Laïcité, la loi sans débat

La France est un vieux pays chrétien, et plus précisément catholique. Cette longue tradition a modelé les manières de vivre et de penser de ses habitants, croyants, agnostiques ou athées. Elle a permis l’émergence de la laïcité, facile à admettre dans le cadre d’une pensée religieuse qui sépare les laïcs des clercs et le pouvoir temporel du spirituel. Si la laïcité est apparue comme un combat parfois douloureux, elle est aujourd’hui inscrite dans les institutions et les esprits.

La laïcité positive prônée par le Président Sarkozy consiste à reconnaître à la dimension religieuse une valeur propre, à considérer les croyances spirituelles non comme des obstacles à la citoyenneté, mais comme des suppléments d’âme capables de renforcer la qualité de la vie collective.

Cette conception s’inscrit au cœur de la République. Si elle admet la diversité des opinions et des pratiques, elle ne peut accepter la prétention à l’existence de communautés dont les lois entendraient s’imposer à celles de la Nation qui est la seule communauté républicaine. La religion musulmane est aujourd’hui très présente en France. Ses origines et son histoire impliquent une grande unité des dimensions spirituelle et temporelle, une étroite imbrication de la foi et de la vie quotidienne. Cet impératif a toute sa légitimité dans la vie privée, mais doit se plier aux lois de la République dans la vie publique. Cette évidence aux yeux du bon sens ne méritait pas un débat. La loi n’a pas à être changée, mais doit seulement être appliquée sans agressivité, ni faiblesse. Ce simple rappel est la réponse qu’attendent les Françaises et les Français, davantage préoccupés par les priorités que sont la résorption du chômage, la préservation du pouvoir d’achat, la lutte contre la violence et l’endiguement de l’immigration.

Articles liés

9 commentaires

  1. médiatiquement,s’il ressort du débat des aménagements s’adaptant a la
    “nouvelle réalité française “cela sera un progrès!
    s’il nous rappelle la loi ce sera une”stigmatisation”

  2. Lettre d’un musulman à Mr Copé

    Monsieur Copé,

    Vous avez écris cette lettre à un musulman imaginaire, là est votre nième incompréhension de l’état de vos concitoyens ou plutôt votre solitude dans ce jeu drôle ou vous n’avez aucun musulman pour vous écouter. Si l’imaginaire aide à la réflexion, il n’en reste pas moins que la réalité se trouve sur le terrain. Je vous invite à descendre vers la France d’en bas comme dirait l’autre pour constater par vous-même le ressenti de vos concitoyens français musulmans qui chaque jour doivent se justifier aux de yeux de l’opinion pour affirmer leur attachement à la France. Chaque jour on nous renvoi à nos origines même lorsque nous sommes nés ici. Les amalgames de tout genre sont devenu monnaies courantes, l’Islam, l’immigration, l’insécurité, le chômage, le terrorisme, l’extrémisme, la délinquance…. Bref l’axe du mal a été clairement défini par vos partisans de droite et d’extrême droite. Le terreau sur lequel vous semez et labourez vos idées et vos actions, est loin d’être un champ républicain. Votre jeu de séduction de l’électorat de l’extrême droite n’a échappé à personne. Quand est ce que nous allons être respecté et considéré comme des français sans discrimination et sans suspicion. Par votre politique et vos dérapages islamophobes dans les plus hautes instances de la république vous donnez le sentiment à nos compatriotes français de tous bords que les musulmans sont des ennemies et des terroristes en puissances pour peux qu’ils ne veulent pas rentrer dans le moule du conformisme idéologique que souhaite nous imposer le FN, l’UMP et les intégristes laïques.

