Un campus des jeunes UMP exceptionnel

Grâce à notre engagement, à notre mobilisation, près de 2000 jeunes auront été présents pour cette édition 2009 de notre campus de rentrée.

Le moment de débats, d’échanges, de ferveur collective que nous venons de vivre doit se poursuivre tout au long de l’année à venir. Ensemble, nous devons changer nos régions ! Gagner est nécessaire : nous ne pouvons laisser nos territoires à des élus qui ne cessent de pratiquer le matraquage fiscal et qui refusent de mettre en application les réformes du gouvernement pour tenter tant bien que mal d’incarner l’opposition. Les jeunes ont toute leur place dans cette campagne ; pour apporter leurs contributions à l’écriture du projet et être les fers de lance de l’animation militante. Xavier Bertrand et l’ensemble du Mouvement populaire font confiance aux Jeunes populaires. Devant nous, le secrétaire général a pris l’engagement qu’un jeune serait élu par région quelque soit le résultat et un jeune par département en cas de victoire…

Soyons à la hauteur de la confiance que l’on nous accorde.

Une fois n’est pas coutume, les Jeunes Populaires auront marqué la rentrée politique du Mouvement Populaire.

C’est autour du Secrétaire Général, Xavier Bertrand, des membres du Gouvernement et de la Majorité Présidentielle que les Jeunes Populaires ont à nouveau prouvé combien ils ont à coeur de militer.

Débattre, échanger, partager: un état d’esprit permanent pour toutes celles et ceux qui se sont retrouvés dans un cadre festif. De l’audace, de l’envie, de l’action une façon évident de vivre pleinement son engagement sur le terrain, pour militer et changer le monde.

Les Entretiens :

JUSTICE ET UNITE NATIONALE, avec Michèle ALLIOT-MARIE

Une salle comble, un ministre attendu, Michèle Alliot-Marie, un débat où l’on n’hésite pas à plonger dans la technique… normal, il y avait de nombreux étudiants en droit présents et passionnés par la politique.

Le ministre n’a pas déçu. L’unité nationale, on ne transige pas avec ; la justice est la « garante de l’intérêt général ».

LA SECURITE : UNE PRIORITE, avec Brice HORTEFEUX

La délinquance évolue. On constate que la violence chez les mineurs augmente et surtout chez les filles.

Face à cette évolution, Brice Hortefeux a rappelé qu’un effort devait être fait pour renforcer l’autorité de la police.

Interrogé sur la question de la vidéosurveillance, le Ministre de l’Intérieur a confirmé son renforcement.

Par ailleurs, pour que la Justice puisse répondre efficacement aux actes de délinquance, le Ministre soutient le vote de la prochaine loi pénitentiaire.

DEVELOPPEMENT DURABLE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE : SERONS-NOUS A LA HAUTEUR ? avec Chantal JOUANNO

Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, est arrivée en plénière sous des ovations très nourries.

« La taxe carbone, c’est la contribution climat, et la contribution climat, c’est historique» A-t-elle déclaré.

«Quand Nicolas Sarkozy a signé le pacte écologique, comme tous les candidats d’ailleurs, il est le seul à avoir émis une réserve quant au coût des mesures à adopter. Les autres candidats ont depuis renié leurs engagements. Cela m’a choquée.» Et de rappeler que «c’est à droite aujourd’hui que se porte le débat sur l’écologie. Jamais un gouvernement n’aura eu un tel bilan en termes d’écologie. La preuve est par les actes.»

Un principe de justice Elle a redit que ce qui sera prélevé sera intégralement redistribué aux ménages en fonction de la géographie et de la situation sociale. Pour Eric Woerth, « les objectifs du pacte écologique sont “Bercy compatibles” sous réserve que cela n’accroisse pas le déficit. On doit créer une fiscalité écologique qui ne doit pas servir à financer les dépenses nouvelles.»

Interrogée sur la Conférence de Copenhague, la secrétaire d’Etat a qualifié de «rendez-vous du siècle », en raison du principe de solidarité mondiale qui était en jeu, elle a expliqué que la question fondamentale était : «Que fait-on pour que nos enfants ne soient pas soumis à une crise majeure? »

Enfin, Chantal Jouanno a rappelé que la croissance verte était au cœur des préoccupations du Gouvernement. La recherche sur les énergies renouvelables atteint ainsi aujourd’hui le même niveau que la recherche sur le nucléaire.

DEMAIN, Y AURA-T-IL ENCORE DES USINES EN FRANCE ? avec Christian ESTROSI

Dans ce débat avec les Jeunes populaires, Christian Estrosi a fait preuve de détermination et d’enthousiasme. Il faut refuser les logiques d’assistanat dans la défense de l’industrie et au contraire avoir une vision offensive avec plus d’innovation grâce aux pôles de compétitivité et au grand emprunt.

Le Ministre de l’Industrie s’est montré également très concret pour parler véhicule électrique. Celui-ci sera soutenu aussi bien grâce à la taxe carbone qui pénalisera ses concurrents que par le bonus écologique qui en abaisse le prix. Dans sa ville de Nice, Christian Estrosi a rendu le parking gratuit pour ces véhicules qui pourront par ailleurs se recharger sur tous les parcmètres de la ville. Une leçon de politique concrète, du local au national, jusqu’au mondial.

Articles liés

2 commentaires

Répondre à Militant déçu Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services