Quelques réflexions sur le bac de philo

J’ai été interrogé dans le journal de 13h de LCP sur les sujets du baccalauréat de philosophie donnés aujourd’hui aux élèves de Terminale. Ancien professeur de philo, voici mes réponses :

  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée?
  • Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir?
  • Dépend-il de nous d’être heureux ?

http://www.lcpan.fr/journal-du-jeudi-17-juin-2010-03925.htm

Articles liés

5 commentaires

  1. Vanneste puisque vous n’avez rien a faire je vois, et que la France vous vous en battez les ?, faite passer, on dit de le diffuser apres l’avoir lu, pour la prochaine messe si sa vous dit!

    En interdisant l’apéritif pinard et saucisson les autorités françaises viennent de montrer leur véritable visage. Celui de la collaboration avec les islamistes qui veulent coloniser notre pays. Qu’une organisation comme sos-racisme, qui au passage n’a pas eu un mot pour condamner ceux qui ont brûlé le drapeau français au fronton d’une mairie dans la région parisienne, réclame l’interdiction de cet apéritif n’est pas surprenant. Ils poursuivent, avec nos impôts, leur travail de destruction de l’identité nationale. Mais que la mairie de Paris et la préfecture de police interdisent cette manifestation est inadmissible. Désormais nous estimons à Rebelles.info qu’un pas de trop a été franchi.

    Sur l’initiative de l’un de nos lecteur(trice)s (Kinowa) nous demandons à la résistance d’organiser des messes dans les rues de Paris à l’image de celles organisées le vendredi par les musulmans. Puisque ces dernières ne sont pas interdites par la police il n’y a aucune raison que des messes chrétiennes ne puissent pas se tenir dans les rues de la capitale. Bien entendu, pour assurer le recueillement des fidèles, les rues devront être interdites à la circulation durant l’office.

    Il est temps pour les Français de se révolter et de résister physiquement à l’oppression. RESISTANCE !

  2. Humain, trop humain – Un livre pour esprits libres (1878), V, § 227 : “Du fait que les esprits asservis n’ont de principes que pour leur utilité, ils supposent que chez l’esprit libre les opinions sont aussi un moyen de chercher son avantage et qu’il ne tient pour vrai que tout juste ce qui lui est profitable.” (Nietzsche)

  3. Vastes sujets que ceux là…

    “La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée?”

    Personnellement, je pense que non. Nous recherchons la connaissance, donc nous ne sommes pas tout a fait désintéressé. Je sais bien qu’en philo il faut répondre “oui”, “non”, “peut être” mais je ne vois pas bien les arguments en faveur du “oui”.

    “Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir?”

    Oui…Et non. Oui, il faut oublier ses echecs pour rebondir, ou plus exactement tirer les leçons de ces derniers sans se laisser périmer par le passé. Et non, il ne faut pas l’oublier car nous sommes le fruit de notre passé. Prenez la France. Elle a beau avoir testé tous les régimes politiques, elle reste fidèle au seul qui lui ressemble : le pyramidale !

    “Dépend-il de nous d’être heureux ?”

    Encore faudrait il définir, auparavant, ce qu’est le bonheur. S’agit il d’un bonheur personnel ou collectif ? S’il s’agit d’un bonheur personnel, nous pouvons globalement faire dépendre celui ci de nous même – par ex, mon bonheur marital résulte des efforts que j’ai produit pour approcher mon aimée (et ce n’était pas une partie de plaisir !) – mais s’il s’agit d’un bonheur collectif, cela s’avère plus difficile. Ex : je suis heureux quand la France est heureuse. Si je contribue, par mes votes, que j’espère sages et bons, à son bonheur, je déprime souvent en voyant des élus se comporter comme les joueurs de l’équipe de foot : sourds aux “signes” qu’on leur envoie. Et comme j’aime la France, je ne peux évidemment être heureux si elle, est malheureuse. Qui irait ce réjouir de voir l’amour de sa vie malheureux ? (Si mon épouse ne m’avait pas dit “oui”, je ne me serais pas réjoui de voir celle ci malheureuse)

    Pour ce qui est de la manifestation pinard et saucisson, je ne comprends pas bien l’interdiction. Le prefet a expliqué que cela “troublerait l’ordre public”. Je veux bien…Mais alors pourquoi avoir autorisé une manifestation des soutiens aux inculpés qui ont roué de coups des gendarmes ? Ou/et des policiers ? Sans parler de la manif pro libéralisation des drogues, avec test à l’appui !

    Il me semble, M. VANNESTE, que vous faites partie d’une commission de l’UMP chargée de défendre la liberté d’expression (avec vos collègues LUCA et autres)

    Je m’étonne de votre silence sur cette affaire. Où est donc passé la cohérence ? (Une fois de plus) Si je comprends bien, boire modérément un verre de vin – rien à voir avec les apéros géants (beuveries pour certains) qui ont sont autorisés – avec pourquoi pas une lamelle de saucisson, en soutien à ceux qui luttent contre l’islamisation de leur quartier ou non (il y en a bien qui manifeste contre la christianisation de certains quartiers sans que cela pose de problème) est un acte susceptible de créer du trouble…Alors que laisser défiler des manifestants sous l’emprise de drogues illicites dans notre pays, et donc peu conscients de leurs actes, ne créé aucun “trouble à l’ordre public” ?

