conseil municipal », annonce Gérald Darmanin. Premier numéro en février. La semaine prochaine, l’opposition fera également voter une pétition à la sortie des écoles pour « la diminution du prix de la cantine. » En projet également, l’organisation d’un café réflexion et, fin mars, d’assises de l’opposition « qui permettront de faire le bilan de notre action. » Voilà en tout cas qui promet pour le prochain conseil municipal.

♦ Article de Nord Eclair (à lire ici), samedi 31 janvier 2009

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services