Honte à eux !

En lisant le 20 minutes de ce jour, voici ce que l’on peut lire :

14h: A Lille, Christian Vanneste, député (CNI-UMP), a failli être privé de chauffage. Les salariés d’EDF ont renoncé ce matin à couper le courant de sa demeure. «Ça aurait plongé tout le quartier dans le noir», confie le délégué CGT pour Lille-Métropole. Les syndicats se sont rabattus sur l’hôtel des impôts de Wattrelos, la mairie de Roubaix et le radar automatique de la Voie Rapide Urbaine à l’entrée de Lille. Sans grand succès: les automobilistes roulaient, ce matin, au ralenti à cet endroit.

Je reste effaré par ce genre de comportement totalement terroriste et anti-démocratique de la part d’agents issus normalement du service dit public. C’est la troisième fois que mon domicile privé est l’objet de tels actes. Ceux-ci portent atteintes à plusieurs principes de notre République dont celui constitutionnel de la propriété privée et celui, que je considère comme particulièrement important, de la vie familiale.

Je rappelle donc à ces jocrisses que nous vivons dans un pays démocratique dans lequel le Président de la République, élu il y a tout juste six mois, et son Gouvernement sont tout à fait légitimes. Les Français nous ont élu pour que nous ayons le courage de mettre fin à certaines habitudes corporatistes. Que les parlementaires, issus, eux, du suffrage universel, agissent dans l’intérêt général et ne sont pas censés obéir à des petits groupements ne représentant qu’eux même et ne défendant que des intérêts dénués de tout fondement et particulièrement inégalitaires.

Et qu’enfin ce n’est pas en agissant de cette manière que nous pourrons avoir des négociations justes, nécessaires et salutaires.

Articles liés

4 commentaires

  1. Bon bon, comme théoriquement le jour de la coupure envisagée vous deviez vous trouver à l’Assemblée nationale, vous n’auriez pas eu froid !!! Sinon, sur les quais de gare déserts, il ne faisait pas chaud non plus. Ce genre d’action est certes extrême et condamnable sur le principe, mais c’est quand même bizarre que tout à coup, une fois que la France et surtout l’Île-de-France est paralysée, le gouvernement accepte le principe des négociations tripartites qu’il refusait jusqu’alors. Il aurait sûrement fallu y penser avant.

  2. Monsieur de député. Voilà, j’espérais que vous comprendriez ma pointe d’humour. J’ai d’ailleurs écrit que je condamnais ces actions coup de poing. Heureux êtes vous de ne pas avoir été contraint et forcé de vous retrouver dans les grèves et d’avoir pu rester à Tourcoing. L’avantage du métier de député… d’autres risquent de perdre leur emploi s’ils restent chez eux.

  3. On dirait bien qu’à EDF, ils ont un peu plus de bon sens qu’à la SNCF. Ils en veulent à monsieur Vanneste mais ne veulent pas pénaliser ses voisins (même s’ils étaient d’accord pour priver sa famille). A la SNCF et la RATP, ils prennent des millions de gens en otage (souvent parmi les plus pauvres : les riches ont les moyens d’un logement à proximité de leur travail ou une voiture pour se déplacer)parce qu’ils ont un contentieux avec le gouvernement, dont aucun des membres n’aura à souffrir de leur action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.