    Je comprends bien que la manifestation “vin et saucisson” puisse heurter certaines personnes…Mais chaque manifestation n’a t elle pas ce même objectif ? Quand les salariés militent contre les banquiers ou les patrons, quand les agriculteurs militent contre les fonctionnaires de Bruxelles, ou quand les féministes dénoncent le machisme des hommes ou je ne sais pas trop quoi, il y a toujours un bouc émissaire…C’est d’ailleurs le propre d’une manifestation. On milite pour ou contre une pratique, une personne, une communauté d’intérêt ou non, dans l’espoir (absurde ?) qu’elle corrigera sa conduite.

    Interdire une manifestation, en utilisant fielleusement l’ordre public, pour cacher le fait qu’on le fait pour éviter une bagarre, entre des marionnettes d’islamistes qui prennent la rue en otage soit disant par manque de lieu de prière aménagé, et les manifestants qui s’indignent qu’on laisse cette outrage impuni, n’est pas digne de la France.

    Je ne vois aucun motif sérieux – outre que d’ordre religieux ou politique (la classe politique ayant manifestemment peur des islamistes) – qui justifie qu’on laisse :
    -certaines personnes prier dans un lieu public, alors qu’il existe des lieux de prière, en nombre, pour ce faire. (Si les musulmans ne peuvent pas tous participer à l’office de 10h ils peuvent venir à celui de 11h : si vous observez bien, vous verrez qu’il y a une concentration des croyants à certains horaires…Et arrivée de cars spécials “office 10h”) Rajoutons à cela que même dans l’éventualité de lieux de prière à craquer, la rue n’a pas à servir de “remplaçant”. Il y a 24 h dans une journée. C’est bien suffisant pour venir à l’office suivant. C’est en tout cas ce que font, en général, les croyants, lors des grandes fêtes de Paques ou Noel ! S’ils ne peuvent assister à la “messe de minuit” ils viennent à celle de 10h ou 11h !
    -un préfet prendre des décisions en fonction de motivations religieuse

    Quant au motif “discriminant”…A ce que je sache, le pinard et le saucisson font partie de la gastronomie française. Lyon est connu pour le deuxième, et le vin est un attribut de la France elle même. Dites “vin” et tout le monde dira “France”?

    Si certains le prennent pour eux, ils n’ont qu’à pas venir à la manifestation. Pour ma part, j’aime le vin et la rosette, donc pourquoi pas. J’ai bien assisté il y a quelques temps à une manifestation “cornes de gazelles” et “thé à la menthe” sans que cela pose de problème. J’adore le thé à la menthe, je n’allais donc pas me priver. Et puis le motif m’agréait.

    Si l’on doit reprocher quelque chose à l’iniatrice de la manif vin et saucisson, c’est sa…Communication. Car lutter contre l’islamisation” n’a aucun sens véritable, sauf à considérer l’Islam comme un ordre politique qu’elle n’est pas. Le véritable Islam n’a rien à voir avec l’Islam politique des Frères Musulmans.

  4. @ seb

    Je ne pense pas que le Préfet ait considéré que cet apéritif géant ait été une provocation contre l’Islam, je pense que ce sont surtout les risques liés à la consommation d’alccol pendant la manifestation qui ont motivé sa décision.

  5. A Thibaut Loosveld. Je veux bien croire que le préfet puisse être inquiet des dérives que pourraient avoir une consommation d’alcool “non modérée”. Mais comment expliquer alors que soient autorisées des manifs où les participants pourront “tester” des drogues illicites ? Appeler au caillassage des policiers ? Ou encore des “beuveries” requalifiées “apéros géants” sans motif “politique” ?

    Je veux bien qu’on considère la consommation d’alcool comme un élément pouvant consister un “trouble à l’ordre public” mais dans ce cas il faut que cela soit vrai pour tout. Idem, si une “drogue” licite (l’alcool en la circonstance) peut “troubler l’ordre public” comment peut on considérer qu’une “illicite” n’aura pas les mêmes effets, voire pire ?

    Pour terminer…Il est question ici de “pinards” ou “vins” si vous préférez. Une boisson qui est, en général, consommé de manière modérée. Les “beuveries” se font plus à l’alcool frelaté qu’au saint joseph ! Pour cette raison, je ne comprends pas bien la “logique” du préfet.

    C’est pourquoi je suis plutôt choqué qu’on utilise “l’ordre public” pour en réalité cacher une peur manifeste des “autorités” à l’endroit de certains fanatiques religieux.

    Je suis d’ailleurs même consterné que le préfet, qui est censé justement veiller à cet “ordre public”, n’ait pas cherché la solution la plus…Intelligente ! A savoir faire son job ! Lequel, en la circonstance, consiste à rappeler aux “croyants” qui occupent des espaces publics qu’ils n’ont pas à le faire…Puisqu’ils gènent la circulation, créent des situations conflictuelles, etc. Bref, “troublent” l’ordre public !

    Pourquoi aucun élu – du style une certaine RACHIDA DATI – ne rappelle cela à qui de droit ? Pourquoi M. HORTEFEUX, à la fois Ministre des Cultes et de l’Intérieur, n’appelle t il pas le préfet en question pour lui rappeler que la France est une République LAIQUE ? Et qu’à cet égard “la liberté des uns” ne sauraient surpasser “celles des autres” ?

    Et même sans aller jusqu’à là, il n’y a donc pas des députés dont la “circonscription” s’avère être Paris, pour rappeler les lois de notre pays ?

    Faut il faire une manifestation contre “la vraisemblable totale incapacité des autorités publiques françaises à exercer leur mandat” ? A commencer par “faire respecter la loi” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services