PS: de la lutte des classes à la lutte pour les places !

Paris, 7 nov 2008 (AFP) – L’UMP a estimé vendredi que le vote des militants socialistes pour départager les motions en lice pour le Congrès de Reims avait révélé une « immense confusion », pronostiquant une « décade » de « manoeuvres d’appareil ».

Les résultats « traduisent l’immense confusion dans laquelle les dirigeants socialistes ont jeté leur parti », a affirmé l’un des porte-parole du parti majoritaire.

Pour l’UMP, le taux de participation (autour de 55%) démontre la « grande lassitude » des adhérents « à l’égard d’une organisation politique incapable de répondre à leurs préoccupations ».

« Ce résultat va faire entrer le PS dans une décade de tractations internes et de manœuvres d’appareil pour tenter de dégager la majorité aussi improbable que crédible qu’il lui faudra bien présenter à Reims », a pronostiqué le parti majoritaire.

« Au PS, la lutte des classes a été remplacée par la lutte pour les places. Les petits calculs de couloirs et alliances contre nature dans la dernière semaine pour piquer la place contre le souhait qui vient d’être affirmé par les militants socialistes sont lancés ».

Mot clés:

2 commentaires

  1. Thibault Loosveld - 9 novembre 2008 13 h 05 min

    Le PS, un vrai panier de crabes !

    Répondre
  2. Thibault Loosveld - 22 mai 2012 21 h 26 min

    Et le Premier Ministre est formel: aujourd’hui, il a tenu à saluer le désintéressement(sic) de Martine Delors.

    De Jean-Marc Ayrault, le maréchal Pétain aurait pu dire: « Jean-Marc, vous avez vraiment la mémoire courte. »

    Répondre

Exprimez vous!