Cantonales : le camp de la liberté

Je commenterai les résultats du 1er tour des cantonales sur RFI ce soir, en direct, à partir de 19h10.

PARIS (AFP) — Le PS a appelé à faire barrage au Front national au second tour des élections cantonales alors que l’UMP a choisi la voie du “ni-ni” (ni alliance avec le Front national, ni front républicain avec la gauche), ce qui met déjà les centristes mal à l’aise. (…)

Représentant le collectif “droite populaire”, le député UMP Christian Vanneste, nuance: “Si c’est un candidat d’extrême gauche, je dirai avec force que chacun choisit le camp le plus proche de la liberté”.

Articles liés

8 commentaires

  1. Résultats prévisibles sans être madame Irma !

    L’abstention témoigne du dégoût et du résignement des électeurs qui ne voient que bonnet blanc et blanc bonnet, UMPS comme dirait Marine…

    Si vous ne voulez pas d’un second Tour 2012 à l’envers, il est tant pour vous de faire ce qu’il faut question laxisme notamment face aux intégristes de l’islam devant lesquels vous êtes aussi pleutres que les socialistes.

    J’entends autour de moi des gens qui disent que socialisme avec DSK = gauche ultra-caviar = libéralisme quand même (Mélenchon le surnomme l’affameur du FMI), que la droite actuelle c’est beaucoup de bruit pour rien sauf qu’elle est trop ultra libérale (classe moyenne sacrifiées) et qu’elle est sévère avec tout sauf les racailles (la déchéance de la nationalité fut un mensonge de plus). Tandis que Marine ce n’est ni le libéralisme ni le laxisme…enfin dans leur esprit puisque la dame n’a pas encore eu l’occasion de mettre en pratique son programme.

    Les gens n’ont pas élu la droite pour l’ultra-libéralisme ni pour ses aspects réacs de type patriarcaux mais pour un libéralisme humain (enfin si ça existe) et pour châtier les racailles et notamment les communautaristes haineux des Français et surtout des Françaises (suivez mon regard). La cerise sur le gâteau c’est cette impression de ne plus être en France dans de trop nombreux quartiers ou villes d’IDF et d’ailleurs (Roubaix chez vous). Où est l’intégration à nos valeurs républicaines ?

  2. Il faut une alliance avec le FN, sinon il faudra en tirer les conséquences. Je ne comprends pas cette histoire de front républicain( idée de la gauche). Le FN est un parti comme un autre, sinon si c’est un parti fasciste ( ce que disent les bobos) il faut l’interdire, ce qui n’est pas le cas.

  3. Faut il encore “commenter” une déroute totale ? Chercher des solutions serait sans doute plus intelligent. En tout cas, j’espère qu’en “haut” on va (enfin ?) finir par se préoccuper de la France !!! (Si le Président croit “faire Président” en allant voir pour la énième fois les agriculteurs, il a tout faux : ignore t il qu’il y a 1) une crise économique ? 2) un problème nucléaire ? 3) un conflit en Libye (mais aussi au Yemen et cie : bon, on le vire quand Bagbo ?) ? Et “accessoirement” un comportement INDECENT des Ministres (encore un qui, dixit le “Canard” fait transporter sa voiture aux frais de la République !) en pleine CRISE SOCIALE !!!

    Il convient (c’est très urgent) que l’UMP (comme le PS à Marseille : mais je crois que le “message” est passé ce week !) arrête de faire n’importe quoi ! Une bonne lecture (ou à défaut une vision du phénomène) du “trone de fer” s’avère essentielle !

    Il faut que M. SARKOZY arrête de se la jouer :

    Sinon, c’est la “reine” qui va gagner la partie !

  4. @ Diego:

    ” Je ne comprends pas cette histoire de front républicain( idée de la gauche). ”

    Du 25 mai au 1er juin1997, les candidats FN aux législatives scandèrent: ” A bas, à bas le front ripoublicain ! F… comme filou ! R… comme ripou ! ” Autrement dit, le front républicain était une idée de gauche soutenue par Jacques Chirac.

  5. @ Diego:

    Et je rappelle au passage que Jacques Chirac a dévoyé l’esprit du droit de dissolution, exercé par le Chef de l’Etat lorsqu’il y a un conflit au sein de la Nation et non pas afin de modifier le calendrier des élections législatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.