Pour Vincent DELORY et Antoine de LEOCOUR

Lors de la commémoration très émouvante de la disparition d’Antoine et de Vincent, leurs sœurs Catherine et Annabelle, avaient rendu un hommage plein de dignité et d’émotion à leurs frères. Elles avaient notamment demandé qu’il y ait, de la part de la République, une reconnaissance du fait que leurs frères, décédés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, étaient morts pour la France. Très sensible à cette demande totalement légitime, je suis immédiatement intervenu auprès du Président de la République, qui vient de m’apporter sa réponse, qui est positive. Je resterai attentif à ce que la démarche entreprise aille jusqu’à son terme.

Articles liés

2 commentaires

  1. Voilà une initiative toute à l’honneur de la famille,peut-etre une première en France et un grand pas dans la reconnaissance de la République vis à vis de ses valeureux citoyens non militaires.

  2. ils ne sont pas morts POUR la France mais parce que la France a essayé de leur éviter une captivité humiliante pour eux et la France, angoissante pour leur famille. Il faut trouver une autre dénomination proche mais laissons aux combattants actifs décédés, la reconnaissance de la France. Que les deux
    ” soeurs ” me comprennent et m’excusent de ne pas partager leur réclamation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.