Lang déconfit…

Le 4 novembre 2005 (voir mon bloc-note), un ancien Ministre de l’Education nationale (décrété par l’intelligentsia parisienne “Ministre de la Culture” ad vitam aeternam…), inaugurait en grande pompe, une école à son nom, à Beuvry-la-Forêt, dans notre département.

A l’initiative de cette absurdité, le maire de la ville expliquait qu’il y avait, dans ce geste hautement symbolique “une affinité politique, naturellement. Mais c’est également parce que Jack [Lang, puisqu’il s’agit de lui…] est un ami, qu’il a été ministre de l’Education nationale et qu’il a beaucoup fait pour l’école [sic]”.

L’heureux bénéficiaire de la dénomination – à l’époque présidentiable- étant encore élu, qui plus est dans la région de cette maternelle, il m’était tout de suite apparu que cette dénomination donnée à une institution publique fondamentale qu’est l’école républicaine se trouvait être inique au regard des règles de la démocratie, et surtout, de la nécessaire neutralité de notre école et de ses fonctionnaires à l’égard d’un élu candidat à sa propre succession.

C’est pourquoi, j’avais décidé de déposer une proposition de loi visant à donner au Ministre de l’Education nationale les moyens de s’opposer à ces dérives.

Suite à une plainte d’un des habitants de la commune, le tribunal administratif de Lille a annulé hier la décision du conseil municipal jugeant que cela portait atteinte au “principe de neutralité des services publics“.

L’utilisation de l’école à des fins politiciennes me choque profondément. J’avoue néanmoins ne pas être étonné par l’attitude -arrogante- du parti Socialiste. En effet, contrairement aux autres partis socialistes européens, le nôtre -hélas- a toujours des relents et des origines  totalitaires puisque il n’a jamais dénoncé ses idéaux marxistes…

Articles liés

Un commentaire

  1. Heureusement, le tribunal administratif a statué dans le bon sens. Je trouve d’ailleurs toujours risqué de donner le nom d’une personne encore en vie. Même si elle a toujours été exemplaire, qui nous garantit qu’elle de dérapera pas un jour ou l’autre ?
    Quant à monsieur Lang, j’estime que son nom pour une école sera toujours inapproprié, devrait-il être mort depuis 150 ans. Pourquoi pas l’école maternelle Marylin Manson tant qu’on y est.
    Pour nommer les écoles, on devrait choisir des personnalités littéraires ou des personnes ayant oeuvré au service des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.