    Vous parlez dans votre lettre de nos compatriotes qui pensent que les musulmans ne sont pas intégrés voir même une menace. Certes chacun est libre de ressentir et d’interpréter comme il veut le message véhiculé et entretenu par les médias. Les portes de la haine et les vagues islamophobes décomplexées sont la résultante en partie du débat sur l’identité national que Mr Sarkozy a lancé. Il faut savoir que si ce sentiment existe, cela est dû en partie à la négligence de nos hommes politiques face à leur devoir de traitement égalitaire. Les musulmans en France demandent des lieux de cultes dignes et décents, le droit à l’existence dans le paysage sociale, économique, politique et médiatique. La plus grande majorité des mosquées en France sont indignes des valeurs que défend notre république. La notion d’égalité et de fraternité sont des mots virtuels pour les français musulmans. Ces mosquées dans lesquels nous pratiquons nos offices sont insalubres et très étroits. Comment voulez vous ne pas déborder dans la rue? Les salles de prières et les mosquées sont systématiquement refoulées dans les zones industrielles et par conséquent non pratique pour les musulmans citadins qui vivent en grande majorité en ville ou dans les banlieues. L’ingérence dans l’organisation du culte musulman est insupportable pour les musulmans en France. L’autocratie imposée ou mise en avant par le gouvernement actuel, celui auquel vous appartenez, dans la gestion des organisations islamiques devient inadmissible.

    Les événements et les traitements avec la règle du deux poids deux mesures ne facilitent en rien l’apaisement entre les musulmans et une partie de nos compatriotes. Beaucoup de musulman on l’impression de vivre et de ressentir ce que les pages sombres de notre pays a réservé aux juifs par le simple fait qu’il était juif. L’interdiction du foulard à l’école, le souhait d’interdire aux parents voilés d’accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires, la polémique et les campagnes anti hallal, les polémiques sur les minarets, le niqab, la longueur des jupes dans les écoles…. Bref tout est bon pour casser du musulman et les ériger comme les boucs émissaires des disfonctionnements de notre société. Il suffit de voir sur les plateaux de télévisions et surtout sur les chaînes du service public des chroniqueurs, écrivain ou philosophe de la vergogne de BHL, Finkielkraut, Zemmour, Elisabeth Levy, Caroline Forest, pour ne citer qu’eux, créer et entretenir un climat d’islamophobie sans précédent dans notre pays.

    Le vrai problème pour les français musulmans c’est le chômage qui les touche dans des proportions plus importantes que la moyenne nationale. Les musulmans ne demandent pas de traitement de faveur. Leur seul souhait c’est que l’on puisse pratiquer notre foi dans la dignité et le respect de chacun. Que l’on soit reconnu par notre mérite au travail sans que nos apparences face de nous des victimes de la discrimination.

    Vous parlez de laïcité républicaine, alors que vous bafouez les principes élémentaires du pacte républicain. Pourquoi utiliser en première page la laïcité alors que le contenu du débat tournera essentiellement autour des musulmans et de l’Islam. Les Musulmans ne demandent rien d’autre que le droit de pratiquer leur religion dans l’indifférence. Les musulmans ne veulent pas de mosquées cathédrales dirigées et contrôlées par le pouvoir ou des pantins à la solde du pouvoir. Nous sommes pour l’indépendance tant au niveau organisationnel qu’au niveau institutionnel dans le cadre du pacte Républicain à condition que l’application de cette dernière soit faite de manière juste et sans deux poids deux mesures.

    Qu’ est ce qu’il faut de plus pour vous ramener à la réalité? lorsque l’on sait que le CFCM, et les représentant des six grandes religions ont officiellement dénoncés ce débat qui rabaissent les musulmans dans leur ensemble en les stigmatisant et en dressant les français les uns contre les autres. Vous accusez et vous dénoncez les imprécateurs qui usent de manipulations, d’insultes, d’intimidations pour torpiller ce débat aux yeux de la société, mais les seuls manipulations, insultes et intimidations viennent du FN et de l’UMP qui traverse une période de trouble identitaire et en manque de vision. Vous critiquez le FN par la parole alors que vous êtes en chasse sur les terres du FN à longueur de journée par vos actes. Il est temps de choisir votre camp si vous êtes un vrai républicain au sens noble du terme. Votre double langage selon l’électorat visé et les circonstances opportunistes vous décrédibilisent chaque jour un peu plus.

