Condamné cherche place de TIG

Le Ministère de la Justice organise demain, mardi, son « 1er forum du travail d’intérêt général ». Le but est de remotiver élus, personnels de justice, responsables d’associations ou d’entreprises publiques, et leur vanter les mérites de cette « peine utile à la collectivité ». Comme vous le savez, j’ai rendu un rapport (lire celui-ci) au Garde des Sceaux l’année dernière sur ce sujet.

Nord Eclair revient sur cette sanction mal-aimée…

Add. : le discours de Michel Mercier, Garde des Sceaux, est en ligne :

Je veux saluer aujourd’hui le travail du député Christian Vanneste à qui mon prédécesseur avait confié une mission sur le sujet. Votre rapport, par sa grande qualité, nous a permis de progresser pour ouvrir le dispositif et le réformer.

Articles liés

3 commentaires

  1. Il y a une autre solution : faire exécuter des TIG par les détenus
    sans qu’il soit requis d’obtenir leur accord. Les honnêtes gens en ont
    assez de voir les dispositifs mis en place en faveur des délinquants,
    surtout si ce sont des petits délinquants, alors que, comme le montre
    un numéro de la Documentation française, quasiment RIEN n’est prévu en
    faveur des victimes !

    Il y a une insoutenable hypocrisie dans tout cela. La vérité, ce sont
    les 80000 peines de prison jamais effectuées, goutte d’eau dans la mer
    des plaintes qui n’aboutissent à aucune condamnation, mer d’ailleurs
    noyée dans l’océan des crimes et délits qui ne font l’objet d’aucun
    dépôt de plainte.

    Un exemple parmi d’innombrables autres : participant à un séminaire
    sur la sécurisation des établissements d’enseignement, j’ai entendu un
    chef d’établissement relater un acte délictueux pour lequel les
    services de police avaient, à deux reprises, refusé de recevoir une
    plainte. Le procureur de la République qui était présent a confirmé la
    recevabilité de la plainte, à la confusion du commissaire
    divisionnaire, également présent, qui s’est empressé de dire que ses
    services allaient traiter !

    La politique du gouvernement en matière de sécurité est un échec
    complet, aucune rupture n’ayant eu lieu alors que N.Sarkozy est
    Président de la République depuis 4 ans et qu’il a été longtemps
    ministre de l’Intérieur. Et qu’on ne nous parle pas des statistiques
    dont des sources policières m’ont fait savoir qu’on ne sait plus
    comment faire pour les trafiquer.

  2. J’avais proposé au Sénateur François Zocchetto avec lequel j’étais conseiller municipal à Laval, d’instaurer un forfait journalier pour les prisonniers.
    Les malades qui n’ont pas voulu être malades en paient un lorsqu’ils sont hospitalisés, alors pourquoi pas les prisonniers?
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services