Président/Parlement : le grand écart (II)

parlementecrase

La France offre depuis l’élection par défaut d’Emmanuel Macron une situation paradoxale. Le Président omniprésent dans les médias étale une arrogance d’homme providentiel alors que rien dans son passé ne lui permet de revendiquer ce statut que les Français qui l’ont élu sans enthousiasme ne lui ont pas attribué. Certes,[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Ne riez pas: je souhaite que les élus soient sérieux et honnêtes…

Corruption2

N’avoir rien fait de mal devient aujourd’hui une grande qualité chez les politiques, même si cet exploit consiste comme chez Macron à n’avoir rien fait du tout après deux ans comme secrétaire général adjoint de l’Elysée et deux autres comme Ministre de l’Economie. François Fillon est sorti de sa discrétion[…]

Lire la suite »
Mot clés:

La France n’est pas un cloaque…

lafrancedeprime

Churchill disait avec humour que « la démocratie était le pire régime, à l’exception de tous les autres ». Le Royaume-Uni, sans doute le plus vieux régime parlementaire, n’était donc pas parfait aux yeux mêmes de l’un de ses acteurs les plus brillants, mais  sa durée, la régularité de son fonctionnement, sa[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le Pouvoir et l’Impuissance…

20150602_173446

Le Pouvoir, quelle tentation ! Pour les meilleurs, c’est le pouvoir de faire, de commander, de diriger, de bâtir et peut-être, pour les exceptions, de servir le Bien Commun… Pour la légion des mauvais, c’est de s’asseoir sur un siège et de revêtir les attributs, de jouir des privilèges et[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Thévenoud, un mensonge qui dit la vérité !

images (81)

La meute des commentateurs politiques n’est guère reconnaissante. Elle s’acharne sur ce pauvre Thévenoud alors qu’elle devrait au contraire le remercier de lui fournir l’occasion d’une prose facile sur la morale politique et le jeu des partis. Sincèrement, je lui trouve du mérite, à « ce pelé, ce galeux d’où venait[…]

Lire la suite »
Mot clés:

La seule victime, la France, ne dit pas merci !

images (80)

L’Elysée a sorti la roue de secours, celle de la victimisation. Pauvre Président. Rien ne lui est épargné.  Cet argument ultime de la défense se situe la où l’attaque a porté. Dans la situation normale d’un pays normal, le public aurait traité avec mépris un bouquin qui portant atteinte à[…]

Lire la suite »
Mot clés: