Maisons de l’Emploi, Ville et textile

Je me suis rendu pour la seconde reprise à Bercy pour évoquer le dossier des Maisons de l’Emploi de Tourcoing et de la Vallée de La lys avec le cabinet de Madame LAGARDE, afin de cerner les conséquences locales de la fusion entre l’ANPE et l’UNEDIC.

A partir du rapport qui est remis au Ministre de l’Economie et des Finances par mon collègue Jean-Paul ANCIAUX, député de Saône-et-Loire, que j’avais fait venir à Roncq pour expliquer le mécanisme des Maisons de l’Emploi, un cahier des charges va permettre de mieux définir le périmètre et les objectifs de ces Maison.

Je reste persuadé pour ma part que ce nouvel outil va jouer un rôle de plus en plus efficace dans la lutte contre le chômage en devenant le véritable guichet unique de promixité capable d’offrir de multiples solutions aux demandeurs d’emploi aussi bien dans le domaine de l’accès à l’emploi que dans celui des prestations ou encore des formations qualifiantes.

A l’issue des Questions d’Actualité, j’ai reçu Madame Christine BOUTIN, Ministre du Logement et de la Ville, afin d’étudier avec elle les questions qui concernent essentiellement la ville de Tourcoing : ANRU, Zone Franche et exercice du droit de préemption.

Enfin, j’ai présidé la première réunion du Groupe d’étude Textile et Industries de Main d’oeuvre, qui vient de se constituer au cours de laquelle a été désigné le nouveau Bureau.

Celui-ci est donc composé ainsi :Ont été élus Vice-présidents Gérard CHERPION (Vosges), Bernard GERARD (Nord) et Patrice VERCHERE (Rhône) pour le Groupe UMP, Pascal TERRASSE (Ardèche) et William DUMAS (Gard) pour le Groupe Socialiste et Philippe FOLLIOT (Tarn) pour le Groupe Nouveau Centre.

Gabriel BIANCHERI (Drôme – UMP), vice-président du Groupe sous la précédente législature et Henry NAYROU (Ariège – PS) ont été élus Secrétaires parlementaires du Groupe d’étude.

C’est pour moi une très grande satisfaction d’être à nouveau en charge de ce groupe constitué autour d’un domaine qui non seulement a profondément marqué le Nord Pas-de-Calais et le bassin d’emploi de Roubaix-Tourcoing-Vallée de la Lys mais qui figure encore en bonne place dans son avenir industriel à travers le pôle de compétitivité Up-Tex. Nous aurons l’occasion de revenir régulièrement sur cette question dont il faut rapeller qu’elle concerne encore 16 000 emplois dans notre région. Il faut ajouter à cela d’ailleurs que les dernières années ont été plutôt satisfaisante puisque le chiffre d’affaire du textile et de l’habillement s’est stabilisé depuis 2006.

Articles liés

Un commentaire

  1. Fusion ANPE-ASSEDIC – Maisons de l’emploi et droit des chômeurs.
    Association apolitique et non confessionnelles disposant d’un secteur socio-économique – C2EC – Chômage Entreprendre Emploi Carrière,
    nous constatons que la représentation des chômeurs ne fonctionne pas à l’heure actuelle.
    La création des Maisons de l’emploi s’est faite sans représentation des chômeurs.
    La fusion n’est-elle pas l’occasion de réparer cette injustice ?
    Cette représentation, malgré le statut éphémère du demandeur d’emploi ne permettrait-elle pas de détecter les défaillances éventuelles et d’encore mieux impliquer l’ensemble des usagers (entreprises, salariés ET chômeurs) ?
    sincères salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.