    Votre ami musulman imaginaire vous invite à plus de franchisse et moins d’orgueil. Votre égocentrisme et votre soif de pouvoir vous consumes jusqu’en perdre la raison et le sens des réalités. Allez à la rencontre des musulmans d’en bas et non ceux que vous avez sélectionné en haut qui ont perdu toute notion de la pratique sincère de l’islam en France. Arrêter de jouer sur les mots entre Islam de France et islam en France, le problème n’est pas là vous êtes très loin des préoccupations des français. Dépenser votre énergie et vos idées contre les vrais soucis de nos concitoyens que sont le chômage, le pouvoir d’achat, la limitation des dépenses de l’état, l’aide aux catégories sociales les plus défavorisées, la maitrise des dépenses concernant les retraites et l’assurance maladie, l’éducation, la santé, l’immigration … Comment pouvez-vous parler de paix et de respect ? Lorsqu’il n’y pas un jour où les hommes et les femmes politiques de votre bord insultent et stigmatisent les musulmans. Comment voulez-vous gagnez la confiance des français musulmans lorsque votre entourage et vos amis sont ; Nadine Morano, Brice Hortefeux, Eric Besson et pour finir Claude Guéant maître à penser de l’art et la manière de parler de l’Islam aux Français. Vous avez autour de vous surement le club des Hommes politiques les plus islamophobes et xénophobes jamais réuni dans la même sphère, même le front national doit vous envier du talent ravageur de vos amis.

    Je comprends votre égo démesuré et votre ambition pour les présidentiels de 2017, mais cela peut il justifier l’incitation à la haine et la détérioration de l’unité républicaine de notre société. Votre aveuglement et votre obsession dans la course au pouvoir vous aveugle et vous rend sourd face aux inquiétudes de vos concitoyens. Vos méthodes et votre style trahissent vos intentions inavouées. Votre opportunisme électoraliste dans un contexte où le FN de Marine va beaucoup plus loin que la simple lepénisation des esprits dans notre société met en danger l’unité entre les français. Si nous devons dénoncer les extrémismes de tout bord, je vous invite à dénoncer également l’extrémisme laïc qui n’a absolument rien à envier aux extrémismes religieux.

    Aujourd’hui votre cher ami musulman est plus qu’indignez! Nous avons l’impression que chaque jour de nouvelle limite sont franchis par ceux qui laissent éclater leur racisme et leur islamophobie au grand jour. Votre partie politique joue avec le feu du FN ! Mais tôt ou tard vous allez y perdre vos ailes. Alors entendez cette indignation et apprenez à écouter les Français de tous bords!

    R.A
    Esprit Critique & Penser Libre

  3. Une idéologie qui condamne à mort les apostats, qui déclare ses membres supérieurs en droit et en dignité, qui stigmatise les membres d’autres religions comme impur, qui infériorise les femmes, est elle vraiment compatible avec la démocratie et les droits de l’Homme.

    Et comment concrètement comptez vous stopper l’immigration ?

  4. Bonjour Monsieur Vanneste. Sur le site de l’UMP ouvert aux commentaires sur l’encadrement de l’abattage halal, 38 internautes (adhérents UMP?) se sont manifestés. Aucun ne veut consommer de viande halal. Deux commentaires suggèrent un encadrement rigoureux, les autres rejettent les mesures dérogatoires et réclament la stricte application de la loi sur l’étourdissement.
    Les instances de l’UMP tiendront-elles compte de ces avis ? ou bien continueront-ils contre vents et marées à essayer de nous enfumer ? En attendant merci pour la clarté de vos propos et pour vos prises de position.

  5. D’accord Monsieur Vanneste chacun a le droit de manger ce qu’il veut, mais l’abbatage rituel n’est pas qu’une question de nourriture. Il s’agit avant tout d’un rite d’un autre âge, d’un sacrifice sanglant à une idole. Comment peut-on admettre de nos jours qu’on puisse sur notre sol, dans notre belle république issue du siècle des lumières permettre ces horribles souffrances animales offertes à un dieu sanguinaire d’un autre âge. Il ne faut pas de dérogation à nos lois. Ce n’est pas la république qui doit s’adapter aux religions, mais les religions qui doivent s’adapter à la république, les juifs l’ont fait, les chrétiens l’ont fait, l’islam doit le faire d’autant que le coran prévoit que hors des terres conquises par l’islam le musulman à la permission de s’adapter aux exigences du pays.

  6. En France, les députés de gauche accusent régulièrement le Gouvernement de mentir à la Nation sans bien sûr donner plus d’explications. Or, à l’Assemblée Nationale du Québec, les accusations magiques sont interdites http://www.youtube.com/watch?v=YQ2FXL9Xuu4 ! Il faut ainsi constamment garder à l’esprit que les excès de la laïcité mènent tout droit au totalitarisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.